SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

17 ESPÈCES D'ANIMAUX QUI RISQUENT DE DISPARAITRE

Ces animaux géniaux étaient là avant nous, et ils vont disparaître ! QUI EN EST LA CAUSE ?

 

Par Clément P. il y a 1 jour
 
 
 
 
Le constat est alarmant : la déforestation s'intensifie et la pollution s'accentue, mettant en danger notre écosystème. En effet, depuis des années, des dizaines d'espèces d'animaux ont déjà disparu, et cela ne fait malheureusement que commencer. Pour ne pas continuer dans cette voie, il faut se mobiliser, et au plus vite ! Mais pour certaines races, il est déjà presque trop tard… 

Voici 17 espèces d’animaux merveilleux qui risquent de disparaître dans la décennie qui vient si on n’y fait rien : 
 
 

1. Le Gavial du Gange
@buzzitclub
 

En 2015, on en trouve à peine 2000 dans le monde, et la plupart sont en Inde. Cette espèce de reptile massif, qui peut atteindre 6 mètres de longueur (soit autant que ses cousins le crocodile du Nil et le crocodile de mer), a vu sa population tomber à seulement 15%, en quelques années, à cause de la surpêche. 

 
 

2. Le Langur de Delacour
@flickr/recepunlu

De nos jours, ces mignons petits singes se trouvent en petits groupes, au nord du Vietnam. Ils vivent à très haute altitude, à 3 900 m en moyenne. La déforestation intensive est la cause de leur disparition imminente. 

 
 

3. Le Protée anguillard
@actualpokemons

Cet amphibien aquatique vit dans les cavités sous-marines en Europe du Sud-Est et en Europe Centrale. Toute sa vie, il la passe dans le noir total. Il est donc capable de dormir, respirer, grandir et manger sous l'eau. De plus, il possède une ouïe et un odorat très développés. La pollution de l'eau le pousse à disparaître. 
 
 


4. L'Axolotl
@metrouk

Aussi connus sous le nom de "salamandre mexicaine", ces minuscules amphibiens aux airs de Pokémon vivent dans plusieurs lacs d'Amérique Centrale. Enfin, vivaient… En effet, depuis 2010, le danger de leur extinction est vraiment là. Et lors d'une étude en 2013, aucun individu sauvage n'a pu être trouvé. 

 
 

5. Le Saïga
@noticias

Le nez très atypique de ce mammifère vivant dans la steppe eurasienne en fait un animal aisément reconnaissable. Ce dernier lui permet de filtrer la poussière soulevée par le troupeau lorsque celui-ci se déplace. 2 millions étaient recensés en 1950, moins de 50 000 à la fin du XXe siècle… Aujourd'hui, il en resterait à peine un millier, à cause notamment de la surchasse. 

 
 

6. Le Gypaète barbu
@rapaceslpo

Cet incroyable oiseau habite notamment en Himalaya ainsi que dans d'autres régions montagneuses d'Europe et d'Asie. Les Gypaètes barbus ont quasiment disparu au cours du siècle dernier, tués parce que les hommes avaient peur qu'ils n'attaquent les petits enfants et les agneaux alentour ! Selon la WWF, il en resterait à peine 10 000. 

 
 

7. Le Dendrogalus
@RichardAshurst

Ces animaux de la famille des marsupiaux ne vivent que dans les arbres de Nouvelle Guinée. Mais depuis plusieurs années, la déforestation massive a réduit l'espèce à… 1% de sa population. 

 
 

8. Le phoque à Capuchon
@pausecafein

Cet animal, qu’on a l’impression tout droit sorti d'un film, ne se trouve que dans de petites zones d'Atlantique du nord, où il est chassé à grande échelle. Il a une particularité nasale rigolote : son nez se gonfle quand il se sent en danger ou en présence d'un partenaire sexuel. Son nez gonflé est aussi un signe de bonne santé et de rang social au sein de sa colonie. Cette espèce n'est pas à l'abri de disparaître dans les prochaines années… 
 
 


9. Le Nasalis Larvatus
@Kjersti/Fotolia

Ce singe, que certains qualifieront de bizarre, est le symbole de l'île de Bornéo et ne se trouve que là-bas. Il est surnommé le "singe hollandais" après que les Indonésiens ont prétendu que les Hollandais arrivant sur l'île avaient le même ventre que ces singes. Une fois de plus, la population de cette espèce a énormément souffert de la déforestation, à tel point qu'elle a diminué de moitié en 40 ans. 

 
 

10. Le Crabe de cocotier
@kiwi

Cet énorme crabe terrestre peut peser jusqu'à 9 kilos. Comme son nom l'indique, son passe-temps favori est de monter aux cocotiers, de décrocher une noix de cocos, de la couper puis de la manger. Imaginez un peu la puissance de ses grandes pinces pour couper une noix de coco. Gare à vos doigts, donc ! 
 
 


11. Le Dauphin de l'Irrawaddy
@rolandseitre

Ces mammifères marins se trouvent sur les côtes sud et sud-est de l'Asie. Ils sont connus pour leur tête arrondie et leur bec court. Les récentes études n’en dénombrent plus que 77, à cause de la surpêche. Si les choses restent en l'état, ces magnifiques animaux sont amenés à disparaître. 
 
 


12. Le Kakapo
@dylanvanwynkel

Voici le plus gros perroquet du monde ! Le fait qu'il ne puisse pas voler peut expliquer la vulnérabilité de son espèce, car son pire ennemi, ce sont les chats domestiques européens apparus lors de la colonisation. En danger critique, il ne resterait plus que 128 spécimens recensés dont la plupart se trouvent sur des îles où ils n'ont pas de prédateurs. 
 
 


13. Le Slender Loris
@studyblue

Cette mignonne petite chose a été vue seulement quatre fois depuis 1937 et aurait disparu entre 1939 et 2002. Seulement voilà, personne ne sait s'il en reste encore de vivants. Cet animal du Sri Lanka a été victime de superstitions locales, à cause de ses grands yeux. Selon certains, la chair du singe pourrait soigner la lèpre. D’autres utiliseraient des parties du corps pour des sorts et contrer des malédictions. 
 
 


14. La mygale ornementale de Gooty
@reddit

La mygale de Gooty ne peut être trouvée que dans un rayon d'environ 100 kilomètres, au sud de l’Inde. Les collectionneurs en offrent régulièrement plus de 500 dollars pour leurs magnifiques couleurs. Du coup, aujourd'hui, cette espèce est au bord de l'extinction. 
 
 


15. Le Markhor
@OZinOH/Flickr

Le Markhor est l'animal mascotte du Pakistan. Malheureusement, ses cornes incroyables représentent son point faible, véritables objets d'une chasse intense. En 2015, il n’en resterait plus que 2 500. 
 
 
 


16. Le Quokka
@imgur

Voici sans doute l’un des animaux les plus mignons de cette terrible liste ! Ces petits marsupiaux sont inoffensifs, et la principale raison de leur disparition imminente est… leur douceur et leur naïveté. En effet, ils s'approchent des dingos et des renards dans le but de s'en faire des amis. Malheureusement, l'issue est souvent fatale pour eux. 

 
 

17. L'Okapi
@LowryParkZoo

Connu sous le nom de "zèbre girafe", l'animal était très connu dans les années 1800, quand les premiers explorateurs anglais les ont trouvés. Mais personne ne croyait l'animal réel. Aujourd'hui, on ne peut le trouver qu'en République Démocratique du Congo. Triste descente aux enfers pour cette grande antilope au physique et au pelage atypiques.


N'est-il pas temps d'agir ?


04/08/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres