SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

Shoud 4 -Série Marcher sur: La Vie Impuissante (sans le Pouvoir) - 05 Décembre 2015

Shoud 4 -Série Marcher sur: La Vie Impuissante (sans le Pouvoir) - Adamus Saint Germain canalisé par Geoffrey Hoppe le 05 Décembre 2015

Adamus® Saint-Germain

 

PHOTO Titre 2015 2016.png
 

 «Marcher sur : La Vie Impuissante (sans le Pouvoir) »

 

 Shoud 4

 

Présenté au Crimson Circle le 05 Décembre 2015

 

Canalisé par Geoffrey Hoppe assisté par  Linda Hoppe

 

www.crimsoncircle.com

 

NOTE IMPORTANTE: Cette information n’est probablement pas pour vous, sauf si vous prenez l'entière responsabilité de votre vie et de vos créations

 

*****


Je Suis ce que Je Suis, Professeur Adamus, Dickens Je Suis, Saint-Germain (acclamations et applaudissements du public).

 
1.png
Bienvenue, chers Shaumbra, à ce rassemblement très excité. Bienvenue à tous ceux d'entre vous qui sont à l'écoute en ligne, vous tous qui vous rassemblez ici en ce jour. Ah!


Beaux, charmants, intéressants, étonnants costumes, (de nombreux membres du public portent des costumes de Noël). Il y a quelque chose à vous habiller. Il y a quelque chose qui change votre routine typique, qui vous fait juste vous sentir différents. Cela affecte réellement les cellules de votre corps. Il le fait, et il affecte votre mental aussi bien. Il l'ouvre à de nouvelles possibilités. Mais les cellules de votre COR ... ehh. (Adamus s’arrête à Sart qui est habillé comme une femme; Rires de l'assistance) Oui, ehh oui, il l'ouvre à un grand nombre de nouvelles possibilités. Je suis désolé, madame, quelles toilettes avez-vous utilisées à la pause? (plus de rires)


SART: Je ne me souviens pas.


ADAMUS: Vous ne vous souvenez pas. Merci pour mon café à la vanille (à Sandra), et pourrais-je avoir un peu de Kahlua dedans aujourd'hui? (NDI : Le Kahlúa est une liqueur à base de café originaire du Mexique. C'est la liqueur aromatisée au café la plus vendue au monde. )


LINDA: Non


SANDRA: Non

 

2.png
ADAMUS: Je crois que je vais en avoir besoin. Oh, hum (plus de rires).


Alors, bienvenue, chers Shaumbra. Oui. Lorsque vous vous habillez, Sart vous le dira, vous vous sentez juste différents (rires). Cela touche chaque cellule de votre corps. Vous n'êtes plus limités à une vieille routine d'être juste, oh, disons, des cellules masculines. Vous avez les deux à la fois dedans. Ne vous sentez-vous pas un peu plus légers dans les mocassins? (Signes d'assentiment de Sart)  Oui, oui. Oh, oui, oui (Adamus glousse).


Shaumbra, je veux que vous preniez un moment ici. Je me sens tellement tellement plus à l'aise dans cette tenue, plutôt que celle de Cauldre de d'habitude

 

EDITH: Vous avez l'air magnifique.

 

ADAMUS: Je vous remercie. Je vous remercie, comme toujours (quelques rires). J’ai passé la plupart de ma dernière vie avec un chapeau dessus. Pas une de ces casquettes du style base-ball, mais un chapeau d'un gentleman. Oui, et la canne est pour Cauldre. Il commence à avoir quelques années (plus de gloussements). Je veux que vous jetiez un œil, que vous une sentiez l'énergie ici en ce moment.


Ici, nous sommes, le 5 Décembre 2015. Nous sommes ici réunis dans un monde en évolution rapide. Nous parlerons de cela aujourd'hui. Ceci est la norme, la quintessence de la nouvelle spiritualité sur cette planète. Ce n'est pas le New Age (NDI : le nouvel âge). Non, dans le New Age, je pense qu'ils seraient assis autour ou à genoux ou autre, beaucoup plus pieux, plus sérieux. Pas beaucoup de rires. Ce n’est pas l'Eglise catholique par tous les moyens. Imaginez que vous alliez habillés comme ça à l'Eglise catholique (quelques rires). Mmm.


SART: Je serais excommunié (rires d'Adamus).


LINDA: Effrayant.


ADAMUS: Ils vous transformeraient en prêtre tout de suite.


LINDA: Oh !! Ohh !! (Rires et applaudissements) Ohh!


ADAMUS: Comme je le disais, c'est - si vous le sentez - ceci est l'exemple du nouveau – ce n’est même pas spirituel. C’est juste la conscience, et vous êtes ceux qui sont assez fous pour être les pionniers. Vous êtes ceux qui font un pas et qui vont au-delà.


Il faut peut-être un peu de folie, peut-être beaucoup de folie. Il faut beaucoup d'humour. Il faut beaucoup d'humour. Il faut un très bon équilibre en vous-même pour être en mesure de briser les normes. Oh, c’est un tel monde de normes.


Nous sommes ici aujourd'hui, et ceci évidemment n’est pas une mosquée, et je ne m'inquiète pas si vous n'aimez pas ceci. (Adamus glousse) Je vais parler à Muhammad à votre sujet si vous continuez - (Linda halète) – à prier pour moi comme ça.


LINDA: Taisez-vous!


ADAMUS: Je le connais, c’est un bon ami. Il fait partie du Club des Maîtres Ascensionnés. Vraiment.


Ainsi vous pouvez rire, vous pouvez vivre, vous pouvez aller au-delà, et c’est ce que j'aime au sujet du travail avec chacun d'entre vous, de l'amour de nos moments ensemble.


Alors, aujourd'hui, nous allons avoir un repas Adamus quatre plats...


LINDA: Uh-oh.


ADAMUS: ... de Conscience. Oui. Dans le premier plat, l'apéritif sera quelques questions très pertinentes avec l’interaction du public. Donc, préparez-vous à obtenir ce microphone aujourd'hui. Edith, pourquoi vos yeux roulent-ils? (Quelques rires)


LINDA: Mmm?

 

3.png
ADAMUS
: J’ai vu les yeux - voici Edith. Oh, Edith, le fait à nouveau. La caméra est sur vous.


EDITH: Oh, j’avais un insecte dans mon œil (rires).


ADAMUS: Vous êtes sur le point d'obtenir quelque chose d'autre (plus de rires et le public dit "Oh!"). Votre cerveau, évidemment. Évidemment. Votre look est magnifique aujourd'hui, ma chère.


EDITH: Je vous remercie.


ADAMUS: Oui. Elle fait. Elle fait vraiment. Vous avez l'air plus jeune. Vous ne regardez pas comme accablée, Edith. Maintenant, Edith, vous êtes tout à fait la star du rock dans le monde entier. Là, cette chose avec les yeux à nouveau (rires). Vous êtes tout à fait la star du rock à travers le monde. Les gens regardent - « comment va Édith ce mois-ci? Qu'est-ce qu’Edith - - Comment va-t-elle répondre de nouveau à Adamus "Mais c’est comme un fardeau qui a été levé? Qu'est-ce que c'était?


LINDA: Oh, attendez. Vous voulez le micro?
ADAMUS: Ouais, ouais, le microphone.
EDITH: Je suis juste ... oh.
LINDA: Whoa, oh. Attendez.
ADAMUS: Ceci est un moment pour Edith.
EDITH: Merci.


ADAMUS: Nous allons en faire un film entier un jour – Les Moments d'Edith (quelques gloussements). Qu'y a-t-il avec vos yeux aujourd'hui, ma chère? Qu'y a-t-il avec les yeux? Les yeux, ils continuent à rouler - mmmm mmm-mmm-mmm-- comme ça (Adamus roule des yeux; plus de rires). Alors, Edith, qu’en est-il? Vous avez l'air plus jeune.


EDITH: Je me sens juste tellement à l'aise avec moi-même et je m’aime tellement que je ne peux pas m'empêcher de rouler des yeux (rires).


ADAMUS: Mais pourquoi votre apparence est-elle plus jeune, un peu moins de charges que la normale?


4.png
EDITH: Eh bien, je suis plus jeune!


ADAMUS: Bon. Quelque chose se passe avec votre biologie?


EDITH: Bien sûr, elle est toujours en bonne santé.

 

ADAMUS: toujours en bonne santé.


EDITH: Oui.


ADAMUS: Ehh, mmm.


EDITH: Elle est.

 
ADAMUS: Elle a obtenu une petite amélioration ces derniers temps. Ehh, nous y reviendrons plus tard. Je vous remercie.

Dans le premier plat, nous allons faire quelques questions réponses du public, donc préparez-vous à le faire; l'un de vous pourrait obtenir le microphone à tout moment. Vous ne saurez jamais, parce que le Grinch est dans la pièce portant ce microphone (Linda est habillée comme le Grinch). Que vous soyez ici pour la première fois,  que vous soyez un vieux de la vieille, comme on dit, vous pouvez obtenir le microphone aujourd'hui. Hm.

 

Le deuxième plat va être des discussions, des conférences, des observations, apporter des choses dans la clarté dans le deuxième plat. Le troisième plat sera un merabh personnel dans l'imaginaire, au-delà du mental  Oui. Le quatrième plat ... (quelqu'un dit "Ou hors du mental") Eh bien, hors du mental. Eh bien, il est hors du corps. Je ne sais pas à propos du mental.


Plat quatre, ah, je vais laisser le suspense et le mystère, il doit être déterminé plus tard. (Quelqu'un dit "Oooh") Ooh. Oui. Tellement excitant. Passionnant, excitant.


 
Première question


Donc, la première question est, et êtes-vous prêt, Grinch, avec le microphone?


LINDA: Oh, oui. Oh oui.


5.png
ADAMUS: La première question est: nous voici à la fin de l'année civile; c’est toujours un bon moment pour prendre une évaluation sur comment l'année a été pour vous, pour jeter un œil à toutes les nouvelles résolutions - ce que j’appelle les mensonges personnels - que vous allez faire pour vous-même pour l'année prochaine.

 

Donc, la première question est : cette année, en 2015, sur une échelle de un à dix, dix étant le plus élevé, le meilleur, un étant le plus bas, le pire, combien avez-vous été capables d'être naturels? Combien avez-vous été en mesure de permettre? Combien êtes-vous restés en dehors de toute l'agitation mentale à permettre  à cette chose appelée l'illumination de venir naturellement dans votre corps et dans votre mental?


J’adore la canne.


LINDA: Ouais, nous obtenons cela.


ADAMUS: Sur une échelle de un à dix, combien avez-vous été naturels en 2015? Prenez un moment et sentez-vous dans cela. Combien avez-vous été naturels? Mmm.


Bien. Linda, nous sommes prêts avec le microphone (Adamus atteint son café et renverse une bougie sur la table). Oups (quelqu'un dit "Oh, merde" et quelques rires). Je vous remercie. C’est une bougie magique. Elle ne brûle jamais. Oui.


SAM: Six.

ADAMUS: Six.
SAM: Six.
ADAMUS: Est-ce un nombre inspirant?
SAM: Peut-être.
ADAMUS: Peut-être.
SAM: Oui, pourquoi pas?
ADAMUS: Ouais, ouais.
SAM: C’est un grand nombre.

 

ADAMUS: Un grand nombre, oui. Je veux dire, vous - si j'avais demandé à la fin de l'année dernière combien allez- vous être naturel, permettre aux choses de venir à vous, permettre votre propre illumination dans votre corps, dans votre mental, vous auriez été heureux avec un six?


SAM: Je n’aurais pas été super excité à ce sujet, probablement, pas.


ADAMUS: Oui, pas super excité. Bien. L'année prochaine, 2016, je crois que ça va être, à quoi aspirez-vous sur cette même échelle ?


SAM: Je vais juste le laisser être ce qu'il est.


6.png
ADAMUS: Cela sonne comme un dix pour moi (ils rient). Naturellement. Bien. Je vais vous sélectionner pour - je veux dire, discuter avec vous pendant un moment ici (quelques rires).


SAM: D'accord.


ADAMUS: Donc, je vois cet arrêt, démarrer, arrêter, démarrer, penser, se replier, penser, être en difficulté...


SAM: Uh huh.


ADAMUS: ... détendez-vous, les choses viennent. Alors, avez-vous remarqué ce schéma?


SAM: Ouais, ouais.
ADAMUS: Ouais, ouais.


ADAMUS: Et où en êtes-vous en ce moment, aujourd'hui, dans cette structuration?


SAM: Je pense que cela s’effondre, tout ce qui précède.


ADAMUS: Tout ce qui précède. Bien.


SAM: Jusqu'à aujourd'hui.


ADAMUS: Qu'allez-vous faire pour être plus naturel dans tout cela?


SAM: Je signifie: à penser qu'il est juste d'entrer dans la boucle à nouveau.


ADAMUS: En quelque sorte.


SAM:
 Ouais.


ADAMUS: En quelque sorte.


SAM: Je ne sais pas s’il y a une bonne réponse pour connaître cela.


ADAMUS: Allez-vous arrêter de penser?
SAM: Vais-je arrêter de penser?
ADAMUS: Ouais, ouais.
SAM: Peu probable.
ADAMUS: Peu probable, très peu probable. Bien.
SAM: Oui
ADAMUS: Bon. D'accord, merci.
SAM: Oui.


ADAMUS: Suivant. Où en êtes-vous - échelle de un à dix - à permettre votre illumination dans votre corps, dans votre mental et à tout de venir naturellement?


7.png
CHERYL: Je dirais sept.


ADAMUS: Sept! Un peu mieux là que Sam, bon. Êtes-vous satisfaite? (elle rit) Je suppose que nous connaissons la réponse.


CHERYL: Eh bien, bien sûr, je préférerais que mon illumination(NDI : ou éclaircissement) soit en ce moment et aurait tout ...


ADAMUS: Bien sûr. Eh bien, elle peut être.


CHERYL: Bon, eh bien, je choisis ce moment.


ADAMUS: D'accord, mais pouvez-vous le permettre? Ah!


CHERYL: Yeahh!


ADAMUS: Arrêtez là - "je le choisis." Bon. Vous êtes tous là. Je sais que vous êtes tous là, mais pouvez-vous le permettre?


CHERYL: Je pense que oui.


ADAMUS: Ce n'était pas une tel...


CHERYL: Cela n'a pas retenti, cela n'a pas retenti enthousiaste, n'est-ce pas ? (elle rit)


ADAMUS: Non Eh bien, oui, non, non, non, non, non. Non, vous avez tous choisi, et donc cela va être. Et ce qui le rend rugueux et difficile à certains moments, c’est simplement que vous ne le permettez pas. Vous ne permettez pas la confiance, n’admettez pas que c’est réel. Il y a toujours cette question - il y a toujours cette question - "Est-ce que tout est réel?" Nous rassemblons-nous simplement comme ça une fois par mois pour avoir un peu de temps youpi ensemble, pour partager quelques rires, pour ...


LINDA: Un temps youpi?


ADAMUS: ... s’habiller, s’habiller ou plus (quelques rires).


LINDA: Un temps youpi?


ADASMUS: Pour apporter un certain soulagement à l'ennui de la vie quotidienne ou est-ce que cela se passe réellement?


(Il fait une pause)


Comment êtes-vous différente en ce moment de ce que vous étiez il y a cinq ans?


CHERYL: Oh mon Dieu!
ADAMUS: Oui.
CHERYL: Énormément.
ADAMUS: Oui. De quelle manière?
CHERYL: (pause) Je suis beaucoup ...


ADAMUS: Juste une minute (Adamus remue quelque chose loin dans l'air près de sa tête). Bien.


CHERYL: Je vous remercie.


ADAMUS Il y avait une entité accrochée un peu trop près. Une très jolie, mais ...


CHERYL: D'accord.


ADAMUS: ... tout comme "Elle est sur la caméra en ce moment ..." (elle rit sous cape) recule loin.
CHERYL: "Donc je vais être sur la caméra avec elle."


ADAMUS: Oui.


CHERYL: Je fais davantage confiance à l'univers, des choses viennent à moi.


ADAMUS: Oh, l’univers, schmunivers. L'univers ne sait rien. Je suis désolé. Je sais ce que vous vouliez dire, mais je n'aime ce terme. L'univers. Qui? Qui? Je Suis.


CHERYL: Je me fais plus confiance à moi-même et à ma Conscience Je Suis et suis en elle.


ADAMUS: Bon, parce que l'univers vous frappe à tout moment dès qu'il le peut.


CHERYL: Ouais, il le fait.


ADAMUS: Vous remarquez cela? Chaque fois que l'univers peut vous faire une blague, à tout moment l'univers peut vous claquer plusieurs fois, il le fait, parce que l'univers est juste de l'énergie qui est en attente, qui traine tout simplement , en attente au point mort, en attente de la conscience - ou de l'absence de la conscience - et il vous claque dessus. Alors, oui, c’est vous qui créez cela.


CHERYL: Je m’aime plus que d'habitude.
ADAMUS: Bon. Bien.
CHERYL: J’accepte davantage qui je suis.
ADAMUS: Oui.

 

8.png
CHERYL
: J’apprécie qui je suis.


ADAMUS: Bon.


CHERYL: Parce que je pense que je suis assez soignée (elle rit).


ADAMUS: Je fais ainsi.


CHERYL: Oh, merci. Je pense la même chose de vous aussi (elle rit).


ADAMUS: Je vous remercie. Société mutuelle d'admiration, bon, ouais.

 

CHERYL: Oh, c’est vrai! C'est vrai! (ils rient tous les deux)


ADAMUS: Bon. Donc, sept, j'aime ce nombre. Où allez-vous aller l'an prochain?


CHERYL: Je vais lui permettre d'être plus ouvert.


ADAMUS: Bon. Sur une échelle de un à 10 ...


CHERYL: Ouais, au moins.
ADAMUS: Au moins - au moins, oui.
CHERYL: Au moins une dizaine.
ADAMUS: Ok. Bien, merci.
CHERYL: Merci beaucoup.


ADAMUS:
 Deux de plus. Même question avant de passer à une autre question. Combien avez-vous fait cette année sur votre échelle naturelle? Ce qui signifie que l'illumination va venir à vous, mais combien de fois vous êtes-vous assis autour inquiet à ce sujet et l’avez soumis à une contrainte? Oui ma chère.


NANCY: Je pense à un huit, peut-être même un neuf.


ADAMUS: Oui, je vous donne un neuf. Je le fais vraiment. Oui.


NANCY: Bon.


ADAMUS: Je l'ai senti et regardé et ... oui. Bien. L'année prochaine?


NANCY: Au moins neuf.


ADAMUS: Au moins neuf. Qu’allez-vous faire? Quels conseils pouvez-vous donner ici et pour Shaumbra qui observe de partout dans le monde pour permettre tout cela, cette évolution naturelle dans l'illumination?


NANCY: Eh bien, je pense obtenir vraiment beaucoup de vieilles aides (rires et quelques applaudissements).


ADAMUS: Eh bien, et il y a du vrai dans cela, et puis, par conséquent, cela arrive à tout le monde ici. Pourquoi vieilles? Qu'est-ce que cela a à voir avec ça?


 9.png
NANCY: Je ne sais pas. Il y a juste une liberté en elles.


ADAMUS: Il y a. Alors, si vous ne vous occupiez pas de moi pour  descendre le même sentier, avez-vous peur de la mort?


NANCY: Non


ADAMUS: Oui, et vous ne devriez pas avoir. Avez-vous peur de contracter une maladie? La maladie physique.


NANCY: Non


ADAMUS: Bon. Bon, parce que beaucoup s’inquiètent à ce sujet et puis ils ne vivent pas vraiment. Ils se soucient de quelque maladie imminente; ainsi, l’«univers» va la leur donner ensuite.


NANCY: Eh bien, si j'obtiens une maladie, je mourrai simplement.


ADAMUS: Exactement. Vous viendrez me rendre visite ainsi qu’aux autres. Nous avons un grand Club des Maîtres Ascensionnés. Je vais vous obtenir une carte d'invitée ou peut-être aurez-vous votre propre passe, si vous savez ce que je veux dire (elle rit). Alors bon. Je vous remercie.


Encore un. Où êtes-vous sur l'échelle naturelle de un à dix?


WOLFGANG: Moi?
ADAMUS: Oui. Oui.
WOLFGANG: Oh.


ADAMUS: Ceci se passe ici au Crimson Circle. Nous passons le microphone.


WOLFGANG: D'accord.


ADAMUS: Comme les indigènes utilisaient pour passer le calumet de la paix. Nous passons le microphone.


WOLFGANG: (rires) Trois.


ADAMUS: Trois. Donc, vous êtes un gars mental.


WOLFGANG: Je suis (il rit).


10.png
ADAMUS: Ouais, ouais. Quel genre de travail faites-vous?


 WOLFGANG: Ingénieur pour logiciels.


ADAMUS: Ohh! (Linda glousse) Oooh. Qui aurait deviné? (Wolfgang rit) Alors, ingénieur pour logiciels, et pourquoi devenez-vous si mental?


WOLFGANG: Pppffbbb! Je dirais, par ce qu’il y a vraiment beaucoup de choses pour se soucier.


ADAMUS: Oui, il y en a, si vous souhaitez vous soucier des choses (Wolfgang glousse). Et vous avez un esprit très vif, un esprit très hautement qualifié, et il est assez intéressant de constater que vous êtes ici aujourd'hui, parce que nous allons faire quelque chose avec cela. Ainsi, vous devenez très mental au sujet des choses. Vous pensez.

 

Vous tournez dans l'esprit. À quelle distance êtes-vous allé cette année ?

WOLFGANG: Mmmm. Pas très loin.


ADAMUS: Pas très loin. Au moins, cela vous a mené ici au Colorado.


WOLFGANG: Ouais! (il rit)

ADAMUS: Pourquoi êtes-vous ici? Pour le Shoud, bien sûr.


WOLFGANG: Pour une semaine de formation en technologie de programmation à Boulder.


ADAMUS: Wow! (ils rient) Boom! Je vais poser quelque chose pour vous. Basées sur ce que nous allons faire ici aujourd'hui, basées sur le degré d'ouverture à recevoir, et disons que cela change certaines choses dans votre mental et vous allez à cette grande célébration de technologie de la programmation, programmant, étudiant et juste vous ne l'obtenez pas.

 

Vous êtes assis là, le professeur, les conférenciers parlent, vous allez à travers toutes ces choses que les ingénieurs de logiciels font, je ne sais pas; l’Ingénierie, et vous ne l'obtenez pas. Ce n’est tout simplement pas là. Disons simplement que vous l'avez perdu, Vous l'avez perdu. Quel avenir? Qu'allez-vous faire?

 

Allez-vous à sauter dans l'avion et rentrer à la maison et, je ne sais pas, quitter votre emploi?

 

Allez-vous demander ce qui ne va pas - oui, vous vous demanderez ce qui est erroné (Wolfgang rit). Oui. Vous êtes assis là et juste vous ne l'obtenez pas. Vous ne pouvez pas l'obtenir. Qu'allez-vous faire ensuite?

 

Vous êtes simplement vide. Certains d'entre vous ont eu cela récemment? (L’assistance dit «Oui») Des choses que vous avez faites encore et encore pendant des années et des années dans lesquelles vous deveniez compétent; un jour vous vous asseyez devant l'écran d'ordinateur, vous êtes censé faire quelque chose et vous réalisez que vous êtes resté assis là pendant trois heures à regarder un écran et rien ne s’est passé ici. Que faites-vous ?

 

WOLFGANG: Bonne question. Ainsi …


ADAMUS: Je sais (Wolfgang rit).


WOLFGANG: Il y a un examen de la formation, et bien sûr, j’ai pensé à ce qui arriverait si je ne voulais pas passer cet examen.


ADAMUS: Oui. Que se passerait-il si vous ne le faisiez pas?


WOLFGANG: Euh. Ma vie irait dans une autre direction, je pense (rires).


ADAMUS: Êtes-vous prêt pour cela?


WOLFGANG: Pffff!


 11.png
ADAMUS: Pfff! Vous avez  obtenu "des pffff" aujourd'hui. Oui. Quelque chose ne va pas avec le micro? (Wolfgang glousse) Qu’est-ce qui se passerait si vous ne réussissez pas l'examen? Est-ce la fin du monde?


WOLFGANG: Non, bien sûr que non.


ADAMUS: Non, non, non. Allez-vous juste vous sentir misérable au sujet de vous-même ? « Un mauvais programmeur. »


WOLFGANG: En partie, oui (il rit).


ADAMUS: Ouais, ouais. "Un programmeur inférieur." Oui. Qu'allez-vous faire avec lui? (Wolfgang soupire) Je vais vous dire ce que vous allez faire parce que je serai sur votre - ahem - esprit de technologie de la programmation à ce sujet. Vous allez dire : " tout est approprié." Il n'y a rien de mal. Il n'y a rien de mal juste parce que vous êtes là à regarder en face l'écran de l'ordinateur. Ce n’est pas que vous vieillissez ou que vous avez le décalage horaire ou de l'altitude ou quoi que ce soit. Tout est approprié. Vous ne passez pas l'examen; vous obtenez un grand sourire sur votre visage et dites : "Il était temps. Il était temps de toute façon. "


Maintenant, vous pouvez passer l'examen, et vous passerez l'examen réellement (Wolfgang rit). Vous allez passer l'examen mais vous avez également maintenant ce potentiel que je vous ai donné et vous allez penser à cela, parce que vous l’avez déjà fait, et vous allez dire à vous-même : "Tu sais, Dieu, je suis linéaire local. Je suis vraiment concentré sur le prochain examen et le prochain examen, mais uh-uh, il y a autre chose. » Et peut-être vous pourrez être encore un programmeur. Peut-être, juste peut-être, au-delà de la programmation - bien au-delà - ce que vous n’avez jamais connu auparavant. Ne programmant pas dans les termes locaux les plus linéaires.


WOLFGANG: Ouais, donc, bien sûr, je pensais à ce sujet (il rit). Parce que je le fais toujours.


ADAMUS: Ouais, ouais.


WOLFGANG
: Quand je suis arrivé ici, j’avais cette question à l'esprit, d'accord. J'ai fait mon diplôme dans l'électrotechnique et puis j’ai fait mon doctorat et je ferai ce grand examen et tout. Alors, c’est tout simplement une ligne où un examen vient après examen et ...


ADAMUS: Oui, et combien ...


WOLFGANG: ... cela n'a pas vraiment d'importance.


ADAMUS: Combien de degrés pouvez-vous avoir?


WOLFGANG: Je pense en avoir un peu trop (rires).


ADAMUS: Ehhh, non, les degrés sont bons. Vous vous êtes  montré quelque chose à vous-même, mais où allez-vous à partir d'ici? Et c’est lancinant - Je vais vous laisser pour être avec tout ceci et pour récapituler ceci. Ouais, pas trop mal. Je vais vous botter le derrière si vous restez dans votre mental.

 

Je vais vous sortir de cela, parce qu'il y a quelque chose au-delà de cela et je vais venir à ce point dans un instant ici. Mais merci.


WOLFGANG: Je vous remercie.


ADAMUS:
 Je vous remercie. Donc, je vous remercie beaucoup (applaudissements).


LINDA: Je vous remercie d’être un bon sport.


ADAMUS: Combien pouvez-vous tolérer? Combien de chemin linéaire en plus, combien de mental en plus, combien de la même poursuite en plus de vos objectifs spirituels de ces, quoi, 10, 20 ou 30 ans, quand vous avez dit: «Ceci est la seule chose qui est importante pour moi maintenant? "Combien plus de cela? Et c'est le point où nous sommes, où vous êtes; c’est un point de rupture.


Jusqu'à présent, cela a été toutes les petites bosses et les nuances et les ajustements, mais vient maintenant le point de rupture et comme jamais auparavant. C’est pourquoi, aujourd'hui, nous allons faire un travail particulier, Timothy, pour sortir du mental. Oui. Oui. Bien.
 

Seconde question


La prochaine question que je vais poser est : les humains ont leurs évaluations d'eux-mêmes - l'évaluation des gens en général - est-elle plus positive ou plus négative - la perception, l'évaluation d'eux-mêmes, plus positive ou négative? Je veux dire : comment les gens se sentent-ils vraiment au sujet d’eux-mêmes? Est-ce généralement meilleur ou pire? Oui, meilleur ou pire? Leur évaluation d'eux-mêmes, David, et pas nécessairement que vous, mais juste les gens en général.


DAVID: Les gens en général ce serait pire.


ADAMUS: Pire. Bien. Et pourquoi?


DAVID: Ils se jugent pour essayer de vivre une vie parfaite.


ADAMUS: Ok.


DAVID: ce qui est impossible, comme nous le savons.


ADAMUS: Bien. L'évaluation d'eux-mêmes tend à être, vous savez, vous dites plus sur le négatif que le positif; est-ce juste comme un degré négatif, deux degrés négatif? Est-ce principalement négatif? Comment est cet équilibre?


DAVID: C'est... consciemment c’est différent d’inconsciemment.


ADAMUS: Ok.


DAVID
: Et inconsciemment il est négatif majeur. Consciemment, il n’est pas aussi mauvais.


ADAMUS: Ok. Alors la prochaine partie de cette question est alors : comment perçoivent-ils le monde autour d'eux; est-il plus positif ou plus négatif?

 

12.png
DAVID:
 Plus négatif.


ADAMUS: Plus négatif.


DAVID: Surtout maintenant à cette époque.


ADAMUS: Donc, nous avons eu une double négation.


DAVID: Oui.

 

ADAMUS: Une double négation, d'accord, parce qu'ils sont négatifs au sujet d’eux-mêmes, et leur perception du monde qui les entoure est assez négative.

 

Quelles sont les choses négatives au sujet du monde autour d'eux?


DAVID: Cela ne fonctionne pas, pour ce qu'ils peuvent voir.


ADAMUS: Bien.


DAVID: Que ce soit la politique ou la terreur, la fiscalité, l'égalité, la liberté.


ADAMUS: Bon. Excellent. Bonne observation. Ouais, cela s’est empilé contre eux. Bien. Bien. Bien merci. Ensuite.

 

DAVID: Je vous remercie.

 

ADAMUS: Bonne réponse, David (Quelques applaudissements légers). Grands applaudissements de golf (David rit).


Oui. Donc, la première partie de la question, les gens sont-ils généralement plus négatifs ou plus positifs au sujet de leur perception de soi?


LARA: Négatifs.


ADAMUS: Négatifs. Combien négatifs?


LARA: Mmm. Un peu.


ADAMUS: Comme, disons, zéro est juste neutre et puis il y a le un négatif, deux négatif, trois négatif, chaque descendant négatif est de pire en pire.


LARA: Alors, sur dix, un négatif de dix, je dirais probablement négatifs à sept ou huit.

 

ADAMUS: Sept, assez mauvais. Sensationnel. Si je commençais juste dans la vie et voulais avoir une carrière, je deviendrais un psychologue ou un psychiatre basé sur ceci ou un pharmacien, l'un des trois. Ils sont tous à peu près identiques. Donc, assez négatifs, assez négatifs sur eux-mêmes. Que diriez-vous de leur perception du monde autour d’eux ?


LARA: Eh bien, je pense que cela va de pair.


ADAMUS: De pair.
LARA: Ouais.

ADAMUS: Oui, d'accord.
LARA: Cela a du sens.

 13.png
ADAMUS
: Oui. Et quels sont les aspects négatifs au sujet du monde autour d'eux?


LARA: Je pense en ce moment, simplement tout ce qui se passe dans le monde.


ADAMUS: Tout.


LARA: Ouais.


ADAMUS: C’est une bonne façon de résumer. Tout.


LARA: Ouais.


ADAMUS: Donnez-moi juste un couple de négatifs qui vous viennent immédiatement à l'esprit.


LARA: Eh bien, le terrorisme qui se passe.


ADAMUS: Oui. Cela vous tracasse-t-il?


LARA: Celui de Paris m'a beaucoup tracassée.


ADAMUS: Ouais?
LARA: Ouais.


ADAMUS: Cela vous a affecté?
LARA: Oui, beaucoup.
ADAMUS: Oui. Ceux de cette semaine?


LARA: J’ai choisi de ne pas me brancher sur eux et ils ne l’ont vraiment pas fait.


ADAMUS: Bien. Presque impossible de vous brancher sur eux?


LARA: Ouais, ouais.


ADAMUS: Oui. Avez-vous pensé à eux, beaucoup?


LARA: Non, je ne l’ai  pas fait.


ADAMUS: Hm. Bien.
LARA: Non
ADAMUS: Bon. Bien.


LARA: Mais je l'ai fait pour, vous savez, il y a quelques semaines.


ADAMUS: C’est épuisant.
LARA: Oui.


 14.png
ADAMUS: C’est énergétiquement épuisant. Lorsque j'examine les champs d'énergie des personnes ou des groupes ou après un incidenc quel qu’il soit, comme Paris ou San Bernardino, les niveaux d'énergie - et pas seulement de quelques personnes, mais de tout le monde - baissent. Il y a une combinaison d'un engourdissement et d’une tristesse qui est une combinaison intéressante.


LARA: Oui, c’est cela.


ADAMUS: Oui. Donc, vous avez sept et sept - négatif, négatif.


LARA: Uh huh.


ADAMUS: Ok. Formidable. Ainsi un couple de plus, chère Linda. Je vous remercie. De bonnes observations. Un couple de plus.


LINDA: Oh, allons-y et demandons à un conseiller.


ADAMUS: Oh, wow.


LINDA: Ouais. Par ailleurs, elle est prête à être conseiller Shaumbra, si vous pensez que vous en avez besoin. Vous pouvez obtenir une compréhension de Julie Mack (Adamus glousse). Un nouveau conseiller spirituel de l'énergie.


ADAMUS: Nous pourrions clignoter son numéro de téléphone et e-mail sous l'écran.


JULIE: Excellent.


ADAMUS: Oui. Alors, les gens ...


LINDA: Elle va faire des séances par téléphone.


ADAMUS: ... la perception d'eux-mêmes. Vous travaillez avec des gens ...


JULIE: Uh huh.


ADAMUS: ... dans un environnement de conseil. Des gens ordinaires ou des personnes Shaumbra?

JULIE: Je vois une vaste gamme. Ainsi …


ADAMUS: Une vaste gamme.


JULIE: Je vois, oui, je vois des Shaumbra et des personnes conscientes.


ADAMUS: Oui, correct.

 

 15.png
JULIE:
 Donc, cela varie. Je vois des gens allant de trois à dix. Ainsi …


ADAMUS: Trois à dix. Bon, vous pensez que c’est un joli ... pour l'ensemble, quel nombre lui donneriez-vous?


JULIE: J’allais dire sept.


ADAMUS: Sept. Sept négatif ou positif?


JULIE: Un sept négatif.


ADAMUS: Un sept négatif.


JULIE: Eh bien, de la masse, ouais.


ADAMUS: La conscience de masse, la perception négative de soi. Bien. Okay, puis leur perception du monde qui les entoure?


JULIE: C’est similaire.
ADAMUS: Similaire.
JULIE: Ouais.

 
ADAMUS: Garçon. Nous débitons vraiment des bêtises  aujourd'hui ici (ils rient). Et quelles sont les grandes choses en plus du monde autour d'eux, les questions au sujet desquelles ils sont très négatifs ?


JULIE: Je vois définitivement, en tout temps, que les événements du monde se produisent, alors il y a des gens qui deviennent très négatifs au sujet de ...


ADAMUS: Simplement de jour en jour, si vous étiez à ...


JULIE: A propos de la politique en ce moment.


ADAMUS: La politique. D'accord, mais quand ils viennent vous parler, qu’elles sont les questions dont ils parlent vraiment, autres que personnelles, mais quand ils parlent de la vie?


JULIE: Alors, la dépression et l'anxiété. Tout le monde ... Je vois des tas de gens.


ADAMUS: Savent-ils pourquoi ils l'ont?

JULIE: Ce que je vois beaucoup, c’est que je parle aux gens au-dessus de la vie, que beaucoup de gens ont tellement peur et ne font pas les choses qu'ils apprécient, qu'ils veulent, ce qu'ils aiment.


ADAMUS: Ils sont un peu comme à la fin. Ils sont bien à l’abri.


JULIE: Très bien. Absolument.


ADAMUS: Oui, d'accord. Et d’où sentent-ils que cette dépression et l'anxiété proviennent? Est-ce juste une chose biologique qui se produit?


JULIE: C’est l'histoire avec laquelle la plupart des gens viennent.


ADAMUS: Oui. Vous demandent-ils des médicaments?


JULIE: Je n’en prescris pas, mais certainement ils... ça dépend.


ADAMUS: Oui.


JULIE: J’attire des gens qui ne veulent pas souvent utiliser des médicaments.


ADAMUS: Bien. En pourcentage, hors les personnes qui viennent rechercher vos conseils, et évidemment vous ne prescrivez pas, mais vous pouvez recommander, quel pourcentage pensent déjà qu'ils veulent des médicaments avant d’être venus vous voir ?


JULIE: Probablement environ trente pour cent.


ADAMUS: Trente pour cent. Bien. C’est assez élevé. C’est assez élevé. Bien. Bien. Excellent. Excellent. Encore un. Encore un.


LINDA: D'accord. Je dois aller de ce côté de la salle. Voyons voir. Mmm, mmm, mmm. Mm, mm, mm.


ADAMUS: En général, qu’elles perceptions les gens ont d'eux-mêmes? Oui.

Oui ma chère. Votre look est magnifique aujourd'hui.


CAROLINE: Oh, merci.


ADAMUS: Oui.


CAROLINE: Je vous remercie.

 

 16.png
ADAMUS
: Quelles perceptions les gens ont d'eux-mêmes, sur une échelle de un à dix?


CAROLINE: Sur une échelle de un à dix, la perception des gens d'eux-mêmes?


ADAMUS: Oui.

 

CAROLINE: Je pense que la plupart des gens n'ont pas une très bonne impression d'eux-mêmes et je pense que nous avons été conditionnés par l'église et par nos relèvements, et apprendre à s’aimer, je pense, est l'une des choses les plus difficiles que nous ayons à faire dans la vie.


ADAMUS: Cela est.


CAROLINE: Et quand quelqu'un vous donne, vous fait un compliment, il est parfois difficile de dire simplement merci, parce que nous ne croyons pas en nous-mêmes.


ADAMUS: Mais vous avez très bien pris mon compliment, en effet.


CAROLINE: Eh bien, vous êtes tout simplement merveilleux.


ADAMUS: Oui, je suis aimable (rires).


LINDA: Tellement honnête.


ADAMUS: Et vous l'êtes aussi. Eh bien, en un sens, c’est une drôle de chose - maintenant que vous en avez parlé- vous donnez un compliment à quelqu'un, combien de fois ont-ils presque résisté? Ils esquivent ou, "Oh, ça alors» ou «Zut» ou cela apporte quelque chose en eux, presque de la colère parfois. C’est très étrange.


Je voudrais voir un monde où quelqu'un puisse vous complimenter, disons : "Mes chères, vous avez un  look de jeune aujourd'hui », et au lieu de vous dire beaucoup de bêtises à ce sujet, elles disent simplement: «Absolument», comme Edith a fait. "Absolument, parce que je suis vivant et je suis jeune." Ouais. Il faut que je vous accroche à eux. De toute façon. Ainsi, la perception de l'humain sur une échelle de un à dix, n’est pas si bonne.


CAROLINE: Pas si bonne.


ADAMUS:
 Pourriez-vous donner un cinq?


CAROLINE: Pour tout le monde? Ou parlez-vous simplement pour moi-même?


ADAMUS: Oui, en général. Tout le monde.


CAROLINE: Je pense que probablement un cinq.


ADAMUS: Cinq, d'accord.


CAROLINE: Et je pense qu'ils sont, vous savez, Shaumbra, c’est l'une des ... nous apprenons à vivre et à accepter cela, vous savez, que nous sommes de belles personnes. Nous sommes des personnes merveilleuses, et cela augmente, qui expérimentent encore et encore et cela nous aide.


ADAMUS: Et maintenant la même question, mais sur une échelle de un à dix, comment les gens perçoivent-ils le monde autour d'eux? Sur une échelle de un à dix, est-il plus positif, plus négatif?


CAROLINE: Je pense que c’est plus négatif. C’est triste, mais je pense que, vous savez, toutes les choses qui se passent autour de nous, comment pouvons-nous, vous savez ... il est difficile de voir la lumière.


ADAMUS: Oui. Bien. Merci beaucoup.


CAROLINE: Vous êtes le bienvenu.

 

 

Les perceptions des gens


ADAMUS: Donc - nous sommes réunis ici aujourd'hui dans la salle, également en ligne - ainsi il y a une tristesse. Il y a une tristesse avec Shaumbra. Il y a une tristesse et une demande :"Qu'est-ce qui se passe? Qu'est-ce qui va se passer ensuite? "Et il est très facile, sur le chemin, dans des moments comme cela, de se laisser distraire par le dernier produit, programme ou personne, par des gourous, par des cristaux, par quelque nouvelle pommade qui va effacer le tout, et ça ne le fait pas. Ça ne le fait pas.


Et, vous savez, je le dis tout le temps, que tout ce dont vous avez besoin, vous l’avez déjà. Tout. Vous n’avez besoin de rien d'autre. Il est bon de parler à d'autres de temps en temps,

oui, mais il n’y a pas une certaine panacée (NDI : Remède de caractère universel, censé posséder la propriété de guérir à lui seul toutes les maladies, et représentant l'un des buts des recherches alchimiques... Ce que l'on croit capable de guérir tous les maux physiques ou moraux, de répondre à tous les besoins, de résoudre quasi miraculeusement tous les problèmes.)

 

Cela ne demande aucune sorte de médicaments, de drogues - légales ou illégales - ou toute autre chose. Vous l'avez déjà en vous. Mais il y a tellement de pression en ce moment. Il est très facile de se laisser distraire.


 17.png
Vous l'avez vu avec d'autres qui ont siégé dans ces chaises avant - et non pas qu'ils aient besoin de rester ici - mais tout à coup, il y a un nouveau gourou en ville. Soudain, il y a un nouveau produit. Soudain, il y a un nouveau - quelle est cette drogue que vous prenez pour aller sur ces voyages spirituels psychédéliques? Il sourit là (quelques rires). Il est donc très facile d'être distrait et d’essayer la nouvelle plus grande chose, en particulier quand vous devenez triste, surtout quand vous vous demandez :"Qu'est-ce qui se passe dans le monde en ce moment? Il est fou. Il est très fou là. "


Mais à mon point en réalité, en regardant énergétiquement, les gens sont plus satisfaits de la perception d'eux-mêmes qu'ils ne le sont avec le monde autour d'eux. Les gens ont beaucoup de jugement sur eux-mêmes, mais au moins ils savent où sont les faiblesses. Ils savent généralement quels sont leurs points forts. Ils connaissent la nature de là où ils sont.

Il y a beaucoup de confusion à ce sujet aussi, mais généralement ils se sentent mieux dans leur environnement linéaire local.


Je ne dis pas qu'ils se sentent bien dans leur peau. Je ne dis pas que les gens sont, vous savez, se sentent vraiment heureux en dedans, car le niveau de bonheur, vous le savez, est une drôle de chose à mesurer.

 

Mais il y a probablement moins de bonheur dans le monde en ce moment - les gens avec eux-mêmes - moins de bonheur qu'il n'y en avait il y a 30, 50 ans. D'une manière intéressante, tant de personnes sont perdues en ce moment. Vous savez, de sorte que beaucoup de personnes, vous en particulier, avez une assez bonne vie. Vous avez des voitures, des ordinateurs, des maisons, des choses comme ça; beaucoup de personnes n’en ont pas.

 

Vous avez généralement une assez bonne vie et vous êtes comme : «Eh bien, que dois-je faire? Où devrais-je aller? Quelle est la suite? "Et pour Shaumbra, cela s’est intensifié. Mais les gens en général, ils arrivent à un certain point où les besoins matériels de leur vie sont pris en charge et ensuite ils se lassent, sont désemparés, même tristes. Oui.


Mais en général, les gens se sentent mieux dans leur environnement local linéaire - eux-mêmes, leur environnement immédiat - parce qu'ils connaissent la façon dont cela va se passer le lendemain. C’est comme je l'ai dit si souvent, prédire l'avenir est très, très facile à faire. Demain va être à peu près comme hier pour la plupart des gens. Et ils sont heureux avec cela. Ils sont vraiment heureux avec cela, jusqu'à ce qu'ils commencent à se réveiller. Ensuite, c’est l'enfer.


Ils ne sont pas très à l’aise; ils n'ont pas une bonne perception globale au sujet du monde.  Si vous demandez à une personne comment sa vie va être dans cinq ou dix ans - pas seulement Shaumbra, mais tout le monde – c’est réellement, je vais l'évaluer à environ 5,5 à peut-être six.

 

Si je leur dis: «Où allez-vous être dans dix ans?" "Eh bien, je vais avoir appris un peu plus. Je gagnerai un peu plus d'argent avec mon travail. J'aurai peut-être un peu plus d'amis. J'aurai une nouvelle voiture, j'ai envie d'en obtenir une depuis un certain temps. "Vous voyez, ils projettent un peu. Pas grand. Je veux dire, pas de grandes choses. Un peu plus d'argent.

 

 18.png
Vous savez, quand vous demandez à quelqu'un : combien pensez-vous que vous aurez en plus dans dix ans par rapport à ce que vous avez en ce moment? La réponse moyenne quand je fais ceci ou que je le sens, la réponse moyenne est d'environ 20 à 22 pour cent de plus. C’est un peu triste. Vous savez, c’est vraiment triste. C’est pour cela  qu'ils vivent.


Mais au moins, cela va dans une direction ascendante. Lorsque la question se pose pour les personnes au sujet de leur perception du monde - "Comment le monde va-t-il être dans dix ans, vingt ans?" - Ça fait peur aux gens d’y penser. C’est vraiment effrayant. Les réponses vont de : «Je ne peux même pas imaginer dans cinq ans, dix ans encore moins. Je ne sais pas. Le monde est à une sorte de point de basculement bizarre. "


Lorsque vous leur demandez sur le monde dans dix ans, ce que ça va être, la majorité - pas tous, mais la majorité - des personnes disent qu'elles vont vivre dans des environnements très protecteurs, créés émotionnellement ou physiquement. En d'autres termes, ils vont se retirer dans leurs petits, petits mondes, parce que là, le monde devient effrayant. Le monde là est rempli avec beaucoup de peur en ce moment et la plupart des personnes, quand vous les interrogez au sujet de l'humanité dans dix ans, elles ont presque des nausées, parce qu'elles voient ce qui se passe en ce moment.

 

Le fait est – c’est assez intéressant. Le fait est- nous allons en parler dans ProGnost - le monde va à des endroits incroyables. La plupart des personnes ne peuvent pas le voir en ce moment.
 


Le Monde Aujourd'hui


Comme j’en 'ai parlé dans Keahak la semaine dernière, la technologie est en croissance exponentielle. Par elle-même, c’est une sorte de grande chose, mais les implications, les raisons et les implications sont étonnantes.

 

La technologie se développe à un rythme sans précédent. Certains d'entre vous, des personnes de doctorat, très intelligentes, pourraient connaître la loi de Moore; que, fondamentalement, l'efficacité de la vitesse de votre technologie informatique double tous les deux ans, en fait, environ 18 à 19 mois, et le prix est réduit de moitié tous les deux ans.

 

C’est de moins en moins cher, plus rapide, meilleur, et pour une raison, une seule raison sur cette planète: la conscience. Pas l'intelligence. Pas parce que nous avons eu quelques grands inventeurs allant de Tesla Edison à Steve Jobs à certaines autres. Pas à cause d'eux. Ce sont ceux qui sont devenus les porte-parole ou les moteurs de la technologie, mais ils ne l’ont pas vraiment inventée. Ils l’ont juste ramassée dans l'air. Ils étaient assez talentueux pour être en mesure de pouvoir reprendre ce que la conscience changeait.

La technologie se développe à un rythme exponentiel, et cela va changer le monde. Mais comprenez, c’est très clair à comprendre, la seule raison qui fait que la technologie se développe au point où, en quelques années, de petits robots vont nettoyer votre maison et couper vos ongles de pied pour vous, et conduire vos voitures et faire tout le reste, c’est à cause de la conscience .

 

Si la conscience n’était pas venue dans la clarté, rien de tout cela ne serait arrivé. Ainsi, la technologie, le résultat de la conscience, pousse une croissance exponentielle et un énorme changement sur cette planète en ce moment.


Je ne crois pas aux prédictions, mais je vais avoir tendance. En d'autres termes, je regarde les énergies des personnes, de la planète, du cosmos. Les choses vont être tellement différentes sur cette planète en dix ans. Certains diront que cela va être bon et certains diront que cela va être mauvais, selon votre perspective.


 19.png
La technologie aura, si vous portez autour un de mes iYammers (il ramasse un petit dispositif de télécommande), et l’ iYammer va faire un scan de votre corps en environ cinq secondes, et ce scan vous dira tout depuis les bases - la pression artérielle, la fréquence cardiaque et des choses comme ça - mais il va aussi vous dire si vous avez des tendances pour une maladie. Il vous dira votre indice de masse corporelle. Il vous dira si vous allez attraper un rhume dans une couple de semaines, ou une grippe. Il vous dira beaucoup plus, votre petit iYammer, que ce que vous pourriez éventuellement obtenir maintenant, quand vous entrez dans le bureau d'un médecin pour un examen et que vous devez payer beaucoup d'argent et cela prend beaucoup de temps pour l’obtenir et vous ne savez pas ce que cela signifie quand vous obtenez les résultats en retour, parce que personne ne comprend les médecins quand ils parlent.

 

Vous allez regarder votre iYammer et il va vous dire. Il va dire :"Elizabeth, aujourd'hui, la santé est très, très bonne, mais nous vous conseillons de prendre un type d’aliments un peu plus alcalins. Vous avez une prédisposition à attraper un rhume dans environ trois ou quatre semaines, nous vous suggérons de prendre de la vitamine C, "ou autre chose.


Il va tout vous dire, ce n’est pas de la science fiction, mes amis. Il est réellement ici aujourd'hui. Il n’est tout simplement pas encore sur le marché. Et le coût est très faible, et il va continuer à baisser. Un petit appareil qui vous indiquera la température de votre corps, votre densité osseuse, la santé de votre cœur, plus que ce qu'un médecin pourrait vous dire en ce moment  après vous être assis avec lui pendant une semaine de visites. Ce n’est pas de la science fiction. Il est réellement ici. Je veux dire, il est réellement dans le laboratoire.

 

Un certain nombre d'années à notre Quantum collecte en 2007, si vous vous souvenez de mon message, j'ai dit : "En ce moment, pendant que nous nous asseyons ici, dans"- où était-ce? - Taos, Nouveau-Mexique, bien sûr. "Pendant que nous sommes assis ici, il y a des scientifiques qui travaillent dans le laboratoire en ce moment pour le traitement des maladies comme le diabète et le cancer." Je vais mettre le cancer sur le côté. Le cancer est un grand jeu politique.  Je suis désolé si vous n'aimez pas cela, mais il l’est. C’est un jeu d’argent et de politique en ce moment. Mais en ce moment, les scientifiques travaillent sur des remèdes pour des choses qui, auparavant, étaient considérés comme incurables. En ce moment, les scientifiques travaillent sur des technologies que même à l'époque en 2007 cela aurait semblé inimaginable. Mais elles sont là. Elles sont ici.


Je veux que vous preniez un moment - je vais parler beaucoup plus à ce sujet dans ProGnost, mais je veux que vous preniez un moment – dans ce moment, en ce moment et vous sentez simplement. Elles sont ici à cause de la conscience, en raison de la connaissance, et dans ce cas, la connaissance qu'il y a tellement plus dans la vie. Il doit y avoir beaucoup plus dans la vie. Il doit y avoir beaucoup plus dans la vie et dans la spiritualité. Vous repoussez les limites de la vie et de la spiritualité, de la religion. Vous avez dit: «Il doit y avoir plus, et je suis prêt pour cela," et par conséquent, il est ici.

 

Mais ce «ici» est également à l'origine d'un grand conflit sur la planète en ce moment. Cette chose même de la conscience est également à l'origine d'un mouvement anti-conscience. Anti-conscience - "Fermons cela. Revenons aux anciennes méthodes. Ne soyons pas libres. La liberté est trop difficile. La liberté est, eh bien, elle est gratuite. C’est trop de travail. Revenons aux  routines très basiques, aux modèles, aux systèmes de croyances, aux hiérarchies, aux organisations. Revenons au mental".

 

Il y a un énorme problème potentiel sur cette planète en ce moment, mais je l'aime et vous allez l'aimer quand je vous dirais. Je l'aime parce que son heure est venue, et le problème est - ah! J'aime cela. J’adore cela, et c’est la clé de notre travail; c’est la clé de ce que vous faites.

 

20.png
Le problème c’est que les choses se produisent tellement vite. Oh, la technologie et l'éducation. Vous vous rendez compte que l'ensemble du système éducatif va être anéanti au cours des dix prochaines années parce que le linéaire local ne fonctionne pas.

 

Envoyer des enfants dans une salle de classe sans réelle compréhension de leur santé, de leur mental, de leurs désirs ou de leurs créativités, les envoyer dans  une salle de classe, là où la créativité a été abolie, ne va plus fonctionner. Au lieu de cela, les enfants s'assiéront à la maison devant leurs ordinateurs et se relieront aux personnes à travers le monde, et pas seulement dans leur petite communauté; et ils vont avoir les conseils d'un vrai professeur, et de quelques  robots aussi bien, mais ils vont apprendre à un niveau d’auto-formation, auto-désirée, à leur rythme.

 

Ces briques et le mortier des écoles qui sont ici maintenant, ils vont devenir des placards de rangement. Ils vont être utilisés pour la culture de la marijuana dans le Colorado (beaucoup de rires). Seulement dans le Colorado, bien sûr. C’est en train de changer. Oh, et la beauté est que vous avez aidé à le susciter. Ouais, vous, "un peu l’ancien moi."

 

Ouais, vous par la pensée, "Oh, j’ai juste fonctionné à travers mes problèmes dans la vie." Non, vous avez œuvré avec la conscience. Toutes ces questions avec lesquelles vous avez été aux prises et, "Comment puis-je gérer cette situation? Comment dois-je traiter avec moi-même? »Tel est la vraie Université de Conscience.

 

Tous ces petits problèmes que vous avez cru avoir, vous preniez vraiment les problèmes de la conscience du monde. Tous les petits défis, vraiment ils- je vous ai dit cela mille fois - ils n’étaient vraiment pas les vôtres, mais vous les preniez pour vous, tel un acteur. Vous dites: «Oh, il est mon problème et j’ai ces questions." Non. Vous vous rendez compte que la plupart des gens ne font pas ce genre de chose, de se soucier presque obsessionnellement comme vous le faites et, vous savez :"Qu'est-ce que la vie?» Et «Qui suis-je? "Quel genre de choses? Mais vous le faites, et c’est ce qui change. Mais ce n’est pas mon point.


Mon point est, qu'il y a un dilemme très intéressant sur cette planète. J’adore le dilemme; d'autres personnes n’aiment pas, mais voici le dilemme. Le cerveau (les points à la tête). Pas mon chapeau. Mon chapeau n’est pas le dilemme! Certains d'entre vous sont comme : "Vraiment? Son chapeau? "Non, le cerveau, le mental, comme je l'ai dit dans Keahak.


Donc, il y a des gens qui disent que les humains utilisent seulement vingt pour cent de leur cerveau, de leur  mental. Je vous dis cela : ils utilisent 100 pour cent tous les jours et luttent (Adamus glousse). Ils le font vraiment. Il n'y a pas une partie inutilisée du cerveau! Chaque jour, chaque partie du mental développé est utilisé. Maintenant, parfois, il se lasse et il fait des choses comme des mots croisés ou quoi que ce soit d’autre, mais il est utilisé d’une certaine manière. Il y a énormément d'entrée/ sortie à tout moment.

 

Le cerveau est à son maximum. La technologie croissante comme ça, la conscience en expansion comme ça - le cerveau est vissé (rires). Je voulais dire baisé, mais ... (plus de rires et applaudissements) Mais c’est Noël et ... (Adamus rit) Il l’est. J'emploie votre terminologie. Vous savez, quand quelque chose est vraiment, comme lorsqu’il n'y a plus d'espoir - "Cette équipe de football est juste ...» ou «Cette personne" ou autre chose. Le cerveau est vissé, absolument vissé. Il est maximisé. Il ne peut pas gérer ce qui vient après, et c’est une proposition étonnante, intéressante.

 

Cela va conduire à des choses intéressantes. Il est maximisé. Il ne peut pas gérer plus de données ou d’entrées. Vous savez, les faits et chiffres et pensée, la pensée des choses. Il ne peut pas, mais les gens essaient. Et il y a tous ces trucs. Vous prenez, quoi,  du ginseng et faites grandir votre cerveau. Non, non, non, non, non. Mais de toute façon, le cerveau est au maximum dans un monde à peu près développé, mais le sera bientôt partout ailleurs. Il ne peut pas gérer quoi que ce soit d'autre.


Vous le savez. Vous le voyez tous les jours. Vous le voyez en vous-mêmes, mais vous le voyez chez les autres personnes.

 

Ils ne peuvent tout simplement pas le tirer, parce que le cerveau est aussi le point central pour les émotions. Ceci est souvent négligé par les spécialistes des sciences sociales, mais le cerveau est aussi le siège des émotions.

 

Alors ce qui arrive c’est que le cerveau, n'étant ne pas en mesure de prendre plus dedans, le cerveau et les émotions se ferment tout simplement. Ils s'engourdissent. Et puis ce qui se passe, ce que vous voyez c’est le peuple se replier, obtenant d’être petit à nouveau - et Cauldre a eu un terme que j’ai entendu plus tôt - ils vivent dans des silos. Ils se confinent. Un silo est une belle chose émotionnelle à avoir autour de vous. Vous savez, un silo pour l'agriculture, fait de béton.


Donc, ils vivent dans leurs silos. Ils vivent linéaire local. Ils commencent à dire qu'ils simplifient leurs vies. Ils ne la simplifient pas; ils sont juste dans la fermeture, la fermeture. Mais il y a un dilemme intéressant à cet égard. Le mental ne veut pas qu’on lui dise d'arrêter, même s’il est à pleine capacité. Il est à pleine capacité. Mais le mental commence alors se rebeller et bientôt à devenir enragé.


Le mental est à son maximum, mais il continue d'essayer, essayer, essayer, essayer. Il a été programmé pour continuer quoi qu'il arrive. Il a été programmé pour avoir toujours des courants de pensées, de l'information, même les rêves passent à travers lui. Il n'a pas été programmé ou jamais autorisé à simplement s'arrêter un peu. Pas même la nuit, pas quand vous rêvez. Le mental ne s'arrête pas. Il fonctionne 24 H/24 -7 Jrs/7 .


Nous avons donc ce dilemme sur la planète en ce moment. Le cerveau des êtres humains est au maximum. Il ne peut gérer plus, mais plus est à venir. Plus est à venir en raison de la technologie, du résultat de la conscience. Qu'allons- nous faire?

21.png
 Il y aura des gens qui essaieront de devenir plus intelligents alors, mais ils vont devenir fous. Ils vont vraiment devenir fous, et ensuite ils vont compter sur les médicaments, les vitamines, les drogues, les suppléments et tout le reste pour essayer de calmer un peu le mental.


Il y a des personnes très intelligentes, très, des personnes très intelligentes là, mais même si elles sont à pleine capacité, c’est parfait. C’est parfait, et là où vous êtes est parfait, parce que là où nous allons à partir d'ici, comme j’en ai parlé dans notre dernier rassemblement, c’est au-delà du mental.


Cela doit être. Cela doit simplement être. Le temps, que vous l'appeliez imagination, que vous appeliez cela connaissance, ou quoi que ce soit d’autre, vous devez faire le saut maintenant.


Maintenant plus que jamais est un temps de deux mondes. Nous en avons parlé. Vous l'avez vu venir pendant ces dernières, quinze années. Maintenant est un  temps de deux mondes, et vous allez vivre dans cela pendant un moment, pendant un certain temps, et c'est correct. 

Les deux mondes, et Linda, Je peux avoir - Oh, Grinch, (NDI : le déguisement de Linda) je peux avoir ici le tableau, s'il vous plaît.


LINDA: Mon plaisir.


ADAMUS: Le monde va être, et je vais utiliser différentes manières pour décrire, mais, si vous voulez, deux colonnes sur la page.


LINDA: Ok.



Les Penseurs et Les Connaisseurs

 

ADAMUS: Le monde va être divisé en Penseurs et Connaisseurs. Les Penseurs sur la gauche, sur la droite les Connaisseurs. Cela va être l'une des plus grandes différences, et il n'y aura pas beaucoup de Connaisseurs. Un Connaisseur est celui qui utilise Gnost. Un Connaisseur est un ... je dois arrêter pendant une minute et le souligner.

Alors, les chers Cauldre et Linda étaient - ahem - se plaignaient de mon changement soudain quand ils pensaient qu'ils allaient filmer DreamWalker naissance et que soudain ils faisaient quelque chose d'autre. Mais un Connaisseur va simplement avec cela. Il ne se plaint pas. Ne fait pas…

 

LINDA: Nous pouvons nous plaindre un peu (quelques rires).

 

ADAMUS: Non, et ce fut un très bon exemple, parce qu'ils suivaient une trajectoire linéaire locale. La signification de locale, vous réalisez combien de personnes sur cette planète ne vivent jamais à plus de 25 miles, 35 ou 40 kilomètres, d'où ils ont grandi! C'est local.

 

Certaines personnes voyagent un peu, mais la plupart des gens dans leur vie passeront environ 99,9 pour cent de leur temps dans leur environnement local. Ce n’est pas si mauvais. Je veux dire, vous choisissez un endroit que vous aimez et vous vivez là et vous êtes familier avec lui, mais aussi, ce qui se passe, c’est qu'ils obtiennent local dans leurs pensées. Local, limité. Ils deviennent local dans tout ce qu'ils font. Et ils deviennent local dans leurs pensées aussi bien, et la pensée n’est pas créative. Elle ne va nulle part.


Ainsi, vous allez désormais avoir un monde divisé en Penseurs et en Connaisseurs, et sous Connaisseurs mettez, entre parenthèses, créatif. Créatif. Et, encore, quand j'utilise le terme de créativité, je parle simplement de l’exponentiel... de la parole créatrice.


LINDA: Créatifs? En dessous de …


ADAMUS: Créatifs. C-r-e ...


LINDA: Sous Connaisseurs?

PCC.png
ADAMUS: Oui, madame. Donc, vous allez voir ce monde divisé en deux, et la chose drôle c’est que les Connaisseurs sont ceux qui sont dans l'instant, permettant absolument, se faisant absolument confiance, laissant ce flux créatif venir à travers, allégeant la pression sur le mental, parce qu’une fois qu'on se permet d'être un Connaisseur, un Être Créatif, cela prend par exemple une pression énorme hors du mental. Et le mental arrête ses jeux d'émotions et de problèmes et d’inquiétude et obtient de faire avec ce que le mental a de mieux, essentiellement des données, des faits et des chiffres, en rappelant l'histoire et de savoir comment manœuvrer dans cet environnement. Voilà vraiment ce que le mental fait de mieux, mais le mental n’est pas très bon pour penser à quoi que ce soit d'autre.


Donc, nous allons avoir un monde de Penseurs et un de Connaisseurs. Vous êtes les Connaisseurs, la Connaissance, le Gnost. Vous allez au-delà de la pensée. Le mental est maximisé, et tout à coup, vous prenez juste ce saut dans la Connaissance.

 

C’est un grand saut. C’est vraiment un petit saut, mais c’est un petit saut une fois que vous le faites, mais c’est un grand bond lorsque vous pensez cela à l'avance.


Donc, pour continuer sur le tableau ici, Linda, nous avons, dans la catégorie Penseurs, local et linéaire.


LINDA: Local et linéaire.


ADAMUS: Local et linéaire. Lorsque vous commencez à contempler le monde, le cosmos, vous n'êtes plus un penseur linéaire local. Lorsque vous commencez à contempler le monde, le cosmos tout entier, tout à coup vous êtes sorti de la pensée, parce que le mental ne sait pas comment le faire. Soudain, vous devez entrer dans la Connaissance, dans Gnost* (Voir pour mémoire en fin de page).


Donc, ici dans cette colonne, nous avons aussi le pouvoir.


LINDA: Le pouvoir?


ADAMUS: Le pouvoir. Le pouvoir. Le monde est un grand jeu de pouvoir, et le pouvoir est une illusion du mental. Il n'y a aucun pouvoir. C’est une illusion. Il n'y a aucun pouvoir où que ce soit, jusqu'à ce que l'on y croit réellement et commence à vivre. Mais vous avez toute cette équation du pouvoir sur cette planète. Ce que vous voyez en ce moment dans les nouvelles, tout est une question de pouvoir. J’y reviendrai plus tard. Tout est une question de pouvoir.


Vous réaliserez cependant, en tant que Connaisseur, à côté - vous pourriez tout aussi bien rester ici, Grinch - qu'au lieu du pouvoir, tout est auto-énergie. Auto-énergie.


LINDA: Auto-énergie.

 PCC2.png
ADAMUS:
 Deux mots. Auto-énergie. L'auto-énergie en tant que conscience vous attire toute l'énergie à vous, si c’est déjà en votre être physique, si c’est déjà tout simplement dans votre champ. Vous attirez et elle est là. Vous n'avez pas besoin de pouvoir, parce que votre Conscience fait naître toute l'énergie dont vous avez besoin. Ensuite, vous commencez à vous voir plus jeune, Edith, ouais, quand vous arrêtez de penser autant.


Oui. Ici sur ceci, nous avons le mental, bien sûr, le cerveau à pleine capacité. C’est cette chose au sujet de vous, utilisant seulement vingt pour cent de votre mental. Vous pouvez seulement employer vingt pour cent de votre vie, vos capacités vraies, mais votre mental, vous l’utilisez  en totalité.


Donc, ici nous avons le mental, oui, et ici bien sûr, le Gnost*.


LINDA: (Elle se cogne la main) Aïe.


ADAMUS: Aïe. Aie. Sur le côté gauche, nous avons, je vais l'appeler gravité. La gravité. Écrivez deux lignes, la gravité sur une ligne, L’Espace-temps sur l'autre. Les gens sont là-dedans. Ils sont coincés dans cela.


LINDA: Espace-temps dessous?


ADAMUS: Oui, s'il vous plaît. Ils sont coincés dans cela. Vous allez vous rendre compte - vous commencerez à réaliser - que L’Espace-temps se déplace à travers vous. Vous ne vous déplacez pas à travers lui. C’est énorme une fois que vous commencez à réaliser cela. C’est un peu étrange à prime abord, mais une fois que vous commencez à réaliser, c’est énorme. Donc, vous n'avez pas besoin de cela. Nous n'avons même pas besoin d'un monde en plus ici, parce que - oui, nous avons besoin d'un mot.


Ici la gravité est une force d'opposition. Si vous laissez tomber quelque chose ... (Linda halète quand Adamus laisse tomber une bouteille d'eau) tomber quelque chose, c’est une force d'opposition. Elle tombe sur le sol. Mettez la gravité ici juste avec un signe plus. La gravité va vous servir. La Gravité va vous servir.


En fait, il y a toute cette quête de l'énergie sur la planète et de Jésus, ils mettent en place des panneaux solaires car ils vont sortir du modèle, et ils vont sortir du modèle; c’est le plus drôle (rires d’Adamus). Si vous dépensez beaucoup d'argent l'année prochaine sur les panneaux solaires, alors désolé, parce que l'énergie réelle sur cette planète - la vraie énergie facilement disponible – c’est la gravité. Vous vous rendez compte de la force qui est dans la gravité sur cette planète, cela provoque à ceci (la bouteille d'eau) de se laisser tomber, provoque aussi - elle a le même potentiel pour que ceci monte. Elle l’a. Les scientifiques penseront que je suis fou, mais j’aurai le dernier rire dans quelques années.


La gravité a une énergie intégrée inhérente en elle tout le temps. Elle est au point mort, mais dans la réalité dans laquelle vous êtes, tout tombe à terre. Mais ils vont se rendre compte qu’il y a toute l'énergie dont vous avez besoin dans la gravité sur cette planète, mais c’est une toute autre chose.


De ce côté-écrire physique.


LINDA: Physique.

ADAMUS: Physique. Vous vivez dans des corps physiques et les Connaisseurs vont se rendre compte que le corps physique est tout simplement l'un des outils sensoriels qu'ils ont. Juste un. Alors, je ne suis vraiment pas sûr quoi écrire sur ce côté, autre que ... il suffit de mettre la conscience sensuelle.


LINDA: Sens?

PCC3.png


ADAMUS: La Conscience sensuelle. Le corps physique est votre manière de percevoir la réalité. Ce sont vos sens et votre mental. Mais il y a un sentiment, et beaucoup de sens en réalité, au-delà, qui ne sont pas associés au corps. Donc, vous allez commencer à vivre dans une "et" réalité.
 

Deux mondes


Nous pourrions continuer indéfiniment sur et avec cela, mais nous avons d'autres choses à faire aujourd'hui. Je veux que vous commenciez à voir le monde - en ce moment, le monde évolue dans deux mondes comme jamais auparavant. Je proclame ici que cette date - le 5 Décembre, 2015 - comme la date où nous avons soudainement réalisé qu'il y a deux mondes, officiellement deux mondes.


LINDA: Wow. Wow Wow.

 

ADAMUS: Cela a conduit jusqu'à ceci pendant un certain temps. Il y a eu tout le processus d'engagement, puis ensuite - boum! - Nous sommes ici. Officiellement, deux mondes.


Bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles. Bonnes nouvelles, mauvaises nouvelles. Il y a beaucoup de kumbaya-teurs qui ne vont pas aimer ça. "Oh, nous sommes tous un seul monde." C’est comme, non vous n’êtes pas. Non, vous n'êtes pas.


22.png
Donc, je veux que vous soyez conscients de ces choses, parce que vous vivez encore parmi tout cela (le côté Penseur). Vous venez de tout cela. C’est enraciné dans votre système. Et tout cela, tout cela va essayer de vous tirer en arrière lorsque vous essayerez d'aller vers ceci (côté Connaisseur). Cela va vous aspirer directement en arrière et dire: «Tu es un être physique, tu peux sentir combien ça fait mal. Tu es un être émotionnel-mental. Tu es linéaire. Tu es limité. Tu dois  être fou si tu penses que tu peux défier la gravité et le temps et l'espace. Tu es fou. "Tout ça va essayer de vous tirer en arrière. Tout ça va essayer de vous maintenir dedans, et vous avez déjà éprouvé cela. Mais la réalité est que vous vous déplacez naturellement plus vers ici (le côté Connaisseurs). C’est pourquoi je pose la question d'avance, comment allez-vous faire cette année pour être votre Soi naturel?


Ce n’est pas votre mental qui vous déplace vers ici. Ce n’est pas parce que vous avez étudié les classes spirituelles que cela vous déplace vers ici. Ce n’est pas parce que vous avez mangé certains types d'aliments que cela vous déplace vers ici. Vous vous déplacez plus (sur Connaisseurs) simplement parce que c’est un mouvement naturel, une expansion naturelle, et c’est aussi votre désir.


Aussi, je dois mettre une chose de plus sur la liste ici. Je vais juste mettre la passion là, et quand je dis passion, c’est l'ancienne passion humaine, vous savez, celle qui vous excite, celle qui vous fait aller. Par ailleurs, il y a une énorme baisse globale de la passion, une baisse énorme entre les individus, mais si elle est mesurée à l'échelle mondiale, la passion va comme ça (vers le bas). Les gens ne savent pas quoi faire de plus.

Vous venez par ici, de ce côté et vous vous rendez compte que la passion est démodée (Adamus glousse). J'aime ça.


LINDA: Ha, ha, ha.


ADAMUS: La passion est un peu démodée. Vous n'avez pas besoin de cette stimulation extérieure. Vous n’avez plus besoin de ces petits déclencheurs en vous. Vous n'avez plus besoin vraiment du mot « passion ».  Maintenant, je sais que c’est terrible de sortir de vos vieilles passions - "Que suis-je ici? Pourquoi suis-je ici? "Tais-toi. Simplement ... (Adamus glousse)

 

PCC4.png
La passion est un monde qui va disparaître de votre vocabulaire, parce que vous n’allez pas avoir à aller chercher la passion. Vous n’allez pas avoir à vous passionner tous les quelques jours. Vous n’allez pas avoir à ... Elle est toujours là. Vous savez, c’est juste le Je Suis. «Je Suis vivant." Qui a besoin d'avoir toutes ces passions, quelles qu’elles soient, je ne sais pas, de collection de pièces ou de courses de vélo ou ce que vous faites pour votre passion. Chaque moment est la passion, mais la passion va sortir de votre vocabulaire. Donc il n'y a aucun mot correspondant vraiment là. Qui a besoin de cela quand vous êtes vivants et conscients?


Donc, aujourd'hui, je vais le marquer officiellement, comme le jour où les deux mondes ont commencé. Il a été en fabrication pendant une longue période, mais il est ici. Il est ici. La plus grande différence va être les Penseurs et les Connaisseurs, ceux qui sont encore dans leur mental, encore à essayer de comprendre les choses avec leur mental. Non pas que le mental soit mauvais, mais il est maximisé. Il est absolument maximisé.


Le mois dernier, quand nous nous sommes réunis, j'ai parlé de l'imagination et j’ai parlé de beaucoup de ces choses, mais j'ai dit que l'imagination est le moyen de sortir. C’est le chemin de l’au-delà. L’imagination, vous permettra d'aller au-delà du mental dans les choses que le mental aurait jugé comme étant annulables, incroyables, composées. Allez dans l'imagination, c’est aussi réel que tout cela; c’est juste réel d'une manière différente. Peut-être pas réel, de façon linéaire locale physique, mais c’est toujours réel.


Ce saut dans l'au-delà, au-delà de l'esprit - et c’est un grand bond en avant parce que le mental est effrayé, il a la trouille à ce sujet. Le mental est comme : «Qu'est-ce qui va se passer?" Chut! Mental, tout se fait naturellement. Tout se fait naturellement.


Cher mental, tout comme le corps, chaque cellule dans le corps a été en attente, tenant un espace pour que la lumière entre. Cher mental, ainsi as-tu été en attente pour ce saut dans Gnost, l'au-delà. C’est une autre façon de sentir, de penser. Cela nous fait sortir du linéaire local dans l’exponentiel global, dans l’exponentiel cosmique. Cela ne va pas être la même plate-forme; cela ne va pas être la même base pour la réalité. C’est totalement différent. Et nous serons toujours là à faire cela, et nous allons toujours être en mesure de détecter avec nos sens humains, mais nous entrons dans quelque chose d'autre. Et le plus drôle, cher mental, le plus drôle a lieu à cette date officielle maintenant – c’est officiel, car je l'ai dit et c’est écrit (sur le tableau); une fois que c’est écrit, c’est officiel (rires) - ce jour officiel de la reconnaissance de deux mondes sur cette planète, le monde des Penseurs et le monde des Connaisseurs; cher mental, à cette date, sans aucun effort, je vais me permettre, d'une manière très naturelle, d’être simplement là.

 

Mental, tu ne vas pas être en mesure de comprendre tout de suite. Cela pourrait ne pas avoir un sens pour toi, mais c’est là où nous allons. Et nous y allons naturellement, aucune force, aucun effort, aucune pensée.


Cher mental, à cette date, le 5 Décembre, 2015, nous allons jouer de la musique de Noël. Quelques belles musiques de Noël, si vous avez la musique de Noël prête. Nous allons jouer un peu de belle musique de Noël et nous allons juste la permettre naturellement.


(La musique vivante de Noël commence)

 

Merabh  Permettre La Connaissance

 

 

Qu'est-ce que c'est ? C'est « Je vous souhaite un Joyeux Noël » (se rapportant à la chanson), mais qu'est-ce que c'est ? Cette connaissance, où est-elle ? Que fait-elle ? Shhhut.

 

Vous voyez, si vous essayez de comprendre – pourrions-nous avoir les lumières baissées ? Ceci est un merabh, croyez-le ou non. Tout le monde est déjà à moitié endormi. Nous devions faire un merabh (quelques rires étouffés).

 

Ainsi, cher mental, nous n'allons pas penser à cela, nous allons juste le permettre, parce que cher mental, si tu commences à penser, alors c’est simplement mental. Alors ce n'est vraiment pas La Connaissance. Donc, nous allons juste nous asseoir ici dans cette énergie très, très confortablement, en écoutant de la musique délicieuse de Noël, et nous allons juste aller là. Bien, réellement, nous allons juste la laisser venir à nous.

 

Il n'y a aucun processus impliqué en cela. Il n'y a aucune pensée. Il n'y a aucune analyse en elle. Il y a juste permettre.

 

Il n’y a aucune façon de faire un tracé de cela. Il s’agit simplement de permettre. Mais, vous savez, d’une drôle de manière, vous n’avez rien d'autre en ce moment. Comme je le disais, le mental est à pleine la capacité. Les gens parlent des défis sur cette planète – nourriture et carburant et eau, ainsi de suite – mais le vrai défi est que le mental ne peut vraiment pas prendre plus, il ne devrait pas.

 

Alors maintenant, nous donnons naissance aux Connaisseurs. Ceci ferait un bon film de science-fiction – « les Connaisseurs contre les Penseurs. Nous donnons naissance aux Connaisseurs, et la chose drôle à leur sujet, c’est qu'ils vivent dans le moment. Ils permettent à tout de couler en eux. Ils ne doivent pas le penser. C'est une vie plus facile parce que c’est juste là. Ils ne doivent même pas penser cela.

 

Quand je dis «là» Je ne parle pas seulement de l'argent ou de la santé ou des choses comme ça. Je parle de la Connaissance des réponses à de grandes questions, la Connaissance sur la façon de résoudre les grands problèmes auxquels sont confrontés les individus ou la planète, sans penser. C'est drôle. Sans penser.

 

Vous avez été tellement accoutumés à penser avec de très, très petites infusions de la créativité, mais en prenant juste 23.png
un chemin très logique des choses. Ainsi cela va sembler très étrange d'être un Connaisseur, parce que cela va juste être là. Les gens vont dire : «Eh bien, comment le savez-vous?»  «Parce que je suis un Connaisseur. » (Quelques rires)

 

C’est juste là. « Bien, d'où vous obtenez ceci ? » « C'est juste là » – ouais, vous ne dites pas « je ne sais pas » (Adamus glousse) – « c'est juste là. »

 

« Bien, avez-vous dû étudier pour ceci? « Non. Il est juste là. »

"Quel type de préparation faites-vous pour cela?" « Aucune. Il est juste là. »

 

« Pouvez vous m'enseigner comment le faire ? » ils diront. « Non » (rires étouffés d'Adamus) vous allez penser de nouveau à votre propre voyage pour arriver à ce point, ce que vous pensiez a commencé, Vous pensiez que cela allait être un voyage spirituel, mais il ne l’est pas vraiment.

 

Il est juste là, et mes amis, moins vous essayez, moins vous forcez, moins vous luttez avec lui, comme beaucoup d'entre vous font en ce moment, de plus, il est juste là. Il émerge. Il vient en avant. Vous n’avez pas besoin d’aller le chercher ou de le gagner de quelque façon que ce soit. Il est juste là. Vous n’avez pas à être intelligents. En fait, il vaut vraiment mieux que vous ne soyez pas intelligents. Cela tend à devenir votre chemin.

 

Vous ne devez pas donner un sens hors de lui dans la vieille manière du Penseur.

 

Ah ! La vieille manière du Penseur, celle qui était encombrante.

 

Vous ne devez pas vous inquiéter à son sujet, elle s’estompe, comme votre mental va le faire de toute façon. C’est ce que j'aime au sujet des Penseurs. Ils pensent et pensent et pensent et alors ils perdent tout. Pouf! Cela disparaît.

 

Vous vieillissez. Votre mémoire glisse. Vous savez où ils vont? Ils commencent à entrer dans l'imagination. Ils commencent à entrer dans cet autre monde qui a toujours été là. Et alors tout le monde dit : «Eh bien, regardez. Ils deviennent fous. » Non les fous sont dans le zoo.

 

Ainsi la chose étonnante, la vraie bénédiction est que vous ne devez pas faire une fichue chose pour arriver ici, autre que juste permettre cet état naturel.

 

 Et, encore une fois, votre mental va dire : « bien, l’ai- je l'obtenu ? Est-ce que je l'ai obtenu ? Ou étais-je endormi ? » Shhh ! Vous l'avez obtenu. Vous l'avez obtenu.

 

 24.png
« Ouais, mais où est il ? » Vous verrez. Vous verrez. Il va venir de beaucoup de différentes manières intéressantes. Quelques manières qui, oh, vous étonneront ; quelques manières qui vous confondront ; quelques manières qui vont vraiment vous mettre mal à l’aise, parce qu'elles vont briser vos vieilles routines.

 

C'est pourquoi j'ai posé la question avant. Vous allez à cette classe pour vous ; vous apprenez la programmation de logiciels de l’étude avancée et super plus avancée, mais disons qu’elle est comme un écran vide. Tout le  temps où vous êtes là vous ne comprenez pas une chose. Cela n’a pas de sens. « Oh, non ! Qu'est-ce qui ne va pas chez moi?! Il y a quelque chose de mal ? » Non. Non, parce qu’en fait, en tant que Connaisseur, maintenant, vous allez toujours avoir la Connaissance de la programmation des logicielsElle est toujours là, mais soudain quelque chose change et vous allez connaître le code qui n'est pas des zéros et des uns. Vous allez connaître le code qui est l'univers, le code qui est la Conscience et la Lumière. Vous allez aller au-delà pour intégrer l’électronique dans le véritable codage de La Conscience. C'est beaucoup plus amusant. Beaucoup plus amusant.

 

Et puis toute cette programmation de logiciels, eh bien, laissez cela pour les jeunes, vous savez ? Laissez cela pour les autres, parce que vous allez être en ligne pour des compréhensions plus profondes et étonnantes qui dépassent le mental.

 

Ainsi le mental, le mental de la planète est maximisé. Les gens vont continuer à essayer de l'employer, à essayer de l'améliorer. Ils vont l'infuser avec des produits chimiques et plus de pensées et tout le reste pour essayer de le stimuler, pour essayer de l'augmenter, encore, un peu linéaire. Il ne va pas aller très loin.

 

Mais pour les Connaisseurs – les intuitifs, les créatifs, le Gnost – vous sautez soudainement à un tout autre niveau. Et… et vous avez toujours le mental, mais il n'est plus la force dominante. Vous avez toujours tous les faits et les chiffres et les souvenirs et tout le reste, mais ils ne sont pas ce qui guidera désormais votre bateau.

 

Je vous dirai ceci maintenant: s’adapter à elle est un peu difficile, parce qu'elle perturbe. La Connaissance est une technologie disruptive (NDI : Qui se produit avec soudaineté). Elle perturbe.

 

Par ailleurs, les technologies disruptives, je les aime. Elles vont changer le monde. Elles sont tout autour de vous. Mais la principale en ce moment est la technologie disruptive– c'est vraiment une conscience disruptive – qui entre dans votre vie en tant que Connaisseur. Cela va être la partie la plus difficile. Elle va changer des choses dans votre vie, mais, vous savez, à ce jour, vous êtes habitués à cela. A présent, vous êtes des professionnels dans ce domaine.

Alors prenons un souffle profond et sans force ou effort – vous voyez : n’est-ce pas bizarre? C’est comme : « Hé bien, comment pouvez-vous faire quelque chose sans force ou effort ? » C'est l'une des premières leçons, l’une des premières expériences, je devrais dire, d'un Connaisseur. Cela ne demande pas de force ou d'effort.

 

Être un Connaisseur

 

Rappelez-vous, notre Vieux Monde ici – la force, la puissance, l'effort, la gravité, tout le reste de cela – le Connaisseur réalise que faire ce type de changement exponentiel ne prend aucun pouvoir. Il ne prend aucune énergie, aucune force. Bon sang ! Merde, d’une certaine manière, c’est une question difficile, pour certaines personnes. Pas pour Shea. C'est bon. Mais pour certains c’est comme : « ouais, mais je n'ai rien senti. » C'est bon. C'est vraiment bon, parce que vous n'êtes pas censé le faire. La sensation vient des vieux sens physiques. La sensation vient du mental et de l'émotion. Donc, non, vous n'allez rien sentir dans l’immédiat. Nous pouvons baisser la musique. Vous ne voulez pas que nous soyons trop dans l'esprit de Noël ici (quelques rires étouffés).

 

25.png
Donc c’est un point très intéressant, puis nous passerons à autre chose. Vous comptez sentir quelque chose – une charge électrique passant par votre corps ou ces frissons qui montent et descendent. Vous vous attendez à une sorte de réponse biophysique pour penser que cela a fonctionné. Et ce que vous allez réaliser en tant que Connaisseur c’est que vous ne devez pas avoir cela. Comme une question de fait, en général, vous ne l'avez pas. Ah ! Vous allez dire : « mais alors, comment je sais que quelque chose m’est arrivé, vous savez ? » Eh bien, vous êtes un Connaisseur. Vous venez de le faire.


Bien, voici ce qui se produit. Il n'y a aucune réponse biophysique à ce changement, à la Connaissance, à quelque chose qui s'est juste produite comme en ce moment – quand un Penseur passe à être un Connaisseur. Il n'y a aucune vraie réponse autre que, je dirai que la plus grande réponse que vous allez obtenir c’est vous sentir juste peu un fatigués, un peu somnolents, vous savez. Mais c'est l'énergie ici aujourd'hui.

 

Mais cela se produit en vous parce qu'il y a, pourriez-vous dire, une sonde qui sort à la fois de votre cerveau et de votre conscience indiquant : « Est-ce que quelque chose s'est produit? Nous n'avons rien senti. « Quelque chose s’est  produit ? » Donc, vous sondez. Cela stimule le nouveau – en réalité le naturel, mais qui va être pour vous le nouveau – sens, la conscience sensuelle, le nouveau sentiment.

 

Vous avez cinq sens physiques et votre cerveau. Votre corps, vous vous y êtes habitué. Mais soudainement cela va stimuler la vraie détection.

 

Nous pourrions les appeler des sens angéliques ou quoi que ce soit d’autre, mais ils sont votre capacité naturelle à percevoir des réalités, et elles sont plurielles. Si Linda n'était pas – oh, le Grinch est éveillé maintenant. Votre capacité naturelle à sentir des réalités. Écririez-vous cela sur un nouveau morceau de papier ? Juste « vos capacités naturelles à sentir des réalités. » Des réalités, plurielles. Cela va ranimer cet ancien que j'appellerais capacité très naturelle à  percevoir, à sentir.

 

LINDA : Votre naturelle… ?

 

ADAMUS : Capacité à percevoir des réalités. De sorte qu'elle se réveille naturellement. Et soudainement, vous allez avoir un étrange… ce n'est même pas un sentiment. Ce n'est pas biophysique. Vous allez juste avoir soudainement une sensation étrange. Et elle va être étrange, parce qu'elle n'est pas située dans votre corps ou vraiment dans votre cerveau, et vous allez dire : « il y a juste quelque chose qui continue. » C'est quand vous savez que vous réveillez – ou ranimez – ce sens. Ce sentiment.

 

Prenons donc une bonne respiration profonde. Nous avons eu beaucoup de discussions, vraiment une grande distraction.

 

Qu'est-ce que vous venez de faire? Vous avez dit: «D'accord, je suis prêt à aller au-delà du cerveau et je ne sais pas ce que c’est, mais je suis d'accord pour y aller." Vous êtes d'accord avec cela? (Le public est d'accord) Bon. Bien. Ok. 

Prenons une bonne respiration profonde. Bonne respiration profonde.


Je vais changer de vitesse un peu ici. Et John, pourrions-nous simplement avoir de la musique régulière de merabh, pas celle de noël.

 

Prenons une bonne respiration profonde.

 

(La musique commence)

 

 

Merabh pour le changement

 

Et je veux remercier tous ceux qui vont se permettre d'aller naturellement de la conscience du Penseur à la conscience du Connaisseur ou la Conscience Je Suis.

 

Je veux remercier tous ceux qui par nature savaient que cela s’en venait de toute façon.

 

Le plus grand défi, que je vois sur cette planète, est que le cerveau ne peut pas comprendre ce qui vient après – la technologie ou la philosophie ou les défis. Le mental ne va pas être en mesure de le gérer. Il y a ceux qui vont alors essayer d'obtenir des machines pour le faire, des ordinateurs pour le faire. Mais vous et moi savons qu'un ordinateur est simplement une extension du mental. Alors ils vont essayer l'intelligence artificielle des ordinateurs, et cela ne va pas fonctionner non plus. Mais il y a un groupe très petit mais étonnant sur cette planète qui a transcendé d’être des Penseurs. Ils sont maintenant des Connaisseurs.

 

Ouais, je veux vous laisser avec ceci sur une note très différente.

 

Il y a d'énormes changements qui ont lieu – Vous êtes très au courant de ceux qui ont eu lieu au sein de vous-même, mais des changements énormes ont lieu sur la planète en ce moment – et ils ont à voir avec la liberté. Ils ont à voir avec le déplacement au delà du mental, cela fait partie de l'équation de liberté. Et ce que vous voyez sur la planète en ce moment est une résistance – la résistance à une conscience plus élevée, la résistance à sortir de l'ère mentale. La résistance est naturelle. C'est un peu un résultat de la gravité du changement. Quand il y a un changement dans une réalité cela crée un genre de vide, une gravité, une traction.

 

C’est donc ce qui se passe en ce moment sur votre planète. Vous le voyez  et cela va continuer. Vous le voyez en termes de terrorisme, en termes des religions, de politique, de banque. Mais, mes amis, ce sont tous les systèmes qui sont sur leur chemin de sortie.

Ils ne partent pas avec élégance, naturellement. Ils essaient de se maintenir au pouvoir. Ils essaient de se raccrocher à leurs anciennes façons de faire les choses.

 

Ils le font à travers ce que vous appelez le terrorisme, mais ce que le terrorisme fait c’est vraiment pour inculquer de la crainte, pour miner la confiance. Ils le font – et effectivement, il n'y en a vraiment pas beaucoup. Ces actes de terrorisme que vous voyez, ce ne sont pas des nations qui combattent d'autres nations. Ce ne sont pas vraiment, réellement, des religions combattant des religions.

 

Parfois, il s'avère que c'est peut-être  une chose religieuse, mais les religions sont un produit du mental, et quand le mental tente de se maintenir au pouvoir, le point le plus facile d'accès pour résister au changement - un des plus faciles – ce sont les religions

 

Les religions sont une question de pouvoir. Elles sont toutes sujettes au mental. Et ainsi quand un terroriste recherche un lieu de rendez-vous, quand il recherche des habillages, la façon dont il effectue son travail, il est facile pour un terroriste d’aller vers la religion. Il est facile d'hypnotiser des personnes, de les inciter à le faire sous la bannière du ciel.

 

Les terroristes ne sont vraiment pas religieux. Ils ne le sont vraiment pas. Il y a beaucoup de rhétorique, beaucoup d'hypnose, mais ils ne le sont vraiment pas. Ils n'ont pas plus de conscience qu'un grain de sable.

 

Mais ils utilisent cela comme leur point de lancement, et ce qu'ils font sape vraiment la confiance. Ils incitent à la peur. Ils provoquant une grande distraction. Ils amènent les personnes à se concentrer maintenant juste sur cela ; à parler des actes terroristes. Quelle a été la quantité de conversion depuis le dernier mois, depuis  que nous nous sommes réunis, quelle quantité de conversation sur les actualités, au sujet du terrorisme ?

 

26.png
Et ils sapent si magnifiquement. Ils minent le tissu même de la vie, quand soudainement c'est votre voisin d'à côté. Ce couple gentil qui vivait à côté de chez vous, vous ne saviez pas qu'ils faisaient des explosifs pour aller tuer des dizaines, des centaines de personnes. Cela mine. C’est la peur. Cela va provoquer le voisin pour allumer le voisin. Cela va provoquer aux amis de suspecter des amis. Cela fera même des familles s’interroger, s'interroger sur leurs propres membres de la famille. Cela ne prend pas beaucoup, vous voyez. Cela ne prend plus des armées.

Finalement, tout est au sujet du pouvoir, au sujet du mental, au sujet de s’accrocher à l’ancien. Tout est une résistance à la liberté.

 

Un des outils les plus utilisés qui est très, très efficace, est l'hypnose. En environ dix minutes une personne qui est considérée comme normale, une personne avec un emploi régulier, une personne qui a essayé d’être bonne toute sa vie, en dix minutes, une personne peut être transformée en un terroriste, et ils ne le savent même pas. Ils ne le savent même pas.


L'hypnose fonctionne tellement bien parce que le mental est linéaire et local. Le mental est prédisposé. L'hypnose fonctionne bien quand quelqu'un est mental, je veux dire, infiniment dans le mental. Il est beaucoup plus facile d'hypnotiser quelqu'un qui est futé que ce que vous appelez l'idiot de village. Merci à Dieu pour l'idiot de village.

 

Ainsi quand vous entendez parler des choses comme ce qui s’est produit à Paris ou à San Bernardino, quand vous entendez parler des avions tombant soudainement du ciel et de toutes ces autres choses, et que vous vous demandez ce qui se passe, hé bien, là, il y a beaucoup d'hypnose en cours, et l'hypnose peut être latente.

 

Ne pensez pas à cela en termes de vieille montre de poche, vous savez, « lorsque vous vous endormez. » Les méthodes de l'hypnose sont très raffinées, et elles viennent à travers tout le temps. Simplement, vous ne les connaissez pas.

Les suggestions hypnotiques peuvent être latentes pendant des années. Il n’est pas rare maintenant d'avoir un implant qui a été donné il y a vingt ans, et il est toujours aussi efficace aujourd'hui quand il est déclenché. Le déclenchement pourrait être une combinaison de sons ou de mots. Parfois, ils sont même dans des formules mathématiques et - ahem - dans des programmes de logiciels.


Et je dis cela parce que je veux que vous compreniez, cela peut faire très peur là. Et je sais que, comme je le dis, vous vous demandez : "Oh, mon Dieu. Le suis-je? Est-ce moi? Ai-je été hypnotisé? Suis-je hypnotisé en ce moment? "(Une partie de l’auditoire rit nerveusement pendant qu'Adamus, taquin, agite ses mains)


L'hypnose est une chose très effrayante, et elle est un sous-produit du mental, d'une société mentale. Voilà pourquoi c’est si facile. Qui a besoin de bombes? Qui a besoin de militaires quand il y a des voisins qui ont été hypnotisés? Soudain, le téléphone sonne trois fois, et il cesse de sonner.  Le téléphone sonne deux fois et cesse soudain de sonner. Et puis il sonne une fois, et tous les signaux sont là et soudain ce gentil couple heureux dans la rue a subtilement disparu.


Et maintenant certains d'entre vous disent : «Adamus, où allez-vous avec ça? Ceci est effrayant. "Absolument, mais je veux que vous réalisiez quelque chose. Je veux que vous remontiez ici pour - que vous tourniez la page derrière. L'hypnose ne concerne que les Penseurs. Elle affecte seulement les Penseurs. Elle ne peut pas toucher celui qui est dans La Connaissance.

 

27.png
Donc, si vous vous demandez, si vous pensez : "Ai-je été hypnotisé? Suis-je vulnérable à cela? "Une fois que vous autorisez La Connaissance, non. Non vous ne l'êtes pas. Vous n'êtes pas sensibles à cela, parce que ce sens, le vrai Je Suis, œuvre de bon sens, il ne peut pas être limité par le linéaire. Vous ne pouvez pas.


Une fois que le sens commence vraiment à s’intégrer dans votre vie, il y a une suite créative constante pour plus de réponses, plus de potentiels, plus d'expériences. Donc, une fois que vous allez au-delà du linéaire et du local et que vous êtes dans ce sens du Je Suis, vous ne serez jamais limités par une pensée hypnotique.

 

La Connaissance est exponentielle. Elle grandit. Elle se sent. Elle connaît toutes les manières. Le mental est linéaire. C’est pourquoi il est très facile de mettre un plant hypnotique dans une trajectoire linéaire qui continue d'aller sur une trajectoire linéaire. Il n’explore pas naturellement d'autres domaines, ainsi les implants hypnotiques restent. Mais dans La Connaissance, vous ne pouvez pas l’être. Vous ne pouvez pas l’être.

 

Donc, je voulais souligner ce point, parce que, oui, il va y avoir un monde fou là-dehors. Non, vous ne devez pas vous inquiéter à ce sujet pour vous-même, mais le monde va être plus fou et plus fou. Nous avons une convergence de la technologie, du mental maximisé; nous avons une convergence d'un déséquilibre dans le monde des nantis et des démunis. Tout l'enfer va se déchaîner- d’une très bonne façon.


Voyez, tout de suite, chère Linda, Grinch, "Oh!" Non, mes amis. Je veux que vous preniez un moment. Je veux que vous preniez ce moment en ce jour de reconnaissance de deux mondes. Ce n’est pas " Beurk." C’est "Wow!"


Vous êtes les Connaisseurs. Vous êtes les créatifs. Que ce passe t-il après? Quelle est la suite pour vous? Aller au-delà du linéaire.

Maintenant, en ce moment, permettez que cette Connaissance vienne dedans. Quelle est la suite pour vous, votre chemin linéaire? Quelle est la suite pour la planète, au-delà du chemin linéaire? Le chemin linéaire serait beurk, mais qu’est-ce qui vient ensuite lorsque vous combinez la technologie en croissance exponentielle, lorsque vous la combinez avec la Connaissance, la Conscience, la créativité; lorsque vous la combinez au mental maximisé, lorsque vous la  combinez au désir des gens pour quelque chose de mieux sur cette planète, et maintenant?


Qu’est-ce qui vient de la Connaissance, pas du mental? Qu'est-ce qui est possible?


28.png
Oui, le changement. Les systèmes, les technologies disruptives, les modèles, la perturbation. Mais cela doit-il être mauvais, à la vieille façon du Penseur? Pas du tout. Et c’est là où vous entrez en jeu. C’est là où l’imagination, qui n’est pas du tout imaginaire, c’est là où la Connaissance, c’est là où l'imagination entre en jeu.


Tous ces systèmes de technologie perturbateurs, les modèles, les vibrations; le changement signifie-t-il la destruction?


Ou est-ce que cela signifie évolution?


Prenons une profonde respiration avec cela.

 
Et, avec cela, mes amis, sachons toujours, toujours, toujours, que tout va bien dans toute la création.


Merci, mes chers amis. Merci (applaudissements).

 

 

 

 

 

Interprétation française par Feolla   feolla.ca@gmail.com  http://quatorze.blog4ever.com

 

 

(NDI : Un petit plus pour Mémoire)

 

*GNOST   - Extrait du Shoud -Nouvelle Energie- du 4 juillet 2006 par Tobias 

…C'est GNOST ou DEI UN GNOST....prononcé …dé oune nast.
Il est une représentation de tout Shaumbra-votre voyage-traversant vos peurs -vos difficultés, mais sachant que vous le choisissez, sachant que cela est approprié et que c'est votre passion.....

Un pont entre l'humanité et l'esprit.
Le retour de Gnost amène a l'humain l'équilibre total entre le corps,
le mental, Gnost, l'Esprit.
Gnost veut revenir, mais de façon différente-.....
C'est le tremplin manquant qui a été retiré et qui empêchait de faire circuler facilement l'énergie entre les dimensions.

Il est temps pour cette composante de revenir....

Le sérieux va éloigner Gnost. Car le sérieux vient du mental.
Ainsi vous êtes devant des défis les plus paradoxaux et intéressants que vous ayez eus depuis longtemps. Et la beauté de la chose c'est que cela va changer votre vie-changer la manière dont vous vivez, dont vous créez.......

Certains d'entre vous ont pensé ou se sont questionnés sur- l'enfant intérieur-
C'est un aspect de Gnost-
C'est la passion centrale.
C'est le fruit de la rose.
C'est l'expression de la passion.
Aux niveaux terrestres c'est un rééquilibrage d'un système.
Rien à  activer
.

 

 

__________________© Copyright Geoffrey Hoppe 2015_______________________

 

Adamus® canalisé par Geoffrey Hoppe , assisté par Linda Hoppe

Vous pouvez distribuer librement ce texte, dans son entièreté, sur une base non commerciale et gratuite, y compris ces notes. Toutes autres utilisations doivent être approuvées par écrit par Geoffrey Hoppe, Golden, Colorado.

Voir la page des contacts sur le site Web : www.crimsoncircle.com Golden, Colorado USA

80403

Toutes les photos sont de Dave Schemel

Pour voir toutes les photos http://www.crimsoncirclephotos.com/

 

Pour écouter  l’audio en version originale ou regarder la vidéo de ce Shoud en ligne :http://www.crimsoncircle.com/Library/LibrarySeries.aspx



16/03/2016

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres