SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

L'entrée des artisans de Lumière dans l'ère nouvelle

Pamela Kribbe transmet Jeshua lors d'une émission radio ''Awakening zone radio''

Cliquer ici pour écouter l'émission (en anglais et néerlandais)

 

 

 

Yeshua

 

 

Chers amis, c'est une telle joie pour moi d'être ici avec vous.

Je suis si heureux d'être avec vous. Je vous connais tous.

Nous avons partagé des moments comme celui-ci auparavant sur Terre, à être ensemble simplement et à nous réjouir de notre présence mutuelle. Ressentez cela avec moi, que vous soyez présent dans cette pièce ou écoutiez cette transmission à distance. Nous sommes connectés à partir du cœur. Le temps et l'espace importent peu à ce niveau. Célébrons ensemble notre unité.

 

Je vois en chacun et chacune de vous une telle aspiration et une telle inspiration à générer une nouvelle réalité sur Terre. Vous êtes porteurs de la flamme de la conscience christique en ce temps. Il y a vraiment beaucoup de turbulences et de chaos dans le monde en ce moment et cependant, au fond de votre cœur, demeure une vision. C'est la vision, l'image, de la terre promise. Cela fait de nombreuses vies que cette vision est là. Si l'âme avait des gènes, elle serait dans vos gènes. À maintes reprises, cette vision de la terre promise vous a inspirés à revenir sur Terre. Mais de quoi s'agit-il ?

La Bible fait mention de la terre promise, et en ce temps-là, des gens ont pensé qu'il s'agissait d'un pays spécifique, d'une réalité physique, mais ce n'était pas cela.

Maintenant, vous l'appelez ''la Nouvelle Terre''. Vous imaginez une réalité différente située devant vous, mais je vous dis que la Nouvelle Terre naît à l'intérieur de votre cœur. Vous avez chéri cette vision de la Nouvelle Terre pendant si longtemps et maintenant, il est temps de l'exprimer extérieurement dans le monde, et il est temps de vous joindre à ceux et celles qui sont du même avis.

 

Cependant, tout au long de l'histoire, vous avez tous été blessés. Vous avez essayé maintes fois de générer une nouvelle conscience sur Terre mais vous avez aussi rencontré de la résistance et de l'agression. Cela vous a profondément blessés et chez nombre d'entre vous, il y a encore beaucoup de peur. Comment gérer cela ? Comment vous guérir ? Mon message d'aujourd'hui vous dit que c'est en vous guérissant que vous introduisez la réalité de la Nouvelle Terre, de la terre promise.

 

Dans le passé, nombre d'entre vous se sont focalisés sur des changements externes. Ça m'est arrivé aussi lorsque j'étais sur Terre. Je voyais beaucoup d'injustice autour de moi et j'en éprouvais de la colère. Afin de rester équilibré, je devais me retirer de mon entourage et trouver un lieu tranquille où réfléchir. Il me fallait équilibrer mes émotions et restaurer la connexion avec mon âme. Il en va de même pour vous. Vous voulez changer des choses hors de vous, mais votre véritable mission est d'aller en vous et de voir ce qui a besoin de lumière, de ressentir la connexion avec votre âme. Vous vous êtes incarnés dans cette vie pour guérir d'anciennes blessures et à mesure que vous le faites, votre conscience va changer.

Lorsque vous regardez en vous et que vous y voyez vos plus grandes peurs, votre souffrance, êtes-vous capable de vous venir en aide, d'avoir de la compassion pour vos parties plus sombres ? Tel est pour vous aujourd'hui le réel défi à relever : devenir vraiment un avec vous-même, accepter ce qui est. Parfois, lorsque vous pensez à la Nouvelle Terre, vous devenez tout excités et voulez aller de l'avant aussi vite que possible, et la vision que vous chérissez est bien vraie, mais il y a encore des parties de vous qui ont besoin d'attention, qui ont besoin de votre attention complète pour guérir.

 

À présent, j'aimerais vous proposer un petit exercice pour vous permettre d'entrer en contact avec cette part de vous qui a besoin de guérir.

 

Imaginez que vous soyez en face d'un portail. Derrière ce portail se trouve la Nouvelle Terre, la terre promise. Ressentez l'énergie de ce portail et voyez comme il s'ouvre maintenant, lentement. La lumière brille à travers, et vous avancez de quelques pas. Mais vous n'êtes pas seuls. Près de vous, il y a un enfant. C'est le vôtre. Maintenant, allez vers le portail. Faites l'expérience de la lumière provenant de cette réalité nouvelle et voyez comment vous y réagissez. 

Quelle est votre réaction première ?

 

Et maintenant, agenouillez-vous auprès de l'enfant et demandez-lui ce qu'il veut. Y a-t-il de la peur chez cet enfant ?

A-t-il besoin de votre soutien ? Il se peut très bien qu'une partie de vous veuille franchir le portail aussi vite que possible tandis que d'autres parties vous retiennent et hésitent. Ne les jugez pas. Permettez-leur de se présenter à vous sous la forme d'un enfant qui a besoin de tendresse et de patience. C'est votre mission dans cette vie de prendre soin des parties de vous qui ne peuvent pas encore recevoir autant de lumière. Il y a encore des croyances négatives en vous à propos de votre mérite, de votre valeur et de vos talents. Je vous demande donc, au lieu d'aller de l'avant aussi vite que possible, de vous agenouiller auprès de ce précieux enfant qui est en vous, car il recèle l'énergie christique tout autant que vous. Cet enfant fait de vous un ange humain. Il contient votre humanité, vos doutes, vos peurs, et c'est seulement lorsque nous étreignons complètement cette partie de nous-même que nous pouvons venir en aide aux autres avec une compassion et une compréhension véritables.

Et c'est cela qui initie réellement un nouvel âge sur Terre – pas le désir de changer les choses extérieurement mais la capacité d'aller en vous et de venir en aide aux parties de vous qui sont les plus sombres et désespérées. C'est ainsi que vous rapprochez la Nouvelle de l'instant présent et c'est aussi ce que vous pouvez faire pour les autres. Chaque fois que vous voyez leurs difficultés ou leur souffrance, n'ayez aucun jugement. Voyez leur courage et leur beauté. C'est ce qui allégera leur fardeau.

 

Vous voyez, en fait, mon message est très simple. Il s'agit d'aimer tout ce qui est dans votre vie. La vision d'une Nouvelle Terre est réelle et précieuse, mais parfois vous la recevez surtout dans votre mental. Vous commencez à penser et à vous inquiéter de la façon dont vous allez la faire arriver. Vous voulez avoir des directives pour des actions spécifiques à entreprendre. Votre esprit est très occupé tout autant que votre volonté, mais la venue de la Nouvelle Terre ne se fera pas ainsi.

 

Recevoir l'énergie de la Nouvelle Terre est quelque chose que vous faites avec le cœur, sans attentes, sans agenda. En fait, la création de cette nouvelle réalité   se fait davantage par votre aspect féminin que par l'aspect masculin auquel vous êtes habitués. Les deux aspects ont une importance égale, mais vous avez tendance à accentuer et valoriser davantage l'aspect masculin. L'aspect féminin de la création vous invite à rêver à une autre réalité, à recevoir des visions et des imaginations, et à faire confiance au courant de la vie pour vous l'apporter.

 

Ainsi, ressentir, être réceptif, vous autoriser à faire confiance, sont les qualités essentielles ici. Je vous demande de rester tous fidèles à la vision de votre cœur et d'avoir confiance en la vie. 

 

J'aimerais vous inviter tous à ressentir mon énergie.

Je suis Jeshua. Je suis votre frère et votre ami. Je sais ce que c'est que d'être humain. Je ne suis pas là devant vous en tant que maître ou enseignant. Considérez-moi comme un ami. J'aime simplement être avec vous. Bien sûr, vous aimeriez que je vous donne autant d'information que possible, mais l'information n'est vraiment pas l'essentiel. Vous avez toute l'information requise en votre être. Vos âmes vous parlent constamment. Ma présence ici a pour but de vous encourager à faire confiance à votre âme. Merci d'être présents ici aujourd'hui avec moi, et j'aimerais répondre à vos questions.

 

Q : Dans la soirée, j'ai eu la vision d'un papillon bleu ciel et ce matin, j'ai vu un papillon sur une porte. Il n'y avait pas de murs, juste une porte, et j'ai eu  l'impression que derrière cette porte se trouvait une réalité différente. J'aimerais savoir ce que représente cette porte et aussi quand je suis à la porte et que j'y repense, je ressens beaucoup de joie et de bonheur et ça me fait sourire. 

C'est une très belle image que vous avez vue et comme je viens de le dire, votre âme vous parle tout le temps. Et le fait que cette vision et la réalité derrière la porte vous aient émue montre qu'elle a une vraie signification. Votre cœur vous incite à croire en cette vision, cette énergie, et vous vous sentez émue parce qu'une partie de vous aspire tellement à franchir cette porte. Peut-être remarquez-vous aussi que certaines parties de vous ne sont pas aussi enthousiastes. C'est le paradoxe dont je parle aujourd'hui. Certaines parties de vous sont encore empreintes de peur et s'inquiètent de recevoir la lumière qui est derrière la porte et cela vous demande de rester loyale envers ces aspects de vous qui ont encore besoin de soin et de tendresse.

 

Q : Jeshua, pouvez-vous nous parler de l'ascension de l'humanité en 2012 ?

De nombreuses personnes traversent un processus intense d'unification avec leur âme en ce moment. Nous pourrions dire que chaque vie représente un rayon partant d'un grand soleil. Votre essence, ou votre âme, est ce soleil et ce qu'il se passe lorsque l'ascension, comme vous l'appelez, prend place, c'est que vous remontez ce rayon et vous rapprochez de la source de lumière. Et il se peut qu'au cours de ce processus, vous entriez en contact avec d'autres rayons, et vous souveniez d'autres vies que vous avez eues. Votre conscience devient plus vaste, et vous réalisez que vous êtes bien plus que ce simple corps humain fait de chair et de sang. Ce qu'il se passe lorsque nous sommes en contact avec notre âme, c'est que nous commençons à créer à partir de nous-même, et ne répondons pas seulement à ce que la société demande ou attend de nous mais en faisant  vraiment confiance à la voix de notre âme. C'est ce qu'il se passe actuellement sur Terre, mais il y a plusieurs groupes. Certains sont juste au début du processus et d'autres sont plus en avance, et c'est ainsi – je ne porte aucun jugement à ce propos – et il est donc très difficile de prédire ce qui va se passer sur Terre à cause de cette transformation au niveau intérieur. Chaque être humain est face à un choix entre l'ancien et le nouveau, entre la peur et l'amour, chaque jour, et lorsque de nombreuses personnes choisissent l'amour ou bien l'inspiration de leur âme, alors les choses peuvent évoluer très rapidement mais ce n'est pas prédéterminé.

C'est votre souveraineté de choix. Vous avez tendance à sous-estimer votre souveraineté. Parfois, vous prêtez trop d'attention aux prédictions, comme c'est le cas à propos de 2012, comme s'il existait une réalité en-dehors de vous qui détermine ce qui va arriver dans votre vie, mais c'est vous qui êtes créateur de votre vie et il est important de rester focalisé sur vous et votre vie.

Alors vous attirerez des semblables, qui vibrent à un niveau semblable au vôtre, en affinité avec vous.

 

Q : Je suis chanteur et je touche les gens par mon chant. J'essaie de le faire de façon professionnelle et en même temps, je ressens beaucoup de peurs et de doutes sur la façon de m'y prendre.

Vous êtes très courageux d'écouter la voix de votre cœur. Honorez-vous pour les choix que vous avez faits, même si la peur est présente. Il est nécessaire que vous réalisiez que la peur est devenue une sorte de champ énergétique autour de la Terre. C'est comme un brouillard collectif qui vous entoure et dès que vous essayez d'en sortir, c'est comme s'il vous hantait et essayait de vous ramener dedans. Il vous raconte un tas de choses fausses, du genre : ce que tu veux est impossible. La clé est donc de reconnaître la nature de cette voix de peur. Si vous vous accordez à la fréquence, à l'énergie de cette peur, instantanément, vous savez que ce n'est pas la voix de la vérité.

Je recommande de laisser la peur se montrer à vous sous la forme d'un enfant. Ce n'est pas un ennemi à combattre. C'est un aspect de vous très vulnérable aux jugements extérieurs. Protégez-le. Faites-lui savoir que vous êtes là pour lui. Dites-lui combien il est courageux et magnifique, et à mesure que vous avancerez , vous verrez que cela devient de plus en plus facile de sortir du brouillard. Il y a des gens qui vous attendent et veulent vraiment recevoir le don de votre voix.

 

Q : Que dois-je faire avec toutes mes perceptions de vies passées ? Parfois, j'ai l'impression qu'elles me volent mon énergie et comment les arrêter ?

Reconnaissez d'abord le fait que vos vies passées font partie de vous mais ne sont pas vous. Certains aspects de vos vies passées ont encore besoin de guérison, et là encore, vous pouvez considérer ces aspects sous forme d'enfants qui viennent à vous pour être guidés. Ils ne s'en iront pas avant d'avoir été reconnus. Ce dont vous faites l'expérience de temps en temps, c'est que vous avez l'impression d'être régie par vos vies passées, par leur énergie traumatisée, cela signifie en fait que vous ne reconnaissez pas votre souveraineté dans le présent. Ne rejetez pas ces vies anciennes. Invitez-les à venir à vous, mais considérez-les comme des enfants qui ont besoin d'être guidés. Souvent les vies qui ont été très difficiles contiennent un cadeau pour vous. La personnalité de cette vie passée a souffert mais elle avait aussi des talents et des dons spécifiques que vous pouvez utiliser maintenant. La clé pour s'occuper des vies passées douloureuses est de les considérer selon une perspective correcte. Vous n'êtes pas victime de vos vies passées, vous êtes leur guérisseur.

 

Q : Par le passé, j'ai été très très malade mais je vais mieux et j'ai trouvé un excellent emploi. En me développant spirituellement de la façon dont nous parlons aujourd'hui, je suis retombé malade et je ne peux plus travailler. Même si je sais que je ne devrais pas, je me demande ce que j'ai fait de mal ? Pouvez-vous me dire quelque chose à ce sujet ?

N'ayez aucun jugement au sujet de la maladie ou de la douleur que vous vivez. Quelque chose de nouveau veut se présenter. C'est encore derrière la porte, pour ainsi dire, et votre foi est testée. Vous n'avez rien fait de mal. La tendance à vous juger pour des choses qui se produisent dans votre vie provient de la peur. Ayez confiance qu'il y a dans votre vie un courant plus vaste qui vous guide même s'il ne semble pas en être ainsi. Vous pouvez essayer de voir si la maladie vous apporte quelque chose qui a de la réelle valeur pour vous. J'aimerais insister sur le fait que vous n'êtes pas en train de régresser, mais que vous allez de l'avant.

 

Q : J'aimerais poser une question sur le fait de faire œuvre commune avec d'autres artisans de lumière. J'ai remarqué qu'à mesure que je change à un niveau intérieur, je deviens moins gentil et plus direct dans mes contacts avec les autres, et j'ai l'impression que c'est mieux pour mon énergie et mon activité. Cependant, le changement est si important que je ne suis pas sûr d'être sur le bon chemin... peut-être que j'ai juste peur de changer aussi intensément.

Ce dont vous faites l'expérience est que votre personnalité fusionne avec votre âme. Parfois, dans le passé, votre personnalité a voulu être gentille et non-offensive ou se confronter. Mais maintenant, vous avez le sentiment que la voix de votre âme est plus forte et que vous avez parfois besoin de créer des frontières fermes autour de vous. Cela fait partie du processus et c'est important lorsque vous oeuvrez avec d'autres, que vous sentez que vous venez tous du cœur, d'avoir aussi du respect et de prendre en considération les aspects blessés de chacun, parce que personne n'a encore complètement fusionné avec son âme. Nous sommes tous encore très humains. Par le passé, les groupes spirituels ont eu tendance à beaucoup se focaliser sur des buts extérieurs, des choses qui devaient être changées dans le monde, mais si vous voulez vraiment faire œuvre commune dans cette ère, commencez juste par être ensemble, vous asseoir ensemble. Apprenez à vous connaître sur le plan humain. Ne voyez pas cela comme un projet à accomplir à partir du mental, mais partagez l'amour et l'amitié, et cela amènera des miracles que vous n'auriez jamais pu accomplir juste avec le mental.

 

Q : Est-ce réellement suffisant pour moi ou pour nous de simplement bénir notre nourriture et l'eau avant de les consommer et de les imaginer pleines de toutes les bonnes choses que notre corps requiert, et qu'il en est ainsi ?

Sachez bien que la Terre est un être vivant. Tout ce qui vit sur Terre a sa propre conscience et il y a une réelle coopération entre les différents règnes de la vie sur Terre, humain et non-humains. La Terre veut servir l'humain que vous êtes. Elle veut servir l'épanouissement de la conscience humaine. Par conséquent, vous n'avez pas à vous sentir coupable au sujet de la nourriture que vous mangez ou de l'eau que vous utilisez. Si vous les bénissez, ne le faites pas par culpabilité, mais par joie et abondance. Il est vrai que tout ce qui entre dans votre corps est réceptif à la façon dont vous le traitez, à ce que vous en pensez, donc si vous le traitez avec respect et gratitude, cela est remarqué. Mais ne le faites pas par culpabilité. Que cela reste léger.

 

Q : J'ai oeuvré dans des groupes pendant des années. J'ai donné beaucoup. Finalement, je suis tombé malade et maintenant, je ne fais plus rien. Donc, ma question est la suivante : que puis-je faire pour être sûr que je ne perds pas autant d'énergie lorsque j'agis dans des groupes ?

Vous avez besoin de vous poser cette question : pourquoi est-ce que je perds autant d'énergie avec les autres ? Comment se fait-il qu'ils puissent vous la prendre ? Vous avez tendance à entrer facilement en contact avec les autres, de façon généreuse, et peut-être pouvez-vous remarquer qu'il y a de la peur derrière cela. Il y a aussi un don authentique dans cette capacité, en même temps qu'une sorte de peur : que se passerait-il si je lâchais prise de toutes les attentes et besoins des autres ? Est-ce que j'ai la permission de faire cela ? Vont-ils me rejeter à jamais ? Ressentez-vous cette peur ? Trouvez ce qu'il en est de cette peur en vous. C'est comme un enfant qui a peur d'être coupé et libéré de tout son entourage, et dites à cet enfant que c'est OK de s'affirmer et de s'amuser seul. C'est important pour vous d'être capable de rester focalisé sur vous tout en étant avec d'autres. Une fois que vous saurez faire cela, vous pourrez de nouveau oeuvrer en groupes plus facilement. Relâchez la culpabilité.

 

Q : Comment oeuvrer ensemble à un niveau spirituel si nous avons encore en nous des blessures émotionnelles qui affectent nos relations ?

Ne voyez pas ceux avec qui vous oeuvrez comme des moyens pour atteindre un but. C’est la qualité de votre interconnexion qui va déterminer ce qui va se passer, comment les choses vont aller. Donc si vous remarquez de la douleur en vous ou chez les autres dans cette interaction, ne la jugez pas, et n'essayez pas de la dépasser trop vite. Vous avez tous voyagé si loin, au-travers de tant de vies. Vous avez maintenant le don de la compassion et de la véritable compréhension mutuelle, donc laissez cette énergie circuler entre vous sans vouloir changer quoi que ce soit. Prenez le temps, et là encore, ce que vous souhaitez accomplir ensemble, vous ne pouvez le savoir mentalement.

 

Q : J'ai une question pour Jeshua. Cela fait de nombreuses années que je donne des soins et je me considère comme un artisan de lumière. Je ne me suis jamais soucié de demander une protection. Je me suis toujours senti protégé. Ce que je fais est très difficile, je soigne des toxicomanes. Mais récemment, j'ai remarqué que j'avais peut-être besoin de me protéger des énergies qui se collent à moi.

Donc ma question est : est-ce que j'ai réellement besoin de protection ?

Oui, vous avez besoin d'une protection parce que vous avez une énergie sensible qui vous fait prendre facilement les émotions des autres. Mais il est nécessaire que vous compreniez que vous seul pouvez vous protéger. Si vous avez besoin de choses extérieures, en un sens vous vous dites que vous ne pouvez pas le faire seul.

Vous devez réaliser votre vraie force, et aussi comme pour la question précédente, demandez-vous pourquoi ces énergies se collent-elles à moi ? Pourquoi m'ennuient-elles ? Pourquoi permettez-vous qu'elles soient là ? Parce qu'elles ne sont pas là uniquement de leur plein gré, c'est vous qui permettez qu'elles y soient. Il y a une sorte d'obligation ou de culpabilité si vous ne le faites pas. Pour vous, ainsi que pour les personnes sensibles en général, je recommanderais de rester en contact avec les émotions de colère, si vous en éprouvez. Ne renvoyez pas ces émotions qualifiées de mauvaises ou d'indignes, car elles veulent souvent vous dire quelque chose d'important. La colère peut vous montrer que vos frontières ont été violées, et votre âme essaie de vous dire cela à travers cette émotion. Elle ne se fait pas toujours connaître à travers des sentiments plus élevés.

 

Q : Est-ce que les bébés ou jeunes enfants choisissent d'être abusés par des parents, des gardiens ou des prêtres ? Et est-ce que ces adultes ont eux aussi choisi cela ?

Avant que l'âme s'incarne à nouveau sur Terre, elle choisit certains événements faisant partie de leur prochaine vie. Toutefois, rien n'est complètement fixe et déterminé. Les événements ont un espace de probabilité autour d'eux, et cela dépend toujours des âmes participant à l’événement si celui-ci survient en réalité mais il est vrai que l'âme d'un enfant qui est abusé peut avoir une certaine pré-connaissance de la possibilité d'un tel événement. Mais cela n'enlève pas le fait que l'abuseur puisse choisir, et quiconque est sur le point d'abuser de quelqu'un d'autre sait au fond de lui qu'il y a cet instant de choix, donc la personne qui commet cela reste totalement responsable de son acte. Je sais qu'il est très difficile d'imaginer qu'un enfant innocent puisse avoir choisi certaines expériences d'abus, et cette perspective ne peut jamais être utilisée pour justifier de tels actes, mais il est vrai que derrière tout événement, il y a tout un univers de vies passées et de relations très compliquées entre les âmes.

 

J'aimerais clore cette session en vous remerciant tous pour votre présence, et vous souvenir de la joie de la vision de la terre promise. Gardez-la vivante dans votre cœur et en même temps, gardez bien les deux pieds sur terre. Ayez de la patience et de la passion !

Merci.

 

© Pamela Kribbe

www.jeshua.net/fr

 

 



26/11/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres