SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SHOUD 8 - KHARISMA 04 AVRIL 2015

Série KHARISMA – Shoud 8

Présenté au Crimson Circle le 04 Avril 2015

Canalisé par Geoffrey Hoppe assisté par  Linda Hoppe

www.crimsoncircle.com

 

 

«KHARISMA 8»

 

 

NOTE IMPORTANTE: Cette information n’est probablement pas pour vous, sauf si vous prenez l'entière responsabilité de votre vie et de vos créations

*****

 

 


Je suis ce que Je Suis, Adamus de Saint-Germain.


Et je sens le café avant même d’avoir ouvert les yeux. Ah! Ah! Merci, chère Sandra. (Quelques applaudissements) Merci.

Bienvenue, chers Shaumbra. Bienvenue aux Shaumbra de  partout dans le monde, à tout le monde réuni ici dans le studio.


 

Reconnaissance


Avant que nous entrions dans la partie régulière de notre    rencontre, je tiens à souligner à tous et à chacun d’entre vous,  de la façon la plus sincère, que je comprends combien le voyage est difficile. Je le sais vraiment.


C'est incroyable. C’est si profondément gratifiant de constater que vous êtes ici, que vous êtes avec nous. C’est difficile - les énergies, la conscience de la planète; le travail que vous faites avec vos aspects; comment vous êtes en quelque sorte, réussissant à jongler avec la vie quotidienne, les relations, les défis d'une planète en mutation, vos corps; comment vous êtes capables de faire tout cela et d'être tellement dans votre illumination incarnée, dans votre réalisation. Parfois, cela nous fait monter les larmes à moi, Tobias, Kuthumi et tous les autres. Incroyable.


Je sens parfois que vous ne comprenez pas vraiment ce que vous faites, l'ampleur de ce que vous faites - changer la conscience, permettant votre éveil, le rêve de mille vies et plus se produisant en ce moment dans certaines situations les plus difficiles, difficiles mais belles.

 

L’illumination est par elle-même brutale. Elle prendra toutes les parties de qui vous pensiez être et les pulvérisera. Elle les déchirera en morceaux.

L’illumination n’est pas une amie de l'esprit quelle qu’elle soit. Elle entrera à l'intérieur de vous. Elle entrera à l'intérieur de vos pensées. Elle entrera en profondeur dans chaque crevasse, chaque coin ombragé, passera toutes les portes verrouillées de l'esprit et des souvenirs pour les purifier et les libérer.

Mais c’est l'expérience la plus difficile (NDI : et/ou la plus provocante) à passer.


Être dans cet état de maîtrise - au-delà de l'éveil, mais vraiment maintenant dans votre maîtrise - vous fera perdre tout sens d'identité, d'estime de soi, d'équilibre, tout. Elle entrera en vous. Mais de toute façon vous restez engagés. D'une certaine manière vous restez connecté avec vous-même.


Je sais qu'il y a tant de nuits où je travaille avec vous et où je vois que vous essayez souvent des techniques presque désespérées, essayant de tout tenir ensemble. Je vois parfois une quantité énorme de force mentale, utilisant la force de la volonté. Je vois que vous l’utilisez pour essayer de tout tenir ensemble, et une des choses que je vais vous dire, et je vous le dis dans nos rassemblements nocturnes, c’est de ne pas essayer si durement de tenir tout ensemble.

Cela tombe en morceaux pour une raison.


Vous serez toujours ici quand tout le reste se sera effondré. Vous serez toujours le vrai "J’existe", quoi que ce soit, mais toutes les autres parties et pièces, elles descendent. Cela fait partie d'un processus évolutif. Cela fait partie d'un processus de découverte.

 

Lorsque vous êtes à la recherche de cette chose pour vous maintenir, pour garder votre équilibre, pour ne pas devenir fou - je sais comment on se sent, pour se sentir alors que vous tombez dans le sombre abîme du tout, que vous allez perdre chaque partie de vous-même - la chose à faire ensuite, ce qui est peut-être paradoxal, mais la chose à faire alors est de permettre. De permettre. Vous êtes vous-même, votre esprit, votre Je Suis Conscience le permettant.


Lorsque vous essayez ces autres choses que vous faites parfois, vous essayez de retenir des clichés, vous essayez de vous accrocher à de vieilles identités, des choses qui pourraient avoir même fonctionné dans le passé, cela crée une résistance, ce qui les rend encore plus douloureuses.

 

Cela satisfait peut-être l'esprit pendant un moment et une partie de vous pense alors que vous faites quelque chose. Mais si vous voulez faire quelque chose, permettez simplement. Vous vous permettez, votre divin, votre vraie nature.


Et oui, il y aura des moments où entrera ce sentiment terrible de tout perdre, de tomber dans les ténèbres du rien. Mais, mes amis, vous émergerez dans la véritable conscience totale du Je Suis. Ce n’est pas une déclaration philosophique. Ce n’est pas un petit cliché spirituel. C'est vous.

 Et puis nous nous réunissons comme ceci. Je distrais. J’ai entendu dire que je provoque un certain temps, et ennuie, que je dirige volontairement certains à la porte. J'admets que je suis coupable de toutes ces accusations et plus dont vous n'êtes même pas au courant pour l'instant. (Rires) Mais même, le fait est que vous êtes ici, que vous n’avez pas quitté. Vous n’avez pas abandonné.

 

 D'une certaine façon, vous ne pouvez pas abandonner. Vous ne pouvez pas revenir en arrière, et je sais que la plupart d'entre vous ont essayé (quelques rires), deux, trois, cinq douzaines de fois ou plus. Et je sais qu'une partie de vous dit: «Qu'ai-je fait? Pourquoi ne puis-je revenir à la normale? "Mais normale ce n’est pas naturelle. Vous pouvez me citer là-dessus. C’est un bon T-shirt. Le normal n’est pas naturel. Ce n’est pas votre véritable état d'être. Vous êtes en pleine évolution. Vous sortez. Vous réalisez.


Ainsi, quand nous nous réunissons comme ceci et que nous rions et que nous nous provoquons et nous distrayons et tout le reste, je reconnais, j’honore vraiment chacune et chacun d’entre vous. C’est difficile.


Vous rendez-vous compte de combien peu d’humains sur cette planète permettent en ce moment, en vérité, leur Soi, leur Esprit? Oh, il y en a beaucoup qui jouent la spiritualité ou la religion, beaucoup de ceux qui sont philosophes, mais vraiment ici pour leur illumination? Pas beaucoup, une petite poignée à travers le monde.


Mais cela ne prend pas beaucoup. Cela ne prend pas beaucoup. C’est cet effet de pop-corn, et vous êtes au beau milieu à sauter, en étant ce petit grain de maïs allant dans un délicieux Je Suis, plein et fleuri.


Alors maintenant, avec cet aimable ouverture sincère et détrempée, revenons à Adamus. (Rires)


Prenons une bonne respiration et revenons à notre nourriture standard. (Adamus prend une gorgée de café) Ah!
 


La vérité

La seule vérité - la seule vérité - est "J’Existe. Je Suis. "C’est. C’est la seule vérité. Tout le reste est un concept, un concept créatif. Je donne des attributs à mon cher ami, Maître Ramesh, pour cela. Je l’ai un peu modifié, mais la seule vérité est «Je Suis, J’Existe." Tout le reste est un concept créatif. Assez étonnant.


Il n'y a pas d'autres vérités réelles. Oui, vous pouvez regarder par la fenêtre et voir les arbres, les bâtiments, l'herbe, d'autres personnes. Ce n’est pas vraiment la vérité. C’est une »et«vérité, une sorte de vérité, mais la seule vérité vraie est "J’Existe." J’implore chacun et chacune d'entre vous de respirer avec cela, de se sentir en cela jusqu'à ce que cela vous secoue de l'intérieur et de l'extérieur, jusqu'à ce vous ayez ce moment "Aha", jusqu'à ce que vous l’obteniez. Ce n’est pas seulement quelques mots - «J’Existe» - mais c’est la connaissance. C’est la réalisation - "J’Existe. J’Existe toujours. "


Lorsque vos entreprises humaines tombent en morceaux, quand votre esprit entre totalement dans le chaos, cela n'a plus d'importance. Cela n’est pas. "J'Existe."


Lorsque vous vous inquiétez de la mort, quand vous vous inquiétez à propos de ce qui viendra demain, quand vous vous inquiétez de la façon dont vous allez faire une vie ou payer votre loyer ou quoi que ce soit de ceux-ci, cela n’a pas d’importance. Ce n’est pas vrai. "J'Existe."


C’est pourquoi je peux rire de la mort. Tout d'abord, je suis mort (quelques rires), en termes humains, mais plus vivant que la plupart des humains que j’ai rencontrés. C’est pourquoi je peux rire de la mort. Cela n’a pas d’importance. Vous savez, quand un maître peut aller au-delà du souci de la mort - ah! - Tout le reste est si facile. Et il y a une crainte: «Eh bien, si j’accepte la mort," il y a une crainte qu’alors tout à coup, elle va être à votre porte. Non, pas nécessairement. Eh, tôt ou tard, mais vraiment, voulez-vous traîner toujours, pour toujours? Non non Non.

Mais quand vous allez au-delà de l'inquiétude de la mort, vous avez conquis un des plus grands démons en tout être humain. Lorsque vous vous rendez compte de «J’Existe," lorsque vous réalisez que vous allez Exister encore et encore et encore et encore, alors mes chers amis ... (Adamus s’arrête tandis que Linda se faufile pour passer au fond de la salle, quelques rires) Alors vous marchez tranquillement (à Linda), mais que de bruit, elle fait. (Adamus glousse)


Lorsque vous réalisez J’Existe, vous ne vous inquiétez pas de ces choses. Vous ne vous inquiétez pas du prochain repas. Vous ne vous inquiétez pas de tout cela. Soudain, vous modifiez toute votre énergie dynamique, et tout est là pour vous. Tout. «J’Existe» - C’est si simple. Tellement simple.

 

 


Les énergies actuelles


Je sais. Il y a de dures journées. Oh, des journées dures - parlons des jours difficiles - regardez où nous en sommes maintenant. Regardez tous les événements qui se déroulent. Comme cela a été mentionné précédemment, bien sûr, on est le  4-4-8 (en référence à la date). En fait, cela a un peu à voir avec ce nombre. Les quatre sont très équilibrés, comme un carré. Huit, bien sûr, l'équilibre de la balance.


Donc nous sommes ici dans ce jour 4-4-4, un jour de, eh bien, il devrait être l'équilibre, mais il ne se sent pas de cette façon pour beaucoup d'entre vous.


Nous sommes ici. Nous avons juste eu cette éclipse lunaire, la lune de sang plus tôt aujourd'hui. Oh, les énergies de tout cela. Nous voici dans le week-end de Pâques. Juste entre le Vendredi Saint - étrange qu'ils l’appellent ainsi  (quelques rires) - et le Dimanche de Pâques, le jour de l'ascension. Nous sommes donc en ce lieu entre les deux. Des énergies incroyables en ce moment.


Nous sommes en train de nous  détacher de l'équinoxe de printemps, du changement de saison. Nous sortons d'une éclipse solaire, toutes ces choses qui se passent. Je dirais que c’est vraiment l'année de ProGnost.*


Les intensités. Ah, et comme je l'ai dit au cours de ProGnost, ça va être une série de beaucoup d'événements, de beaucoup de drame, une chose après l'autre. Aucune par elle-même totalement écrasante, mais c’est presque sans fin; jamais une chance pour attraper vraiment votre souffle. Oh, ce sentiment de fatigue physique. Quelqu'un l’a-t-il eu dernièrement? (Le public est d'accord) Oui! Mais c’est naturel.


Maintenant, vous vous inquiétez "Quel est le problème avec moi?" Vous vous inquiétez à ce sujet. Mais, mes chers amis, c’est naturel par rapport à là où vous allez en ce moment. Je vais vous expliquer dans un instant.


Tant et si bien que, ici, nous sommes au milieu de toutes ces énergies différentes et qu’est-ce qui arrive? Eh bien, je vais vous le dire parce que j’ai été très, très occupé avec vous la nuit dans ces dernières semaines. (Adamus glousse) Oh oui. Et vous êtes occupé, bien sûr, beaucoup de rêves étranges. Non. Non. C’est une interprétation étrange de beaux rêves. Il y a une grande différence. Vous n'avez pas de rêves étranges. Vous rencontrez des interprétations mentales très étranges de vos rêves.


Vos rêves sont beaux. Votre esprit ne comprend tout simplement pas ce que- ce qui se passe. Ouais. Remarquez comme je suis bip. (Quelques rires) Je ne le ferais pas. Je voulais dire ce mot. Je ne peux pas.


SART: Allez-y!
ADAMUS: Non Faites-le pour moi, Sart.
SART: Baisé.

ADAMUS: Ah! Bon. (Rires) Je pratique à Sedona où je ne suis pas autorisé à jurer, mais je peux obtenir que le public jure, qu’il dise des gros mots.


J’aime un bon gros mot, pas tout le temps, mais un peu... oh, c’est comme un point d'exclamation et il vient - wooomp! - secouer un peu l'énergie.


Je ne suis pas désolé, Edith. (Rires) Mais certains Edith, Edith, Edith, je vous aime, ma chère. Muah! (Il l'embrasse) Oui.


EDITH: Je vous remercie. Idem.
ADAMUS: J’ai quelque chose pour vous aujourd'hui.
EDITH: Oh.

ADAMUS: Oui, spécial pour vous. Mon nouveau, eh bien, ce n’est pas le livre à succès auquel nous œuvrons toujours, mais mon nouveau livre étonnant. ( Levant  Act of Consciousness) En fait, ce n’est pas mon livre. Mon nom est dessus, bien sûr, grand. Très grand, oui. Il se vend. (Quelques rires) C’est votre livre. C’est votre livre. Ici il y a beaucoup de mots. Il y a quelques concepts intéressants et des pensées et des expressions, certains clichés agréables et un titre intéressant, mais c’est votre livre. Votre énergie, Shaumbra, vos énergies sont ici. Vous les avez mises ici. Je les ai scellées ici. Je me suis donné beaucoup de peine pour les infuser pendant tout le processus de production. C'est votre livre, votre voyage.


Maintenant, je ne dis pas que tout à coup il va se vendre à des millions d'exemplaires dans le monde, parce qu'il n'y a pas des millions de personnes qui le comprendraient vraiment. Mais il va trouver son chemin dans les mains de beaucoup, beaucoup, beaucoup de ceux qui sont prêts pour cela. Vous connaissez probablement tout ce qui est ici dedans, ouais. C’est amusant de  le relire pour voir combien vous êtes intelligents en premier lieu. Hein, mais il va trouver son chemin dans les mains de personnes pour qui, ça va être un salut de beaucoup de manières.


Pour les gens qui pensent qu'ils sont seuls, les gens qui pensent qu'ils sont fous, les gens qui sont très déséquilibrés en raison de ce qui se passe pour ceux qui semble être au-delà. Et ils liront ce livre, pas seulement les mots, mais ils sentiront les énergies, cela les changera.


Alors s’il vous plaît permettez-moi ce cadeau pour vous ...

 

EDITH: Je vous remercie.
ADAMUS: ... ma chère. Ben Oui. (Applaudissements)

EDITH: Puis-je vous donner un baiser?

ADAMUS: Apportez-le à papa. Mmm. (Quelques rires; Edith embrasse sa joue)

EDITH: Je vous remercie!

ADAMUS: Je vous remercie.


Nous avons donc toutes ces énergies en cours actuellement. C'est dur. Il y aura des jours où vous allez sentir comme si vous étiez pressés dans un étau de plus en plus serrés et juste le sentiment que vous avez juste besoin de sortir (NDI : ou d’éclater) , puis d'autres jours où vous vous sentirez comme si vos bras et jambes étaient attachés par des cordes et étirés dans chaque direction différente, et tout le reste. C’est alors que vous prenez une profonde respiration.


Je sais que c’est difficile à faire, parfois, de se calmer en permettant, en n'essayant pas de régler le corps, certainement pas les pensées.


Permettre est l'antithèse de l’'essai de régler et de contrôler vos pensées. Cela ne fonctionne pas si bien. Cela fonctionne pendant environ une dizaine de minutes, puis vous êtes soit dirigé vers une bouteille ou un bong (NDI :  genre de pipe à eau pour fumer de la marijuana, le crack, etc) , comme nous aimons à le dire dans le Club des Maîtres Ascensionnés. (Quelques rires et Adamus glousse) Ou tout simplement vous conduire à devenir absolument fou. Oui, il y aura beaucoup de bons petits clips d'actualités dans celui-ci.

Ainsi Shaumbra, c’est difficile là. Je le reconnais. Je sais ce que c’est. Mais quand nous nous réunissons comme ça, il y a un peu de répit, un petit de temps pour sourire, pour dire quelques blagues, pour se détendre; un temps pour un peu de belle musique – J’ai aimé celle d'aujourd'hui * - un temps pour un peu de distraction, un temps pour se détendre dans votre illumination. * Se référant à la chanson avant le Shoud, "Fade Into You" par Sam Palladio et Clare Bowen. (NDI : lien you tube ici : https://www.youtube.com/watch?v=FTlKcl2waDU )

 


Questions et réponses


Ensuite, avec le microphone, Linda va aller dans le public pour répondre aux questions que je vais vous poser.


LINDA: Mon plaisir.
ADAMUS: J’ai toujours ces personnes disant: «Mais pourquoi Adamus ne fait-il pas  des questions et réponses, comme Tobias avait l'habitude de faire? Est-ce que je ressemble à Tobias ? (Quelques rires) Je suppose que je le fais. Question idiote (plus de rires) Silly. La réponse est que je vais poser des questions; vous donnerez les réponses.


Donc, aujourd'hui, nous allons examiner, et je vous demande de vous vous sentir vraiment profondément, de répondre honnêtement, sincèrement. Sinon, le compteur de makyo va s’éteindre.


LINDA: Oups.

ADAMUS: Et j’ai trois questions par personne. Je veux avoir une idée, une sorte d'échantillon aléatoire aujourd'hui, Linda, à travers la salle.


Donnons à quelqu'un d'abord le microphone, puis je vais demander.


LINDA:
 Voulez-vous quelqu'un qui a fait un peu le tour ou plutôt un nouveau visage?


ADAMUS: Que diriez-vous d’un nouveau visage rond? (Rires) Quelqu’un de nouveau qui a un visage rond arrive pour répondre. Mais vous ne le faites pas. Ben Oui. (Linda tend le micro à quelqu'un, qui le transmet à la personne suivante.) Oh, et on n’a pas le temps de passer le microphone. C’est ... oui.


SHAUMBRA 1 (femme): Oh. Pour moi ?  ADAMUS: Oui. (Rires)
SHAUMBRA 1: D'accord.
ADAMUS: Ce n’est pas le jeu. Ce n’est pas le micro musical, les chaises musicales.
Bien. Question. Pourriez-vous vous mettre debout?
SHAUMBRA 1: D'accord.
ADAMUS: Ainsi nous pouvons voir votre beauté.
SHAUMBRA 1: D'accord.
ADAMUS: Oui, oui. Question. En fait, trois questions. Je vais vous demander d'évaluer – évaluez, rangez -. D'abord, je vais vous demander de classer votre humeur de un à dix - un comme mauvais ; dix vous êtes exubérante. Ben Oui.
SHAUMBRA 1: D'accord.
ADAMUS: Comment est votre humeur aujourd'hui en ce moment?
SHAUMBRA 1: Je pense que je suis à six.
ADAMUS: A six.
SHAUMBRA 1: Uh huh..

ADAMUS: Bonne réponse. Et est-ce que quelqu'un pourrait s’occuper d’écrire cela afin que nous puissions recueillir ...
LINDA: Où voulez-vous ces écrits?
ADAMUS: Sur un morceau de papier. (Adamus glousse; faisant des gestes à Linda pour l'iPad) sûr, bien sûr. Bien.
LINDA: D'accord.
ADAMUS: Donc humeur, six. Suivante. Comment est votre niveau d'énergie? Un à dix; un étant faible, dix vous êtes prête à aller courir un marathon. Comment est votre niveau d'énergie?
SHAUMBRA 1: A deux.
ADAMUS: Deux. Très bien. Bon. Je veux dire, ce n’est pas bon, c’est deux, mais j’apprécie votre honnêteté. (Elle rit) Oui. Et en numéro trois. Comment est votre sens de l'équilibre? Un étant loin; dix étant absolument intégré.
SHAUMBRA 1:
 Oh wow.

ADAMUS: Wow. Ce n’était pas une option. Il s’agit d'un à dix.,   SHAUMBRA 1: un à dix.

ADAMUS: un à dix.   SHAUMBRA 1: Mon équilibre est un trois.

ADAMUS: Un trois. Excellent. Merci. Merci. Nous allons aller quelque part avec cela. Merci.

SHAUMBRA 1: D'accord.  ADAMUS: Oui.    SHAUMBRA 1: Merci.
ADAMUS: Donc, nous avons un six sur, euh ... quel est ce mot que vous ... (en essayant de déchiffrer l'écriture de Linda). (Quelqu'un dit «Humeur»)
LINDA: Humeur.
ADAMUS: Humeur. L’énergie niveau trois, l'équilibre trois. C’est assez bon. C’est assez bon.


Ok suivante. Je ne dis pas que c’est bon, mais je vais vous montrer quelque chose et je veux que vous soyez très concentrés sur ce point.


SHAUMBRA 1: D'accord.
ADAMUS: Vous avez une moyenne de douze sur 30 possibles, une sorte de point à mi-chemin. À la fin de la rencontre, je vais poser cette même question. Je vais poser la même question, et je vais vous montrer comment quelque chose fonctionne. Oh! J'aime ça ...
SHAUMBRA 1: Vous allez poser cette ...
ADAMUS: ... J’aime taquiner. Oh! Puis-je vous donner une étreinte aussi? Aujourd'hui, c’est le jour des étreintes dans le ranch d’Adamus. (Ils s’étreignent) Bon. Bon. Suivant.
LINDA
: A combien de personnes allez-vous demander cela?

ADAMUS: A tout le monde.
LINDA: Nooon! Je veux dire, sur le tableau.  ADAMUS: Non, je demande à tout le monde.
LINDA: J’écris.   ADAMUS: Je ne sais pas encore.
LINDA: D'accord. J’essaie sur le tableau, j'essaye de tracer ceci.
ADAMUS: Il n'y aura pas de répétition à ce sujet. Nous survolons le sujet ensemble.
LINDA: J’essaie de créer un tableau.   ADAMUS: Oui.

LINDA: J’essaie de vous aider.   ADAMUS: Ok, suivant.
LINDA: Je vous soutiens.
ADAMUS: Je vous remercie. C’est une première. Que quelqu’un enregistre  cela(Quelques rires et il lui envoie un baiser)


Oui. Comment est votre humeur ?


SHAUMBRA 2 (homme): Je ne sais pas à combien elle est.
ADAMUS: Vous ne savez pas. Choisissez un nombre. Il suffit qu’il soit de un à dix.
SHAUMBRA 2: Sept.
ADAMUS: Sept. Bien. Ensuite comment est votre niveau d'énergie?
SHAUMBRA 2: Le niveau d'énergie ?   ADAMUS: Oui.
SHAUMBRA 2: C’est ... je dirais cinq ou six, cinq et demi.  ADAMUS: Cinq et demi. Bon bon, bon. Et puis, enfin, comment est votre sens de l'équilibre?
SHAUMBRA 2: Mon sens de l'équilibre?  ADAMUS: Avec vous-même, votre intégration.
SHAUMBRA 2: Cinq et demi. (Adamus s’arrête, regarde Linda qui parle à John Kuderka)
LINDA: je suis occupée! (Quelques rires)
ADAMUS: Cinq et demi. Bon. Bien. Linda, pourriez-vous écrire quelques chiffres?
LINDA: Dans une seconde. J’ai un dysfonctionnement d’iPad.
ADAMUS: Je vous remercie. Est-ce comme un dysfonctionnement de garde-robe? (plus de rires)

Nous avons donc, «c’est correct, mais rien d’accablant." Bien.

 


SHAUMBRA 2: Ouais. Rien d’accablant.
ADAMUS: Rien d’accablant. Ouais. Heureux que vous soyez ici, au fait. Vous souvenez-vous de notre discussion d’il y a quelques nuits ?   SHAUMBRA 2: Il y a quelques nuits?
ADAMUS: Pourriez-vous s’il vous plaît lui remettre le microphone? Ma dame, vous êtes tellement occupée. Vous vous souvenez que nous avons eu une longue discussion il y a quelques nuits. Vous vous souvenez?
SHAUMBRA 2: Non
ADAMUS: Bon. (Adamus glousse) Bon. Vous étiez très en colère après moi. Et nous avons dû avoir une longue session. Oui.
SHAUMBRA 2: D'accord.
ADAMUS: Je ne vous ai pas facturé la durée prolongée de la session. Ouais. Merci. Suivant. Suivant. Comment est votre humeur?
SHAUMBRA 3 (femme): Sept.

ADAMUS: Sept. Wow.. (Linda essaye toujours d'obtenir que l'iPad fonctionne bien) Vous savez, j’aime le papier. Juste un bon morceau de papier à la mode ancienne.
LINDA: Quel était votre chiffre  SHAUMBRA 3: Sept.  ADAMUS: Je vous remercie. Sept. SHAUMBRA 3: Nous n’avons pas encore fait quoi que ce soit d'autre.

ADAMUS: Bon. Comment est votre niveau d'énergie?

SHAUMBRA 3: Mm. Six.   ADAMUS: Six. Ouais. Qu'avez pris pour le petit déjeuner?

SHAUMBRA 3: yogourt.   ADAMUS: Ah, bon. Vous pourriez dire: «ce ne sont pas vos affaires."
SHAUMBRA 3: Je suppose que je pourrais! (Quelques rires)   ADAMUS: Bon.
SHAUMBRA 3: Je ne cache rien.
ADAMUS: yogourt. Et comment est votre sens de l'équilibre, votre bien-être, l'équilibre?
SHAUMBRA 3: Huit.
ADAMUS: Huit! C’est drôle - pas drôle, drôle - mais c’est inhabituel. Je pensais que vous étiez prête à pleurer.   SHAUMBRA 3: Non
ADAMUS: Je peux me tromper. Je pourrais juste avoir tellement tort. Non pas.
SHAUMBRA 3: Je ne l'ai pas senti. (Rires étouffés d'Adamus)
ADAMUS: D'accord. Je regarde juste. Ce ne sont pas mes affaires, votre yogourt, vos larmes; pas mes affaires. (Quelques rires) Suivant.    LINDA: Mmm. Mmm.
ADAMUS: C’est un défilé qui arrive là. (Quelques rires; Larry a mis en évidence le tableau en papier pour écrire)   LINDA: Apparemment!   MOFO (Marty): Oh mon.   ADAMUS: Mofo.
MOFO: salut, allons-y !ADAMUS: Bon. Comment va cet état d'esprit ?   MOFO: Umm ...
ADAMUS: Il a été meilleur.
MOFO:
 Il a été meilleur, mais il n’est pas horrible.

ADAMUS: Définissez horrible. Vous êtes ici dans la condition humaine sur cette planète. Vous êtes pris au piège. La vie est difficile. Vous avez tout cela ... Quoi ?! Pas horrible? Oï!
MOFO
: Ohhh.

ADAMUS: Comment est votre humeur? Maintenant, après que j’ai juste ...
MOFO: Maintenant, elle s’est juste ...  ADAMUS: Effondrée.   MOFO: Juste bleighhh!
ADAMUS: Oui, oui. Ouais.   MOFO: Ouais, ouais. Nous étions à huit. Nous sommes sur une période de six maintenant.   ADAMUS: Allant à six.   MOFO: Ouais, six. Ouais ouais.
ADAMUS: Six. Très bien.   LINDA: Six ?   ADAMUS: Comment est le niveau d'énergie ?
MOFO: C’est bizarre parce que c’est dix et c’est deux, et c’est comme -Snap! - Comme ça.
ADAMUS
: Oui.   MOFO: Je me sens excité et puis juste appauvri.

ADAMUS: Oui, bipolaire.   MOFO: Ouais! Ouais! (Rires) Ouais. Pas assez de médicaments.
ADAMUS: Oh, il y a des préoccupations que vous allez devenir bipolaire ou qu’il y a quelque chose d'extrêmement psychotique sur vous. Mais cela n’est pas. Vous êtes d'accord.
MOFO: Oh, ouf !  ADAMUS: Vous êtes d'accord.
MOFO: Wow. Maintenant, je peux dormir.
ADAMUS: Oui. Maintenant, vous pouvez dormir.   MOFO: Merci. Merci.

ADAMUS: Oui. Bon. Et à côté, comment est votre sens de l'équilibre?
MOFO: Umm, je dirais probablement quatre.  ADAMUS: Eh.   MOFO: Ouais.
ADAMUS: Eh.  MOFO: Ouais. Un peu au-dessous de la moitié.
ADAMUS: Un peu moins de la moitié. Bien.
LINDA: Quelle était l’évaluation de l'énergie ici ?   MOFO: Oh, l'énergie était probablement de cinq.   ADAMUS: Cinq.   MOFO: Ouais.
ADAMUS: Divisez la différence. Evaluez une fois de plus. Bien. Bon.
MOFO: Le cheminement humain.
ADAMUS: Oui, oui. Deux de plus. Deux de plus.   LINDA: Deux de plus.
ADAMUS: D'accord. Voyez-vous une tendance? (Quelqu'un dit «Oui»)  LINDA: Ouais, ouais.
ADAMUS:
 D'accord.   LINDA: Il y a une certaine tendance.

ADAMUS: Il y a une certaine tendance.   LINDA: Cela aspire.
ADAMUS: Correct, suivant. (Quelques rires) Comment est votre humeur? Pour celui qui obtient le microphone. Ouais. Comment est cet état d'esprit?
DENISE: Il a beaucoup hésité les deux o u trois dernières semaines.
ADAMUS: Comment est-il en ce moment ?
DENISE: Aujourd'hui, aujourd'hui ...  ADAMUS: Boom! Instantanément.
DENISE:
 Aujourd'hui, c’est un sept.  ADAMUS: Sept. Bon. Quel a été le plus bas depuis ces deux dernières semaines ?   DENISE: Un.

ADAMUS: Ouais, bon. Et comment est votre niveau d'énergie?

DENISE: En ce moment c’est un huit. Il y a deux semaines, c’était deux.

ADAMUS: Très bien. Et enfin, comment est votre sens de l'équilibre?

DENISE: Sept. Et je vais vous dire, il y a deux semaines, il était d'environ un.

ADAMUS: Un. En fait, il n’existait même pas un, il y a quelques semaines. (Quelques rires) DENISE: Oui !  ADAMUS: Vous et moi discutons aussi, tard dans la nuit.
DENISE: Oh non!
ADAMUS: Pourquoi discutez-vous avec moi ? Je suis simplement curieuse.
DENISE: Est-ce que je discute avec vous ?  ADAMUS: Oh ouais, ouais.

DENISE: D'accord. Beaucoup de cela, c’est parce que je veux être entendue.

ADAMUS: Vous voulez être entendue. DENISE: Je veux être entendue ...
ADAMUS: Intéressant.  DENISE: ... et j’ai besoin de m’entendre  ADAMUS: Intéressant.
ADAMUS: Vous voulez être entendue par qui ?  DENISE: Moi, moi-même ... ADAMUS: Ohhh.
DENISE: ... mon âme, mon esprit.  ADAMUS: Pourquoi ne seriez-vous pas entendue ?
DENISE: Pourquoi ne serais-je pas entendue? (Commençant à pleurer)
ADAMUS: Oui, pourquoi votre âme ne vous entendrait-elle pas ?

DENISE: (pause) Je pense qu'il y a eu beaucoup d'années où il a été dit que vous ne valiez pas la peine, pas assez bonne.   ADAMUS: Qui vous dit ça ?
DENISE: Je pense que cela a grandi, entendu de l'extérieur, et maintenant cela revient à la maison.   ADAMUS: Qui vous dit ça ?
DENISE: Je dois l'avoir ramassé et cru cela pour moi et maintenant je suis dans ce genre de décalage dans mon propre cœur.  ADAMUS: Pourquoi faites-vous cela ?
DENISE: C’est une bonne question.
ADAMUS: Je sais. Je l’ai posée. Elle a le mérite d’être. (Quelques rires) Une Bonne question. Je suis désolé. Je me suis trompé. Je pensais que les larmes, vous savez, n’étaient plus ici. Mais elles sont ici. En fait, je pense qu'elles sont partout.
Pourquoi est-ce que quelqu’un le ferait? Pourquoi ferait-on - Je veux dire, je sais pourquoi, mais je ne sais pas pourquoi – quelqu’un ferait cela, pour lui-même? Qu’il n’en vaille pas la peine. Pourrais-je ... pourrions-nous parler simplement en privé ici pendant un moment? (Adamus glousse)


DENISE: S’il vous plaît. (Elle rit nerveusement)

ADAMUS: C’est un jeu. C’est un jeu de dépendance, puant, pourri. Vous, n'importe lequel d’entre vous, pouvez en sortir dans un - snap! (NDI : claquement de doigts)  - moment. Comme ça. N’importe lequel d’entre vous peut cesser de se dire ces choses moins que belles sur vous-même. Entrez au moins dans « Et. » Et mon niveau d'énergie est faible. Mon équilibre est faible et il ne l’est pas. "C’est ce que vous choisissez de croire. Et je sais que vous le dites, parce que vous me l’avez crié l'autre soir - crié. Je peux entendre l’énergie, physiquement. Vous criez à vous-même, si vous savez ce que je veux dire. Parlez-en à vous-même. Laissez-vous vous sentir. Ne le criez pas à votre âme. Ne le criez pas à moi. Parlez-en à vous-même.


Et puis quand vous criez après moi me demandant, me disant: «Mais j’ai choisi d'être heureuse, abondante; J’ai choisi d'être joyeuse. "Arrêtez un moment. Avez-vous ou avez-vous vraiment dit simplement les mots? Avez-vous vraiment, vraiment choisi? Ou êtes-vous simplement là à dire: «Oui, je veux être heureux. Oui, je veux être heureux, "mais je me laisse tomber dans ce piège des mêmes vieux schémas d'auto-abus?


Parlez-en à vous-même. Entendez-vous, d'accord?


DENISE: J’ai travaillé dessus cette semaine.
ADAMUS: Arrêtez de travailler dessus.
DENISE:
 Vous venez de le faire.
ADAMUS:
 Faites-le. Travaillez dessus, mon dieu! Je connais des êtres, des humains qui ont travaillé aux choses pendant quarante, cinquante vies. Je suis là genre, ouais, mais vous labourez juste les mêmes vieux champs à maintes reprises et ne permettez pas que quoi que ce soit de nouveau croisse en eux parce que vous continuez à les labourer.


Qu'est-ce que vous appréciez au sujet de travailler aux choses? Faites-juste le simplement. C’est un changement de conscience. C’est un ... où est mon livre. J'ai besoin de lui. (Act of Consciousnessu' il reçoit d’Edith) C’est- je vous remercie. C’est un Acte de Conscience; maintenant disponible dans les librairies près de chez vous. (Quelques gloussements)
C’est un acte de Conscience. Ça ne fonctionne pas sur lui, il ne s'essaye pas, c’est - snap! - «Je Suis». C’est tout. Ça y est.


Ainsi un grand nombre d'entre vous s’implique dans ce bourbier d’auto abus. Ohh! " Est-ce que je peux surmonter les obstacles ? Est-ce que je peux le faire jusqu'au sommet de la montagne ? Ohh! Les charges que je porte, et mon enfance. "Tais-toi! Boom! Vous venez de le faire.


Mais vous savez, vous savez ... (Adamus glousse) C’est un petit placement de produit, de l’auto- promotion que nous faisons ici. Mais vous savez ... c’est de la distraction. Mais vous le savez, si vous êtes toujours là à jouer le jeu, c’est qu’il doit y avoir quelque chose que vous appréciez. C’est aussi simple que cela.


DENISE: Mm.
ADAMUS: J’ai eu des êtres, des Maîtres Ascensionnés, si proches de leur ascension, de leur réalisation, me criant, lançant des choses sur moi, ce qui ne m’importe pas vraiment, parce que je ne suis pas dans la forme physique, ainsi - whssssht! - cela passe juste- me jetant des choses en niant le fait qu'ils apprécient toujours quelque chose. Je soutiens que si vous êtes dans un jeu, vous dérivez toujours pour quelque chose. Vous obtenez toujours quelque chose. Et quand vous êtes fatigués, vous sortez du jeu. Pas toujours facile. C’est pourquoi j’ai fait ma petite chose chérie au début ici. Ce n’est pas toujours facile, mais sortez de cette relation.

 

Sortez de cette ancienne façon de faire les choses. Sortez de la misère.


Vous savez, Misèreville est un peu surpeuplée en ce moment et elle est un peu délabrée. Vous pouvez vous déplacer quand vous le souhaitez à Plaisanteville. Sortez de là. C’est un Acte de Conscience. Bien.


En passant, je voulais dire ... merci de me laisser - de nous laisser – être aussi clairs.
 


Plus sur les énergies actuelles


Je voulais mentionner avant que ces énergies, en ce moment sur la planète, elles vont s’intensifier. Ouais. Ainsi, trouvez quelque chose à faire que vous aimez faire. Oubliez le reste d'entre elles. Elles jouent leurs jeux. Ces énergies sont très 
intensives et il y a deux facteurs importants ici. On est à court terme; on est à long terme.


À long terme, la liste ... hein, je vais le faire à court terme en premier.


La dynamique à court terme se déroule, et vous allez être tous là : "Oooh! Ahhh! Ce n’est pas brillant, "quand je le dis, et vous pouvez même le dire si vous ne le croyez pas. (Quelques rires) Je remarque que nous avons un nouveau signal (électronique) là-bas, mais je ne vois pas «Rire» ou «Applaudissements» ou «Ooh, Ahhh.» (Rires) Ouais plus.


Ces énergies étranges en ce moment, certains diraient: «Eh bien, elles sont astrologiques» ou «elles viennent du cosmos." Duh! Mais ces énergies ont été créées il y a longtemps pour arriver dans votre vie au moment opportun. Vous avez pré-créé ces conditions. En d'autres termes, ce n’est pas l'astrologie qui vous fait faire des choses que vous ne voulez vraiment pas faire.

 

Non, vous les avez pré-créées, comme vissées, ces conditions difficiles, ainsi elles arrivent dans votre vie juste au bon moment. Ainsi ce n'est pas l'astrologie qui les crée. En fait, elles les soutiennent. C'est le mécanisme de mise en œuvre de quelque chose que vous avez invité il y a longtemps - "Bonjour. Donnez-moi l'enfer. Ok. »(Rires) Voilà où nous en sommes ici.


Ok, c’est la plus grande influence que les énergies ont eu, à court terme, en particulier les deux dernières semaines et cela se poursuivra plus ou moins pendant une autre quinzaine de jours, exerçant un dur, dur effet direct sur les relations.


LINDA: Aghh!  ADAMUS: (Rires) Vous étiez à la mauvaise ...   LINDA: Aghh!
ADAMUS: Non, tout le monde est censé le faire, Non, vous ... "Ugh!".
LINDA: Tout le monde ...
LINDA ET PUBLIC: Ughhh!   ADAMUS: Les relations


Maintenant, ces énergies sont tellement intenses en ce moment. Elles vont avoir un effet direct sur vos relations, car il y a beaucoup de relations qui ne sont plus adaptées. Elles bougent. Se libèrent. Libérez l'autre personne. Bougez.


Ou les mêmes énergies peuvent également être un moyen d'introduire des relations actuelles dans un état plus profond, plus significatif. Oui. Vous devriez tous hocher la tête si vous êtes assis à côté de votre partenaire, "Oh Ouais! C’est ce qu'elles font. Ouais. "


LINDA
: Ohh. Mm.  ADAMUS: "C’est cela. C’est cela, Adamus. "   LINDA: Hmm.


ADAMUS: C’est, je dirais, l'effet de la relation qui se déroule, et ce n’est pas seulement avec le partenaire avec lequel vous pouvez vivre et partager le lit, mais les relations avec votre maman et papa. La maman colle vraiment ici en ce moment. Wooo, il y a une chose difficile qu’une maman passe avec quelqu'un ici. Ou même avec de bons amis. Eh bien, vous pensiez qu'ils étaient de bons amis, mais ils ne l’étaient pas. Donc, vraiment difficile.


La dynamique globale en ce moment, cette année - je veux dire, comme toujours, mais en grande partie cette année - si simple. Je l'ai dit avant, je le répète encore, c’est une question de liberté. L'humanité est dans cette lutte pour la liberté, ou ce qu'ils pensent être la liberté.

 

Énorme. C’est le plus grand moment de dualité qui se déroule sur la planète, et cela se montre de tant de façons différentes. De tant de façons différentes, et cela continuera de cette façon cette année, l'an prochain. C’est une question de liberté.


Tant de personnes réclament la liberté, mais qu’est-ce que vous lisez dans les nouvelles? Elles ne sont pas à propos de ce groupe, de ce groupe, de cette personne, de cette personne devenant libre; pas du tout. Ce que vous entendez, c’est le piégeage, la réduction en esclavage, la limitation, l'hypnotisme qui se produit sur cette planète.
 
L’Hypnose


Le niveau - je fais un détour ici, mais je vais revenir à mon point - le niveau de l'hypnose sur cette planète en ce moment est- en utilisant vos mots - hors norme. C’est si facile à faire. C'est trop facile. L'esprit est si vulnérable en ce moment. Et cela fera sens plus tard, mais l'esprit est extrêmement vulnérable et les gens ne comprennent pas.


Il y a une dynamique pour la liberté. Les gens disent qu'ils veulent la liberté, mais comme je l'ai dit il y a un certain nombre d'années et j’ai certainement été critiqué pour cela, ils ne la veulent pas vraiment. Ils ne la veulent pas vraiment. Ils pensent qu'ils veulent la liberté, et beaucoup de dirigeants disent «Nous vous donnons plus de liberté», mais ils ne le font pas. Très peu d'êtres humains sont prêts pour la vraie liberté, et c’est pourquoi j’honore tous et chacun d'entre vous. Vous luttez avec elle, mais je sais que dans le cœur c’est ce pour quoi vous êtes prêts.


Les humains veulent généralement la vie un peu plus facile. Ils aiment à critiquer des choses. Avez-vous remarqué? Et ils veulent que les choses soient un peu plus faciles, mais pas vraiment la liberté.

 

Non, si elle leur est remise sur un plateau d'argent et que je dis: «Vous pouvez avoir la liberté absolue - financière, physique, spirituelle," parce que je pourrais aussi avoir à dire que ça va changer votre vie, et qu’elle pourrait changer vos relations et la façon dont vous pensez et votre travail et votre avenir et tout le reste. Et ils disent: «Laissez-moi réfléchir." Boom! Vous l’avez (NDI : l’état hypnotique), parce qu’à la minute où ils commencent à penser plutôt qu’à choisir, ils sont si vulnérables à tout le reste, à tout le monde.
J’ai parlé en Colombie au sujet de l'hypnose et comment elle est utilisée par des groupes, et vous pourriez dire: «Oh! C’est terrible. "C’est en cours depuis longtemps. Ils ont juste affiné maintenant.


Cette chose avec l'hypnose à distance, ces groupes qui la mettent intentionnellement là-dehors, vous pourriez appeler cela des vagues de pensée. Eh, ils n’ont pas à être en face de vous avec une montre et ... réveillez-vous !  Réveillez-vous! (Adamus glousse) Ils n’ont pas à être en face de vous avec une montre ou quelque chose comme ça. C’est tellement dépassé. C’est tellement années 1800. Non, c’est très différent maintenant. Elles peuvent être envoyées presque instantanément par les ondes hertziennes. Et quelqu'un qui ne sait pas quoi choisir, il ne veut pas vraiment la liberté, quelqu'un qui ne peut pas discerner les pensées de qui que ce soit d'autre va se les prendre pour lui.


C’est réellement si facile à faire. Vous n’avez pas à être un maître mesmerizer du tout (NDI : ou envoutant – Vous connaissez certainement Mesmer et ses spectacles télévisés. Cela peut déjà vous donner une bonne idée de la chose.). Vous avez juste à savoir comment projeter une pensée, comment l'habiller, l'empaqueter et la mettre là directement pour le public, et puis juste voir s'ils la ramassent ou non.


Mais parlons de l'hypnose à distance, quelqu'un a-t-il une idée d'où elle est originaire par les temps modernes?


LINDA: Russie. 

ADAMUS: J’entends la Russie. D’où ailleurs? N’importe qui? (Quelqu'un dit "Roumanie") La Roumanie. Ça y est. Choisissez la Roumanie, voulez-vous? Où d'autre? La Russie, La Roumanie. D'où vient cette hypnose à distance, ces spécialistes formés se rassemblent, vont dans un petit état de transe, mais ce ne doit pas être une transe profonde, des pensées projetées. (Quelqu'un dit "militaire") Des militaires.

 

Que diriez-vous du Vatican, l’origine selon moi,. Du Vatican. (L’assistance dit «Ohhh») Absolument. Et savez-vous comment elle a été appelée à l'époque? La Prière! (L’assistance dit «Ahhh») Ah! Maintenant, vous faites "Ahh!" Maintenant, maintenant!


La Prière. Maintenant, elle n'a pas été faite nécessairement à des fins sinistres, mais ils ont découvert, "Oh, si nous prions pour quelqu'un qui est malade, cela a en quelque sorte un effet." Ils pensent que c’est une intervention divine. Pffft! C’est tout simplement de l'hypnose.

 

Quelqu'un peut être hypnotisé pour se sentir mieux – là où en est notre tableau - quelqu'un peut être hypnotisé pour se sentir mieux. Pourquoi? Ils ramassent une pensée, un paquet mental qui dit, "Vous allez mieux" et tout à coup, ils vont mieux. C’est – donnez-moi mon livre, votre livre - qui est un Acte de Conscience. Ils agissent dessus. Ils agissent dessus. "Ah! Ok, ils l’ont pris ".


Ainsi, ces prêtres et les évêques et les cardinaux réunis autour ont dit: "Hm. Vous savez, cette chose, la prière, elle est plus que cela. Que se passerait-il si nous priions pour plus d'argent? "J’étais là. Je l'ai vu. " Que se passerait-il si nous priions pour plus d'argent? Que se passerait-il si nous priions pour le pouvoir? "


LINDA: Oooh!

ADAMUS: «Que se passerait-il si nous priions pour la domination du monde" Vous savez, ne priez jamais pour dominer le monde. Vous ne comprendriez pas le paquet, ce que vous obtiendriez avec celui-ci! Ce n’est pas très joli.


Ainsi ils ont réalisé cela, ce que certains d'entre vous appellent maintenant l'intention, la prière - dirigée, un concentre de pensée mentale ... (Linda lui tend un verre)

 

LINDA : Vous toussez. Vous avez besoin de quelque chose boire.
ADAMUS: Je tousse. Je suis vraiment enthousiaste. (Fous rires de Linda) Cela m’a fait un effet.


Maintenant, ils n'ont pas compris comment ni pourquoi. Cela remonte à il y a cinq, six, sept cent ans, mais ils ont su que cela fonctionnait.


Maintenant, ils ont pensé que c’était un peu, vous savez, l'intervention de Dieu ou de quelque chose. Ils ne s’en sont pas inquiétés. Ils ne s’en sont pas vraiment souciés. "Prions maintenant pour plus de membres. Prions pour que nous ayons une certaine chose, d'une certaine manière ".


Eh bien, cela a été repris plus tard par les gouvernements, bien sûr – c’est un gouvernement sans ses sinistres complots - et utilisé par les militaires, utilisé par beaucoup de gens maintenant, et elles sont appelées de différentes choses. C'est toujours la prière à ses fondements. C’est, oui, je prie pour que David soit gentil avec moi, et c’est une pensée qui est mise là-dehors.


Maintenant, la réalité est que c’est un peu comme une vague, un peu comme du courant par radio qui va là-dehors, mais c’est plus puissant, plus efficace. Et il sort et il peut être ramassé par n’importe qui. Ou vous pouvez vraiment vous focaliser dessus. Vous pouvez affiner le spectre de pensée ainsi elle a juste le potentiel pour atterrir sur certaines personnes.

 

La pensée par elle-même ne peut vraiment pas vous faire faire quelque chose que vous ne voulez pas faire. Mais la plupart des gens n’ont aucune idée de qui ils sont, de ce qu'ils veulent faire, de pourquoi ils sont ici. Ils savent juste qu'ils ont besoin de manger. Ils ont besoin d'avoir un endroit pour dormir et d’avoir des relations sexuelles, quelques-unes des autres choses de base, mais à part ça, pas la moindre idée. Ils sont donc très vulnérables.


Ils ne comprennent pas la différence entre la conscience et la pensée. Ils ne comprennent pas ce qu'est l'énergie. Ils ne comprennent pas trop quoi que ce soit. Donc ils sont très, très sensibles, en particulier quand une pensée hypnotique, une hypnose à distance est emballée d’une certaine manière et c’est instantané. Cela ne prend pas ... vous pouvez l'envoyer à travers l'univers instantanément, et ils l'accepteront comme étant leur propre pensée. Ils l’accepteront comme étant leur propre pensée.


Ainsi, le niveau de la pensée hypnotique et de la suggestion est à un niveau record à travers la planète.  Certaines plutôt maladroites, certaines très délibérées, certaines sont juste l'acte de tous les jours de la vie. Et c’est là-dehors. Elles vous affectent tous jusqu'à ce que vous fassiez un choix – de ce qui est vôtre, de ce qui ne l’est pas.


Denise, vous acceptez beaucoup de substance, beaucoup de choses dans votre vie qui ne sont pas à vous. Vous prétendez qu'elles le sont. Vous prétendez qu'elles viennent de vies passées, de votre enfance, de l'expérience dans votre vie. Nah. Elles ne le sont pas. Elles ne sont pas à vous, à moins que vous vouliez qu'elles le soient. La seule chose qui soit à vous, c’est ce que vous choisissez. Même si vous pensez qu'elle est venue de votre passé, même si vous pensez que c’est votre mauvaise habitude, même si vous pensez que vous ne pouvez pas faire quelque chose, ce n’est pas à vous. Pas à vous du tout sauf si vous le choisissez.

 

Donc débarrassez-vous de toute la merde qui n’est pas à vous, littéralement, au sens figuré.


Maintenant, cela mène à la question suivante, et je m'écarte vraiment ici, mais je vais revenir au point. Cela conduit à la question suivante: savez-vous ce que vous voulez? Une grande question. Le savez-vous vraiment? Ne me donnez pas les réponses traditionnelles, "Oui, je veux une maison plus grande. Je veux un salaire plus élevé. Je ne veux pas de factures. Je veux être en bonne santé, et je veux être éclairé. "Je ne le croirais pas, si vous le faites. Donc sentez-vous vraiment dedans. Que voulez-vous?


C’est une question difficile. Vous pouvez savoir ce que vous ne voulez pas. C’est une question difficile. Que voulez-vous? Et quand vous dites, "Ouais, je veux illumination," la voulez-vous vraiment? Lorsque vous dites que vous voulez la liberté, voulez-vous un peu plus de liberté que ce que vous avez en ce moment ou êtes-vous prêt pour que toute liberté? Voulez-vous un peu plus d'illumination où vous pouvez presque ressembler à un gourou? Ou voulez-vous la pleine illumination là où il n'y a pas de gourous et là où vous n’irez pas à trop de cocktails?


Telles sont les questions. Alors, qu'est-ce que vous voulez?


J’ai- mmmm - causé un peu d'anxiété avec Shaumbra en Colombie lors de notre rencontre, parce que je parlais de ce récent accident d'avion. Pur, absolu, absolu cas d'hypnose et les diagnostics vont être absolument 100 pour cent erronés par tous les «experts». Tous les experts vont se pencher sur son passé, vont se pencher sur ses relations, vont se pencher sur tout cela. Une absolue mauvaise compréhension de ce qui se passe ici.

 

Et en plus, le fait que cet individu ait en effet, comme je le disais bien avant que cela soit même découvert, pris de ces médicaments antidépresseurs cela l’emportera sur presque tout votre discernement, sur tout votre discernement. Parce que ce qui arrive est sous l'influence de ces médicaments - Je suis tellement désolé, Linda, je parle à leur sujet, mais c’est un problème.


Sous l'influence, le discernement s’en va. Non pas que cela emporte nécessairement loin la logique; cela enlève le sentiment, le sentiment de ce qui est juste et ce qui est erroné. Il n'y avait aucun sentiment car ce pilote est entré dans son emprise. Il n'y avait pas de sens moral. Il n'y avait aucun trou à l'estomac. Il n'y avait pas de peur ou même d’anxiété. C’était presque robotique, suite à une influence hypnotique qui vient d'être jetée là-dehors.


Les personnes qui font ces choses, et ce n’était pas le Vatican dans ce cas, de fait. Les personnes qui font ces choses, elles dépistent. Elles voient ce type de signal, même lorsque leurs signaux sortent, quand ils sont mieux influencés, comment ils peuvent les habiller, les emballer et quel genre de résultats ils obtiendront.


Et, mes amis, cela va se produire de plus en plus en plus. Et pour vous, ne vous inquiétez pas. Choisissez ce que vous voulez. Tout le reste vous le lâchez. Si vous rencontrez des mauvaises pensées, une mauvaise journée, quoi que ce soit d'autre, arrêtez un instant. Ce n'est pas à vous.


Revenons à notre petit diagramme et à nos questions et à notre I-pad électronique. Où en sommes-nous?

 

 

Retour aux  Questions et Réponses


LINDA:
 Eh bien, une de plus, selon vos directives.

ADAMUS: Ah, ouais. Une de plus. Que diriez-vous, Linda? Comment est votre humeur aujourd'hui? Aujourd’hui.  LINDA: Aujourd'hui.  ADAMUS: Aujourd'hui.  LINDA: Huit.
ADAMUS: Huit.  LINDA: Aujourd'hui.  ADAMUS: D'accord. Hier ?  LINDA: Deux.
ADAMUS: D'accord. Votre niveau d'énergie ?  LINDA: Aujourd'hui ? Huit.
ADAMUS: Huit. Bien bien. Et hier ?  LINDA: Deux. (Adamus glousse)
ADAMUS: Et que diriez-vous de votre sentiment global d'équilibre et de bien-être?

LINDA: Hier ou aujourd'hui ? (Quelques rires)

ADAMUS: Jouons à un jeu. Allons à la semaine prochaine. LINDA: La semaine prochaine ?

Je prie pour dix.  ADAMUS: (Rires) Elle va s’hypnotiser. (Rires)

 

Maintenant, ceci va prouver un point. Donc la semaine prochaine ... non, choisissez simplement. Ne priez pas pour cela. Oh, la prière est tellement laborieuse. Choisissez simplement. Faites-le simplement. La semaine prochaine, mercredi prochain, quel va être votre sentiment global de l'équilibre et du bien-être?


LINDA: Dix.
ADAMUS: Bon. Vous voyez ce qui vient de se passer? (Quelqu'un dit "Elle a choisi») Elle a choisi. Et non seulement cela, mais vous allez être prête pour Kasama, qui est la destinée de votre âme, qui est fondamentalement l'avenir, votre réalisation, mais vous l’amenez dedans maintenant. Elle a juste choisi un dix.


Maintenant, la chose étrange est, qu’en quelque sorte, elle s’est donné une suggestion, mais elle s’est aussi, plus que tout, vraiment permise de réaliser le potentiel de l'avenir et l'a amené dedans. Donc elle va avoir une très bonne journée, une très bonne journée.


Ce n’est pas différent avec l'un de vous. Pas différent.

 

Regardez ce niveau ici (pointant vers le diagramme), et vous êtes généreux aujourd'hui. Je ne vous aurais pas nécessairement donné ... réalisé que vos humeurs étaient encore au dessus des cinq ou que votre énergie n’était vraiment pas si bonne. Juste ... parlons ici. Votre niveau d'énergie globale, de trois à quatre. Et elle est réellement plus faible compte tenu du niveau complet de votre énergie potentielle, mais trois à quatre. Et l'équilibre? Je ne pense pas qu'il s’élève même à rien. Je ne sais même pas s'il obtiendrait un zéro. L’équilibre, pas là.


Ainsi prenons une profonde respiration avec cela.


Pour vous tous écoutant en ligne, répondez à la question pour vous-même. Où en est votre humeur aujourd'hui? Où en est votre niveau d'énergie? Où en est l'équilibre?


Prenez une bonne respiration, pendant que nous entrons dans la prochaine partie de notre discussion.


Si cela n'a pas de sens pour vous là où nous allons, cela n'a pas de sens pour moi non plus. Nous allons voir où nous arriverons. Non, comprenez s’il vous plaît, nous allons quelque part avec ceci.
 


Le Changement

 

L'endroit où nous allons ensuite est le changement. Le changement absolu. Attendez-vous à un changement. C’est autre chose. Les humains ont tendance à devenir trop confortables parfois. Lorsque vous êtes sur un voyage spirituel, vous vous attendez au mieux à beaucoup de changements.  Lorsque vous arrivez dans votre illumination, votre réalisation, s'il n'y a pas de changement radical, sauvage, vous n'entrerez probablement pas dans votre réalisation. Vous ferez probablement juste en sorte de vous asseoir et d’être trop à l'aise avec vos vieilles habitudes. Attendez-vous au changement. Il se produit. Juste sur un niveau mondial, il se produit à un rythme phénoménal en ce moment. Avec vous, hors du taux du diagramme, partout. Puis-je avoir mon image en arrière?


LINDA: Une, laquelle ?

ADAMUS: Celle-là. (Le tableau revient sur les écrans de contrôle)


L’équilibre. Vous devez avoir une blague. Débarrassez-vous de tous les vieux concepts de l'équilibre. Je veux dire, il ne va tout simplement pas être là. Oui, vous pourriez dire un type de, euh, pas de stabilité ... un type de flux différent, la facilité entrera. Mais l'équilibre en ce moment, ça ne va pas se produire.


Les niveaux d'énergie, très faibles. Certains jours, ok. Mais, mes amis, vous vous infusez toujours avec beaucoup de pilules, de suppléments naturels, homéopathiques, les mêmes différentes pilules. Vous dites, "Mon niveau d'énergie est si bas. Ohh! "Et puis vous," Oh, je dois vieillir de plus en plus »ou« Quel est le problème avec mon corps? "Et brrrrr! Drurrr! Drurrrr! Les pilules. Allons! Vous en prenez plus que vous ne le faisiez il y a un an. Désolé, mais ça ne va pas le faire pour votre niveau d'énergie. Votre niveau d'énergie est faible en ce moment à cause des changements que vous vivez. Il  est consommé, déchiré par des tonnes d'énergie.


Même le sommeil ne fonctionne pas vraiment, vous l’avez probablement découvert. La meilleure chose, certains ... (quelqu'un dit "Qui est-ce qui ?!") Ouais, qui dort? La meilleure chose, un peu d'air frais, un peu d'exercice léger, comme faire de la marche ou sauter ou quelque chose comme ça. De l’exercice léger, aucune de ces choses difficiles. Vous allez juste brûler à travers plus d'énergie. Le niveau d'énergie, oubliez-le pour l'instant.


Et votre humeur? Vous allez être comme un chien, une chienne, enragés, qui n'ont pas été alimentés pendant deux semaines. Votre humeur; vous essayez de la contrôler. Donnez-vous juste la permission d'être en colère. Donnez-vous la permission de tout laisser sortir, d'accord, parce que votre humeur va être absolument irrégulière pendant un certain temps.


LINDA: Plus? (Quelques rires)
ADAMUS: Cela dépend de la personne dont vous parlez.



Ainsi, bien, maintenant que nous passons dans ce segment suivant, comprenez – le changement. Oh! Donc, beaucoup de changement en cours. Il suffit donc de le permettre, diriez-vous? De le permettre simplement. Arrêtez de le combattre. Le combat est ce qui le rend difficile. Il y a tellement de changement en cours dans ce monde que je dis aux scientifiques de cette planète, amusez-vous avec tous vos faits et votre logique. Amusez-vous avec toutes ces choses, parce qu'elles vont voler en éclats. Absolument déchiquetées. Toutes les théories en ce moment de savoir pourquoi les choses fonctionnent comme elles le font sont sur le point de sauter. Ce n’est pas comme si cela allait se passer tout à coup comme une grande explosion nucléaire d'une journée. Mais les découvertes scientifiques et les découvertes de la physique vont venir tellement rapidement. Cela va être tellement discuté avec les scientifiques et les physiciens maintenant. Ils ont une belle théorie stable sur l'énergie et la réalité. Elle va se faire exploser. Et certaines des expériences qui ont lieu en ce moment pendant que nous parlons, en ce moment, ça va absolument les détruire.

Et pour ceux qui sont des chefs religieux, les religions en général, ayez du plaisir avec votre histoire et votre droiture, parce qu'elles vont retourner à la poussière et être soufflées par le vent. Tous les concepts sur la religion, qui sont généralement très, très faux, généralement sans une réelle compréhension de Dieu, ils bénéficier de sauter. Ils vont s’effriter. Ils vont s’effondrer. Donc, à tous je dis : ayez du plaisir avec elle maintenant, parce que vous allez être laissé dans une situation de bégaiement et de balbutiement en essayant de revenir à l'histoire ancienne, et ça ne marchera pas.


Et maintenant à tous les philosophes je vous le dis, chers philosophes, arrêtez de philosopher. (Quelques rires) Retournez dans le bac à sable et jouez; sinon vous allez juste mourir. Retournez dans le bac à sable. Ainsi beaucoup ... vous le savez, la philosophie n'a pas vraiment amené cette planète très loin. J’ai joué avec la philosophie moi-même. Je l’ai bien appréciée parce que je pouvais venir à travers comme un con arrogant avec mes...

 

LINDA: Comme quoi ?! (Rires)

ADAMUS: ... déclarations philosophiques. Elles ne reçoivent pas n’importe qui n’importe où. Et à tous les philosophes et à tous les chiens de Makyo, arrêtez juste d’en parler. Mettez-vous dans la vie et vivez-la comme le reste d'entre vous le font.


Divertissement ou amusement ? Ou Alors ...


LINDA: Oh, vous êtes bon.  ADAMUS: Ah bon.  LINDA: Oh, vous êtes bon.


ADAMUS: Et enfin à tous les chefs du gouvernement qui pensent qu'ils comprennent ce que leurs gens veulent, qui n’ont vraiment aucune idée; comprenez, chers chefs du gouvernement, dirigeants de quoi que ce soit - des entreprises, mais surtout des gouvernements – comprenez ce que les gens veulent vraiment. La Liberté. Mais comprenez qu'ils n’ont aucune idée de ce qu'elle est. Ils n’en ont aucune idée.


Et quand vous, les chefs du gouvernement donnez vos grands discours et vous présentez aux élections et faites des promesses, vraiment vous avez besoin de jeter un œil à ce qu'ils veulent vraiment. A ce qu'ils veulent vraiment. Pas seulement dans votre direction, mais dans leur vie. C’est finalement la liberté, mais ils ont tellement peur d’elle. Tellement peur.


Mon point ici est que les choses vont changer. Le monde, les titres, ça va aller ... nous sommes à court de temps?


LINDA: Non, vous êtes très bien. Vous êtes très bien.   ADAMUS: Bon accord.


Le monde évolue rapidement, à une telle vitesse. Vous êtes pris en elle, Shaumbra. Vous êtes pris dans ce «Qu'est-ce qui se passe? C’est si rapide. "
Vous vous arrêtez. Vous prenez une profonde respiration, et vous réalisez juste, oui, tout est en train de changer. C’est l'évolution. C’est à cause de la conscience, à cause de vous. Vous venez d'arrêter et de prendre une profonde respiration et de permettre. C’est aussi simple que cela.


Cela va devenir plus difficile à bien des égards avec les gens autour de vous, le monde, les nouvelles, la folie. Cela va se corser. Et vous savez quoi, Denise, et tout le reste d'entre vous? Ce n’est pas à vous. Ce n’est pas à vous.


Vous le sentez, naturellement, dans votre corps et partout ailleurs. Vous le sentez, mais ce n’est pas à vous.

 

 

Le Mental


Ensuite. Un des plus grands problèmes auquel nous sommes confrontés sur cette planète en ce moment, c’est qu'il y a beaucoup de mental, beaucoup de mental. Parce qu’il y a du mental, l'hypnose est très facile. Influencer une autre personne, leur faire faire quelque chose – c’est très, très facile. Parce que c’est tellement mental, c’est aussi très fatigant. Vous le sentez. Pas seulement votre mental, mais le mental du monde. Il vous fatigue.


Le mental est un processus très inefficace, très, très inefficace; il consomme d'énormes quantités d'énergie. Le fait qu'il y ait presque une quantité infinie d'énergie, n'a pas d'importance, parce que l'esprit ne le voit pas de cette façon. L'esprit croit à la limitation. Il consomme beaucoup d'énergie et il pense qu’elle va s’épuiser. Ainsi, il consomme encore plus d'énergie pour essayer de trouver de l'énergie. Et il fait cela avec d'autres personnes. L'esprit, vous ou d'autres », vous obtenez l'énergie des autres.


Vous l’avez probablement remarqué davantage dans le passé, je dirais deux à trois mois plus que jamais, comment les gens s’alimentaient de votre énergie. En partie parce que vous vous rendez plus compte, vous êtes plus conscients; en partie parce qu'il y a un désespoir de l'alimentation d'énergie sur la planète en ce moment. Comme les gens sont plus fatigués, qu’il y a plus de confusion mentale, la première chose qu'ils font, c’est de l’atteindre en quelqu'un d'autre, même si c’est un être cher. Ils n’arrêtent pas de penser à ce qu'ils vont faire à leur bien-aimé. Ils vont faire cela à n’importe qui. C’est habituel. Cela provoque une dépendance, et c’est ce que les gens font.

 

Parce que c’est une ère très mentale, cela ouvre à l'hypnose, à la vulnérabilité. Cela crée également une quantité énorme d'humeur. L’humeur n’est pas vraiment un sentiment. L’humeur est un auto- diagnostic. L'esprit se diagnostiquant lui-même, disant: «Je suis de mauvaise humeur aujourd'hui." Pas vraiment, mais c’est le point de vue de l'esprit, et c’est ce que vous acceptez et c’est la façon dont vous agissez. «Je suis de mauvaise humeur et je suis fatigué. Mon énergie est faible. Je suis déprimé. "Les gens se mettent de plus en plus en plus en cela et plus profondément dans cette fatigue, dans la morosité, la dépression mentale.


Et puis, ce n’est même pas qu'ils perdent leur sens de l'équilibre, désormais ils ne savent pas ce qu'est l'équilibre. L'esprit se lance dans un voyage pour essayer de trouver une certaine stabilité, un certain sens de ce qu'il appelle l'équilibre, mais un certain sens de la stabilisation.

Ce qu'il fait quand il essaie de trouver la stabilisation est de ...un tour vers le haut pour la chaleur, Joe. Oui merci.


Ce que l'esprit fait à ce moment-là pour trouver la stabilisation - en d'autres termes, il se rend lui-même juste fou, il est fatigué et plus rien n'a de sens - il se limite. Il se met dans une boîte et une boîte dans la boîte. Il s’enveloppe avec soin dans ce que j’appellerais une façon non saine. Il s’isole et rend tout plus petit.


Ainsi, ce n’est pas vraiment de l'équilibre dont il dispose. Il a la limitation qui restreint le flux d'énergie et le rend maussade.


Ce qui se passe dans cette dynamique, c’est que cela se passe partout dans le monde et cela va continuer, vient alors l'alimentation d'énergie. Allez à vous et par vous et pour vous. Ce sont des biscuits que vous recherchez. C’est ce qu’est l'alimentation. Et les humains sont de fait assez bons dans ce domaine, mieux que jamais. Ils peuvent le faire de façon très manipulatrice. Ils peuvent le faire très rapidement. Trois secondes, c’est tout ce qu'il faut pour un peu d'alimentation d'énergie.

Vous connaissez. Vous l'avez fait. Mais vous l’avez également fait sur vous en ce moment.
J’apporte tout cela et tout cela semble terrible et triste et "Qu'allons-nous faire?» Et «Oh, Adamus, maintenant je suis vraiment déprimé. Je suis entré ici avec cinq et je suis descendu à un maintenant. Pouvez-vous aller plus bas avec ceci ?! "(Quelques rires) Ah! Mais vous me connaissez. Je ne voudrais pas vous emmener en enfer si je ne connaissais pas le moyen d’en sortir.

LINDA: Ohh. (Adamus glousse)

 

 

KYEPER

 


ADAMUS: Alors maintenant, nous arrivons à la partie suivante, et c’est la belle partie.
Nous arrivons à la partie suivante, que j’aime, et nous allons passer plus de temps sur ce point, car c’est un ... ce n’est même pas une solution. Il est juste là. Il n'a pas été utilisé.


Pour vous aider à comprendre ce dont je veux parler ici, je vais faire référence à un ancien mot égyptien, si je peux l’obtenir à travers Cauldre ; et Linda, nous aurons besoin d'un peu d'écriture sur le tableau ici.


LINDA: D'accord.  ADAMUS: Et il s’écrit ... nous sommes techniquement en lecture ?
LINDA: Je suis en attente.  ADAMUS: D'accord. Il s’écrit ... (pause)
LINDA: Est-ce un mot long ou un mot court ?
ADAMUS: Nous allons décider où nous allons. (Quelques rires) Il est orthographié, c’est un ancien mot égyptien  – k-y-e-p-e-r.  

LINDA: K-y-e ...  ADAMUS: p-e-r.  LINDA: "p" ou "t"?
ADAMUS: K-y-e-p-e-r. Kyeper. (Prononcé "kay-peur»)
LINDA: Étrange.


ADAMUS: Kyeper – un ancien mot égyptien. Kyeper - signifiant la création, la naissance, la créativité. Il est également associé avec le scarabée bousier. Vous savez, le bousier. (Adamus glousse)


Mais ce mot, j’aime ce mot parce qu’il signifie : pour donner vie. En termes modernes, le mot qui serait le plus souvent associé avec lui est la créativité. La créativité.
La créativité est la chose qui, vous pourriez dire, permettrait de rétablir ou d’aller au-delà de l’humeur. La créativité est la chose qui apporte de l'énergie, le flux d'énergie, l'énergie dynamique. La créativité ou Kyeper est la chose qui apporte un équilibre. Changeant toujours, mais toujours en équilibre, si vous pouvez imaginer cela. Et c’est la créativité que vous avez perdu.


Vous ne vous êtes pas perdus. Toutes ces nouvelles histoires d'âge et vos histoires et même Tobias en a dit quelques-unes - «vous vous êtes perdus sur le chemin de cette planète Terre. Vous vous êtes perdus ici. » Pas vraiment. Vous êtes encore là. Vous pouvez vous sentir. Vous êtes encore là. Vous n'êtes pas perdus. Votre créativité est perdue. C’est ce qui est perdu.


Kyeper venu du terme que beaucoup comprennent mal, un terme très simple qui est employé très peu convenablement de nos jours.

Très simple: L’Esprit. L’Esprit.


Il y a beaucoup d'incompréhension des termes «Dieu» et «Âme» et «Esprit» et tout le monde fait en sorte de les envelopper tous dans un. Vous parlez du monde des esprits. Non. L’Esprit est la créativité de Dieu. L’Esprit est la créativité de la conscience. C’est ce qui a été perdu.

 

Quand a eu lieu la dernière fois où vous avez été créatif ?


La créativité, Kyeper, est quelque chose qui est inhérent et naturel. Vous n’avez pas à aller la chercher. Vous n’avez pas à prendre une classe sur elle. C'est vous.


Vous voyez, vous avez conscience que vous êtes. Cela ne contient pas d'énergie. C’est la conscience. Et cette Conscience alors, pendant qu'elle rayonne, elle se permet l'expression et bien plus de réalisation que la Conscience a de l'Esprit. L’Esprit est la créativité. C'est tout.


Le mot «Esprit» est si mal utilisé, si mal compris. Il est mis dans cette sainte trinité du Père, et Fils et Saint-Esprit et tout le reste de cela. Donc incompris. C’est juste votre capacité naturelle de création.


La Créativité, Kyeper, c’est l'Esprit, Dieu, tout ce qui vous est donné et dit: «Sortez. Soyez un créateur. Allez de l'avant et créez. "Et si peu le font ou le sont. Et tellement peu permettent, utilisent leur créativité.

Maintenant, certains d'entre vous disent: «Oui, mais je danse." C’est une expression de la Créativité. Ce n’est pas la Créativité elle-même. " Oh, mais je suis un auteur." C’est peut être très mental, mais c’est une expression de la Créativité. Certains disent: «Mais je peins. Je suis très créatif. "C’est une expression de Kyeper, de la Créativité, mais pas la Créativité elle-même. En d'autres termes, juste parce que vous peignez ne signifie pas nécessairement que vous allez vraiment puiser dans les niveaux les plus profonds de l'Esprit, de votre Esprit.


Vous avez tendance à utiliser la Créativité pour résoudre les problèmes, vos problèmes de la vie humaine, de manière limitée même, mais c’est là où la plupart de la Créativité est mise. C’est très peu profond, mais c’est là où elle est mise. Ce serait comme d’utiliser l'argent – disons  que vous avez beaucoup d'argent - et de l'utiliser seulement pour acheter de la nourriture et pour payer votre loyer et rien d'autre. Quel gâchis. Quel gaspillage de simplement utiliser votre Esprit, votre Créativité pour résoudre les petits problèmes de la vie.


Vous dites: «J’ai ce dilemme dans ma vie. J’ai quelque chose à laquelle je dois faire face» et vous permettez juste un peu de Créativité pour résoudre un petit problème humain. Mais la vraie Créativité, l'Esprit réel, a été supprimé, a été perdu.


Mes amis, il est temps de le ramener. Il est inhérent à vous. C'est vous.


Maintenant, l'esprit en ce moment tourne loin. L'esprit dit: «Oh oui, mais puis-je comprendre vraiment cela? Et je ne suis pas sûr de ce dont il parle et comment vais-je appliquer cela? Et quels exercices dois-je faire et ce que je dois faire quand je partirai d'ici? "Rien. Rien. Rien. Cela laisse l'esprit sortir.


Il provoquera le changement. Mais, vous savez, le changement se produit de toute façon. Il rendra votre vie différente, mais n'est pas que ce que vous voulez ?

 

Sur le même ordre d'idées, Kyeper vous emmènera au-delà du mental. Au-delà du mental.

 

Kyeper introduira l'Esprit et la Création dans votre vie. Vous êtes un créateur, pas un robot.

 

Vous êtes vraiment créatifs, pas seulement logiques ou rationnels.


Mais, comme les autres humains, vous êtes juste entré dans cette ornière très profonde de la vie, juste pour y penser tout le temps et votre humeur devient de plus en plus basse. Et cela concerne vraiment beaucoup d'entre vous. C’est comme, "J’ai pensé que les choses étaient censées aller de mieux en mieux." Et je pense qu’il fait trop chaud ici maintenant, Joe. (Adamus glousse) «Je pensais que mon niveau d'énergie serait meilleur, et je fais du yoga et je lis des livres, mais mon niveau d'énergie est en baisse et en baisse et en baisse. Je pensais que tout cela était censé m’apporter plus d’équilibre, mais je me sens plus dissocié tout le temps. "Ouais.


Je vous le dis de nouveau, "Permettez la Créativité."

 

 Allons-y. Il ne faut pas en parler plus, nous y allons tout simplement. Eh, si votre esprit est confus en ce moment, c’est très bien. (Quelques gloussements) Un peu de cela est intentionnel.
 

 

 


Merabh de Kyeper


Nous allons donc baisser les lumières, prendre une profonde respiration et maintenant vous pouvez vous endormir. (Adamus glousse)


Appelons cela un merabh. Ouais, il tombe dans cette catégorie. Le merabh de l'Esprit. Kyeper. Ancien mot pour amener à la Vie, pour créer la Vie.


Prenez une bonne respiration et détendez-vous.


 (La musique commence "Sweet intégration» par  Adamus et Yoham)


Je me suis tellement souvent demandé, "Quelle est la réponse? Qu’est-ce que je fais à tort? Pourquoi les choses semblent ne pas fonctionner? "Et encore une fois, comme je l'ai dit au début, je vous donne un tel honneur pour votre engagement et pour votre dévouement. Je sais que c’est difficile.


Et je sais que c’est difficile de penser même apporter dedans cette chose de l'Esprit, Kyeper, la Créativité. Oh, c’est juste une chose de plus dans ce grand, grand, chaudron de choses qui se passent dans votre vie, mais c’est la Créativité qui manquait.


La Créativité n’est pas pensée. Par ailleurs, elle n'a rien à voir avec le cerveau gauche ou le cerveau droit. Rien du tout. Le cerveau gauche - le mental, la chose associée à l'activité mentale, est une chose. Mais il y a tout ce discours sur le cerveau droit, la chose qui est créative. Il n'y a pas de Créativité dans votre esprit. Pas du tout.


Il y a des parties de votre esprit qui peuvent être stimulés par la Créativité et être plus expressives, mais la Créativité n’est pas dans votre esprit. Il n'y a pas de Créativité dans la pensée.


Quand ces hypnotiseurs envoient leur message à distance, ils n'emploient pas la Créativité. Ils utilisent la pensée pure et la logique. Ils ne veulent pas l'Esprit, la Créativité dans ce qu'ils font. Ils utilisent la pensée – la pensée mentale conformée et limitée. Cela devrait vous dire quelque chose, mes amis.


Il n'y a rien de créatif dans l'esprit lui-même. Ce n’est pas la Source de la Créativité.


Oui, encore une fois, il y a certaines choses qui sont stimulées dans l'esprit par la Créativité que vous employez pour l'expression, comme je le disais pour la danse, la musique, l'art, l'écriture. Mais ce ne sont que des expressions.


La vraie Créativité est votre Esprit.


Il serait presque impossible de mesurer ou même de  quantifier, mais c’est quelque chose dans laquelle vous pouvez vous sentir en ce moment.


Sentez-vous dans le mot «créatif», pour créer, donner naissance; votre Conscience donnant la vie, apportant quelque chose à la vie.

 

Quand j’ai eu le titre de Merlin, quand ils me demandaient comment je faisais ma magie, je souriais et disais, "C’est juste mon Esprit," ce qui signifie qu'il est ma Créativité, ma capacité innée à ramener les choses à la vie, parce que je suis un créateur.


Vous ne pouvez pas travailler à cela, mes amis. Vous ne pouvez pas le forcer. Il n'y a pas de disciplines mentales. Mais en ce moment, vous pouvez le permettre.


N’essayez pas de le comprendre. N’essayez pas de penser à comment vous allez commencer à l'utiliser. Revenez simplement à votre Kyeper – L’Esprit dans l'expression, dans l'Être.


Donc, vous prenez simplement une respiration profonde et, dans l'Acte de Conscience, vous permettez.


Je vous demande comment est votre état d'esprit et comment est votre niveau d'énergie. Je vous demande comment est votre équilibre et vous me parlez de votre esprit, de votre évaluation mentale.


Maintenant, je vous demande, venant de votre Esprit, comment allez-vous? Venant de votre Esprit, votre capacité innée de créer, de donner vie à la Vie, comment allez-vous? Au-delà d'une humeur, qui est très mentale, juste dans un sentiment de Vie, votre Vie. Au-delà de dire, "Comment est votre niveau d'énergie?" Et vous êtes venus vers moi avec une évaluation mentale.


Mais dans Kyeper, dans l'Esprit, il n’y a aucune limite à l'énergie. C’est juste le flux, en laissant le flux venir à travers vous.


Voulez-vous un flux lent et régulier de sorte que vous puissiez vraiment sentir? Voulez-vous un flux rapide et dynamique? Il n'y a vraiment pas de niveau à celui-ci. Il y a juste l'expression de celui-ci. Il n'y a aucune limite à l'énergie.

 

Votre équilibre, encore une fois, c’est un peu plus difficile pour vous de répondre. Comment est votre bilan? Eh bien, un jour il est sur la gauche, le lendemain, il est sur la droite; quelques jours après c’est en place, quelques jours après c’est en baisse.


La Créativité n’a pas besoin d’équilibre. Pour le mental c’est le cas, mais la Créativité n’en a pas besoin. L’Esprit n'a pas besoin d'équilibre.

 

Quand je dis que cet Esprit, ce Kyeper est en vous, ne résidant pas nécessairement dans votre corps ou dans votre esprit, mais qu’il est vous. C’est la Nature de la Conscience.


La conscience est la prise  de conscience. De la prise de Conscience, il peut être donné naissance à tout. Tout peut être imaginé. Tout peut être réalisé. Pas mentalement, pas par des pensées linéaires.


J’aime à dire que la Conscience - elle crée quand elle sourit. C’est tout. La conscience sourit simplement et de nouveaux mondes sont créés. De nouvelles réalités viennent à la vie. De nouvelles expériences sont mises à disposition.


La Conscience sourit, car elle se sent en «J’Existe. Je Suis. "Elle sourit quand il y a cette réalisation, puis, l'Esprit de la Conscience, il crée.

 

(Une pause)

 


L'esprit a très peu à voir avec la Création ou la Créativité ou l'Esprit. Il lui permettra d'entrer pour faire partie de sa réalité, mais il n’est pas la source. Vous l’Êtes.


En fait, l'esprit - en essayant de, vous pourriez dire, dupliquer la Créativité, en essayant de créer une fausse créativité – il continuera réellement à créer des problèmes dans votre vie ainsi il peut essayer de les résoudre, ainsi il peut feindre qu'il est créatif.

 
Mais il n’est pas créatif; il entre juste dans de mauvais cycles, dans de mauvaises habitudes.

 

Lorsque vous maintenez d'avoir à créer des problèmes, vous pensez ainsi que vous les résolvez ? Nah.


Sentez-vous dans Votre Vraie Nature Créative. La capacité de la naissance, d’imaginer et faire venir des choses à la Vie sans penser, sans avoir à utiliser la concentration mentale, l'hypnose, le contrôle de l'esprit.


Kyeper. Naître à la Vie.

 


(Une pause)

 

Maintenant, certains d'entre vous pourraient dire, "Mais je n’ai jamais été très créatif." Eh bien, nous allons changer cet Acte de Conscience. Vous êtes la Créativité totale.


Certains d'entre vous pourraient sentir en ce moment, "Maintenant, je fais quoi avec ça? Comment puis-je la saisir? Comment puis-je prendre la porte avec moi ? Comment puis-je m’assurer que je ne perds pas cela? "Mes amis, c’est toujours une partie de vous. Toujours.


Vous ne pouvez pas vraiment la perdre. Vous pouvez certainement la permettre.


Et l'esprit intervient et dit: «Eh bien, combien et comment grand et que puis-je faire avec elle? Puis-je créer un château magique et des licornes, et tout le reste ? "

 

Prenez une respiration profonde.


Vous n’avez pas à contrôler cela. Vous n’avez pas à et vous ne pouvez réellement pas le forcer. Il s’agit juste de le savoir. Au moment où vous êtes au courant, au moment où vous vous sentez en cet Esprit, Création, Vous, tout à coup, cela vient juste à la Vie. Vous n’avez pas à lui dire comment ni quand ou comment ou combien peu. Non, parce que la vraie Créativité, la véritable Kyeper est libre. Elle est dans la liberté.


La véritable Kyeper n'a pas besoin de vous pour lui dire les détails - à quelle vitesse, combien grand, quelle couleur, quelle taille. C’est la Beauté de votre Créativité.


Difficile pour l'esprit d'imaginer, parce que l'esprit veut quantifier, contrôler, mesurer. Mais non, la belle chose à propos de Kyeper est qu’elle est au-delà de toutes ces choses.

 


(Une pause)

 

L'esprit, le moi humain, dit: «Eh bien, est-ce que je peux l'utiliser pour aller chercher une nouvelle voiture ? Puis-je l'utiliser pour guérir mon corps ? "Shhh. Soyez juste conscients de cela.


Il ne s’agit pas de la diriger pour faire quelque chose. C’est la Beauté de la Créativité. Vous n’avez pas à la diriger. Vous n’avez pas la manipuler. C’est la Beauté de l'Esprit.
C’est juste la Vie, entrer dans la Vie.


Une des grandes joies d'être un Créateur Conscient est que vous n’avez pas à le contrôler.

 


(Une pause)

 


La Créativité vous répond naturellement. Elle ne peut pas être contrôlée, vraiment.


Pensez à la Créativité comme le prochain niveau de la réalité, de la réflexion, de la dualité - Vous Vous voyant. Pendant longtemps, nous avons eu cette chose appelée dualité. La dualité a permis au Soi de voir ou d'expérimenter le Soi.


Mais maintenant nous allons au-delà de la dualité et nous entrons dans la Créativité Vraie, c’est le miroir dans lequel Vous Vous voyez. En d'autres termes, la Créativité, l'Esprit, lorsque non contrôlé, non géré, non manipulé, vous répond directement. C'est Vous.


Quand votre Conscience sourit avec la connaissance «J’Existe», alors la Créativité offre le parfait reflet dans le monde matériel, dans toutes les autres réalités.


Lorsque votre Conscience sourit, en d'autres termes, quand vous permettez à votre Conscience d'Être, la Créativité crée alors votre Réalité parfaite. Pas de contrôle. Vous n’avez pas à concevoir, architecturer, construire et maintenir. Elle devient juste. C’est La Liberté.

 


(Une pause)

 


Avec Kyeper, la Créativité, toutes ces choses comme les modèles, les humeurs et les niveaux d'énergie deviennent vraiment insignifiants, vides de sens.

 

Sentez un moment, un moment qui est à la fois dans le passé et un moment dans l'avenir, et ensuite nous reviendrons dans le présent. Mais sentez-vous dans le moment qui est dans le passé et dans l'avenir, quand il y a vous, votre Conscience et la Créativité. Rien de plus. Bien avant que vous ayez reçu un corps physique, longtemps avant que vous ayez la charge d'être un humain sur cette planète. Quand votre Conscience sourit et que les choses deviennent simplement. Elles naissent. Pas de plan, pas de but. Elles naissent tout simplement.


L'esprit pourrait penser: «Eh bien, c’est un peu hors de contrôle." Ah! Oui, d'une belle manière. Bien avant votre venue sur cette planète, bien avant qu’il y ait une chose appelée famille spirituelle, les familles angéliques, là où il y a Vous et votre Créativité.


Maintenant, dans l'avenir, il y a votre Conscience. Et quand cette Conscience sourit, L’Esprit vient à la vie. La Créativité crée sans pensée, sans contrôle, sans manipulation, une Expression divine, l'utilisation dans la Création divine.


Comme Maître Ascensionné, à un certain point, c’est juste votre Conscience. Certes, remplie de la sagesse de tout ce que vous avez vécu, mais votre Conscience. Quand la Conscience sourit, Elle donne naissance; Elle donne la Vie et l'Expression. Pas de plans, pas de modèles, pas de restrictions. Pas de murs ou de barrières. La Création pure et simple.

 


(Une pause)

 

Ce peu de Créativité sur la planète est utilisé ces jours pour résoudre les problèmes humains, les dilemmes humains. Mais comme je l’ai dit, c’est comme être riche et utiliser de l'argent uniquement pour acheter de la nourriture et pour payer le logement. Un tel gaspillage. Un tel gaspillage de bonne Créativité, quand elle est appliquée uniquement à la résolution de problèmes. Seulement appliquée à essayer simplement de rendre cette vie humaine un peu meilleure.


Ainsi, mes chers amis, ce que je propose à tous et à chacun de vous, ce que je propose, c’est d’aller au-delà de l'utilisation de la Créativité juste pour résoudre quelques problèmes. Permettez à Kyeper de venir de suite, d'être présente dans votre vie - pas seulement pour prendre soin de certaines choses financières, physiques ou émotionnelles de ménage humain, c’est un tel gaspillage de bonne Créativité - mais La Créativité réelle dans votre vie.


Et, encore une fois, vous allez dire: «Eh bien, je dois sortir et danser ou peindre?" Non, ce sont juste des expressions. Vous pouvez les faire, mais permettez  juste la Créativité dans votre vie, non gérée.


La Créativité remplacera la dualité dans votre vie comme un moyen de Vous voir vraiment, comme un nouveau miroir. La Créativité remplace la dualité.


Prenons donc une bonne respiration dans ce moment.

 

 

 

Permettre Kyeper

 


Je demande donc à tous et chacun d'entre vous de permettre Kyeper dans votre vie. N’y pensez pas trop. N’essayez pas de la focaliser. Et la raison pour laquelle j’ai parlé aujourd'hui au sujet de l'hypnose et tout le reste de ceci, c’est parce qu’elle est l'antithèse. C’est une  pensée ciblée de l'esprit. Elle a une forme d'onde. Elle a une fréquence, vous pourriez dire. Ce n’est pas ce que nous faisons ici. Nous ne sommes pas entrés dans plus d'esprit; nous allons au-delà.


La vraie Créativité n'a pas de fréquence. La vraie Créativité n'a pas besoin ni ne veut être limitée.


Maintenant, il y a des expressions de la Créativité qui viennent dans une grande variété de façons différentes, mais, mes amis, permettez à ce qui est dedans de se révéler vraiment, et c’est gratuit.


Prenons une bonne respiration. Ahh!


J’ai donc demandé au début de la journée, comment était votre humeur? Comment était votre niveau d'énergie? Comment était votre équilibre ?


Prenez une bonne respiration.

 


Ehh, c’est encore faible. (Adamus glousse) Mais quelque chose se passe. Quelque chose d'autre arrive au moment idéal, exact. Vous l’avez mise là. Vous l’avez mise là. Elle est ce qu'on appelle votre Créativité. Maintenant soyez avec Elle.

 

Avec cela, mes chers amis, rappelez-vous, qu’en dépit de tout ce qui se passe dans ce monde abandonné par un dieu fou ... (rires)

 

 

ADAMUS ET PUBLIC: ... tout est bien dans toute la Création.

 

 

 

 



11/04/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres