SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

CHEMIA - L'ART DE L'ALCHIMIE par ADAMUS canalisé par Geoffrey Hoppe

www.crimsoncircle.com
Association mondiale des Enseignants de la Nouvelle Énergie
Chemia
The Science of Alchemy
Présenté sur
Radio «Quête spirituelle»
www.spiritquestradio.com
12 Août, 2010
Avec
Adamus™
canalisé au travers de Geoffrey Hoppe
assisté de Linda Hoppe
Animé par Jaentra Green Gardener
Traduction Solange Hinault
Révision Véronique Delmau
© 2010 Geoffrey Hoppe
Golden, Colorado. Tous droits réservés.
Vous pouvez distribuer ce document complet gratuitement.
Voir la page de contacts sur le site web: www.crimsoncircle.com

 

Chemia
L’Art de l’Alchimie

(Enregistrement complet avec les Questions et les Réponses disponible à Shaumbra Shoppe)

 

ADAMUS : Je Suis Ce Que Je Suis, et fier de l’être, Adamus Saint–Germain à votre
service par ce beau matin, soir, après–midi, cela dépend où vous êtes et ce que vous
faites. Je remercie Linda pour l’exercice de respiration. Je vous remercie tous de
vous être joints à cette partie de la soirée, car nous avons certaines activités prévues
pour vous. Évidemment, cela ne va pas être simplement du bavardage : nous allons
faire une expérience ensemble.

 

Alors que nous commençons ici, je veux remercier Jaentra, et je veux remercier
Mark, Clyde, Deborah, Linda et vous tous qui vous rassemblez cette nuit, qui êtes
rejoints par les êtres angéliques, quelques–uns du Cercle Cramoisi, quelques–uns
de l’Ordre de l’Arc, et certains des familles spirituelles d’où vous venez. Nous
rassemblons nos énergies ce soir alors que nous entrons dans les étapes suivantes,
dans la Nouvelle Énergie, nous allons au–delà des mots et nous commençons avec
certaines applications pratiques.

 

Prenons ensemble une profonde respiration, parce que ce soir je voudrais équilibrer
ces énergies, toutes nos énergies ensemble. Vous allez un peu planer, certains
d’entre vous. Certains sont tellement submergés par l’énergie que vous serez un
peu fatigués, vous somnolerez; vous recevez toujours l’énergie, mais vous penserez
que vous avez manqué les mots. C’est correct, mais pour l’instant nous ne voulons
pas de problèmes avec la technologie, avec Internet ou les lignes téléphoniques,
comme nous en avons eu dans certaines de nos précédentes réunions. Vous savez
ce qui arrive – quand vous réunissez tant de personnes, du monde entier, qui ont
une passion profonde, un engagement et un amour profonds pour cette Terre, pour
la Vie, pour l’Humanité, et le plus important, pour eux–mêmes, eh bien, cela a
tendance à souffler une partie de l’électronique. Cela a tendance à surcharger les
circuits. Mais nous prenons une respiration profonde tous ensemble, là maintenant,
où que vous soyez, peu importe ce que vous faites, arrêtons–nous et prenons
cette respiration consciente. Et, dans cette respiration, descendez–la dans le
coeur de votre être.

 

Beaucoup d’entre vous, en ce moment sont un peu dans leur cerveau. Vous pensez
beaucoup. Votre mental fait la course. Même pendant que je parle, vous pensez à
certains des problèmes de votre vie, en espérant que je m’adresse à vous cette nuit.
Vous espérez que vous allez recevoir une sorte de vision ou la guérison, ce qui se
pourrait. Mais, vous voyez, le mental fait la course avec toutes ces choses, et au
même moment, autre chose au fond de vous est en train de s’ouvrir. Appelons–le
juste vous, le Soi, l’esprit que vous êtes réellement. Il s’ouvre. Nous avons donc
beaucoup d’énergie de très haute conscience, qui s’installe en ce moment. On ne va
pas éteindre les circuits internet. On va tout garder stable ce soir.

 

 

Alchimie

 

Alors ce soir, cet après–midi, ce matin, quoi qu’il arrive, là d’où vous êtes, je voudrais
aborder le sujet de l’alchimie. Je vais vous parler de cela encore et encore pendant
que nous faisons ces réunions, mais parlons un peu de l’alchimie maintenant.
Je sais que beaucoup d’entre vous l’ont étudiée dans le passé – les vies passées,
certains dans cette vie–ci. Il y a une grande variété de concepts sur ce qu’est
l’alchimie. Beaucoup d’entre vous sont toujours fascinés par le fait de changer
le plomb en or, les pierres en diamant. Vous êtes toujours en train de chercher à
changer le temps pour répondre à vos besoins particuliers, quoi qu’il arrive, et
bien sûr, vous avez des succès limités, mais beaucoup plus de frustration que quoi
ce soit d’autre.

 

Jetons un oeil au coeur, à la racine de l’alchimie. L’alchimie est simplement la
transmutation, la modification, le réarrangement ou une nouvelle manifestation de
l’énergie. Comme vous le savez, si vous avez écouté l’un de mes discours dans le
passé, vous n’êtes pas énergie, vous êtes conscience. La conscience ne possède
pas d’énergie propre, mais pourtant elle attire l’énergie qui se trouvait dans un état
neutre dans cette grandiose réserve cosmique d’énergie. Elle se trouve juste là,
dans un état neutre, tellement neutre qu’il est difficile pour les scientifiques ou les
mathématiciens ou les extra–terrestres de la voir, mais elle est là.

 

 

Lorsque votre conscience est enflammée ou inspirée, quand il y a quelque chose
que votre conscience veut découvrir ou apprendre, il se passe que vous créez une
dynamique à l’intérieur de vous qui attire les énergies appropriées. Et ensuite,
vous prenez ces énergies et vous jouez avec elles. Vous manifestez avec elles. Ces
énergies n’étaient pas destinées à être verrouillées sur place, ni censées être définies
et maintenues dans cette définition pour l’éternité. C’est un état temporaire.
Le mobilier sur lequel vous êtes assis en ce moment est dans un état temporaire.
Donc, par conséquent, l’alchimie est vraiment la capacité inhérente à votre
conscience, de transmuter l’énergie dans toute forme que vous choisissez. Bien
sûr, après des éons de temps ici sur Terre, cela a fini par s’enliser. C’est devenu
très, très lent. Alors maintenant, le changement dans les énergies dans votre vie
semble se dérouler essentiellement à un rythme douloureux. En d’autres termes, le
changement n’arrive pas rapidement.

 

Le changement que vous percevez dans votre vie tend à être surtout mental et
ne vient pas réellement de la vraie conscience intérieure. Ainsi, il y a toujours le
désir de tout changer autour de vous mais encore, il n’y a pas la compréhension du
pourquoi c’est autour de vous. Donc on peut dire qu’il y a eu perte de cette capacité
d’alchimiser, de changer l’énergie. Vous devenez frustré et vous dites alors «je ne
peux rien faire à propos de ça». Vous battez en retraite. Je voudrais pour nous tous
la rétablir. Il est temps pour les humains de comprendre que vous pouvez réellement
alchimiser très, très facilement.

 

 

Origines de l’Alchimie

 

Le mot «alchimie» même vient d’un ancien mot, une tonalité, littéralement, qui
remonte bien avant la création de la Terre. Quand les humains ont commencé à
essayer de pratiquer l’alchimie sur Terre, ils ont repris la vibration de cette tonalité
et ont abouti à un mot similaire à celui–ci, mais c’était Chemia (prononcé «sha mii
ah»). Chemia. Si vous pouvez imaginer ce mot «Chemia» comme une tonalité, pas
un mot discordant tel que Cauldre le prononce maintenant, mais Chemia comme
une tonalité, vous pouvez commencer à vous reconnecter à une partie de la sagesse
originelle et à la connaissance que vous aviez de la véritable alchimie.
Chemia… Chemia, j’aime ce mot. En fait, Chemia signifie aussi «Égypte».

 

C’était le nom d’origine de ce grand pays. Et l’objectif initial était l’alchimie, la
transmutation et si vous regardez brièvement les raisons pour lesquelles ils ont choisi
ce nom à l’origine pour l’Égypte, c’est parce qu’il y avait le désir de transmuter ou
d’alchimiser les énergies qui remontaient de la civilisation perdue de l’Atlantide.

 

Il y avait le fait que les Atlantes remontaient – ceux qui étaient partis vivre sous
la surface de la Terre remontaient littéralement – et avec eux un grand nombre de
blessures, mais aussi beaucoup des joies des temps de l’Atlantide. Il y avait donc
une intention très déterminée d’alchimie, de transmutation de tout cela dans une
nouvelle vibration plus élevée. Les vieilles énergies Atlantes ramenées dans tout
ça étaient alors un nouveau monde. Donc, par conséquent, ce terme Chemia, qui
symbolise l’Égypte, signifie également l’alchimie. Histoire de vous donner un peu
d’informations sur l’endroit d’où tout cela provient.

 

Les Égyptiens, quelques sept à huit mille, neuf mille ans plus tôt, ramenèrent
réellement l’art de l’alchimie. Mais ce n’était pas pour changer du vil métal en
or. L’or était un élément important du processus d’alchimie, et il l’est toujours
aujourd’hui, mais ce n’est pas l’or qui fait l’alchimie, en fait, ou vous ne vous
efforceriez pas de simplement changer les choses en or. Il y a une erreur de
perception courante. L’or a une belle façon d’équilibrer les énergies au cours du
processus d’alchimie. Vous voyez, toute la littérature et toutes les – comment les
appelleriez–vous – légendes urbaines à propos de l’alchimie amène l’être humain
à croire qu’il s’agit de changer le plomb en or. Ce n’est pas du tout ça. L’or était un
élément important du processus d’alchimie, parce qu’il aide à stabiliser les énergies
parfois très erratiques qui flottent tout autour durant le processus d’alchimie.

 

Alors, l’alchimie c’est quoi ? C’était quoi l’alchimie ? Bien, c’était tout simple. Il
s’agissait de prendre les énergies et la conscience fondamentales de l’être humain
et les alchimiser pour les transmuter ou pour permettre de les amener dans les
énergies de haute fréquence. Les énergies de haute fréquence existent tout autour
de vous. Les énergies de haute fréquence sont dans l’univers, dans le cosmos. Elles
sont partout, mais c’est très difficile en fait de les matérialiser ou de les manifester
sur Terre. La Terre a une telle densité incroyable, une pesanteur magnifique, mais
aussi un type de densité énergétique.

 

Donc les Égyptiens – qui remontaient de sous la surface de la Terre, qui étaient des
Atlantes – les Égyptiens ont pratiqué l’alchimie. Et c’était l’aptitude à transformer
de manière permanente ce que vous appelez les vibrations humaines de basse
fréquence en énergies spirituelles de haute fréquence, ou du moins créer une zone
intermédiaire pour ces énergies de haute fréquence qui serait un portail ou un
chemin d’accès pour venir sur Terre.

 


Cela a eu un succès limité. Les pyramides elles–mêmes étaient des vaisseaux ou des
temples pour faciliter le processus d’alchimie, et cela a très bien fonctionné. Il y a eu
des choses phénoménales qui ont été faites à l’intérieur même des pyramides. Mais
malheureusement, il était difficile de maintenir cette énergie de haute fréquence
vibratoire une fois qu’on était sorti de la pyramide, une fois qu’on retournait
dans la vie quotidienne. Mais le véritable travail avec l’alchimie consistait
spécifiquement dans la transmutation des énergies de basse fréquence en énergies
de hautes fréquences.

 

Le travail avec l’alchimie a continué au–delà des âges. Bien sûr, comme les religions
commençaient à se répandre sur Terre, avant l’époque de Yeshua, pendant et peu
de temps après l’époque de Yeshua, il y avait ceux qui estimaient que l’alchimie
était une sorte de sorcellerie, donc beaucoup d’alchimistes ont dû cacher ce qu’ils
faisaient. Ce que la plupart des plus anciens faisaient vraiment, bien sûr, c’était
de transmuter les basses vibrations en hautes vibrations, mais ce qu’ils firent pour
cacher leur travail, dans une certaine mesure, a été d’installer ces laboratoires et
ces salles complexes où ils disaient aux autres qu’ils essayaient simplement de
transmuter de vils métaux en métaux précieux, ou des pierres en bijoux, ou des
choses comme ça. Mais c’était vraiment une façade, c’était vraiment un écran de
fumée, parce que les vrais alchimistes continuaient de travailler à la transmutation
de basse énergie en énergie élevée.

 

Il y a eu des retombées positives pour tous ceux qui sont venus plus tard pour
pratiquer l’alchimie, dans la définition que vous auriez maintenant – de changer le
métal en or, ce type de choses – parce que beaucoup de gens couraient après l’or,
pour ainsi dire, ainsi les hommes ont découvert beaucoup de choses sur la nature
chimique de leur réalité. Ils ont appris que lorsque vous combinez certains éléments,
quand vous les soumettez au feu, à l’air, à l’eau ou à la pesanteur, cela créait un
état différent du processus chimique. Ainsi il en est ressorti beaucoup d’avantages.
Mais les vrais alchimistes, de tous temps, n’étaient pas de ceux qui étaient fascinés
par le seul changement du plomb en or, de la pierre en diamant.

 

On peut dire, en quelque sorte, que vous êtes – vous tous qui écoutez – vous êtes les
alchimistes de la Nouvelle Énergie. Maintenant, je sais, vous aimeriez beaucoup que
je vous montre comment prendre une pierre et la transformer en diamant – et vous
le pouvez effectivement après avoir compris quelques principes très importants –
mais ne faites pas de la richesse un but, parce que c’est sans importance pour la
vraie richesse de l’esprit à laquelle vous pouvez accéder par l’alchimie des énergies
dans votre vie quotidienne.

 

Les grandes lignes de l’alchimie

 

Parlons donc un peu de comment vous faites ça. Tout d’abord, vous devez
comprendre que l’alchimie commence en vous. Cela semble évident, mais quand
beaucoup d’entre vous vont vraiment la pratiquer, vous commencerez par la chercher
à l’extérieur de vous. Cela commence vraiment en vous. Vous avez cette énergie,
vous avez cette capacité appelée Chemia de transmuter n’importe quoi. Vous l’avez
toujours eue. Elle est toujours là. Elle a été enfermée ou enterrée depuis longtemps,
mais elle doit commencer en vous. Ne commencez pas à chercher dans le ciel. Ne
commencez pas à chercher des choses dans l’air autour de vous. Ne commencez
pas à appeler des guides spirituels ou quoi que ce soit d’autre, parce qu’au moment
où vous faites cela, une fois de plus vous coupez votre propre Chemia.

 

La deuxième et très importante chose à ce sujet c’est que quand vous alchimisez,
quand vous transmutez l’énergie, vous n’appliquez aucune force ni aucun pouvoir.
Vous n’appliquez ni force ni pouvoir.

 

Bon, beaucoup d’entre vous l’ont essayé dans le passé. J’étais vraiment à côté de
vous quand vous l’avez fait. Vous teniez un objet dans votre main ou le placiez sur
la table en face de vous, et vous vous focalisiez dessus. Et vous vous focalisiez
dessus de plus en plus fort, de plus en plus fort, de plus en plus fort jusqu’au point
d’en avoir le vertige de tant de concentration. Vous essayiez de changer cet objet –
disons que vous aviez une pierre ou une pomme en face de vous ou dans vos mains
– vous essayiez de le changer en quelque chose d’autre.

 

La seule chose que vous accomplissiez était de faire de cette pierre encore plus une
pierre, ou faire de cette pomme encore plus une pomme, parce que vous exerciez
trop d’énergie, trop de force et de pouvoir dessus, et cette force et ce pouvoir se
croisaient avec votre propre système de croyances qui était que vous teniez une
pomme ou une pierre. Il y avait également l’antithèse de votre système de croyance
qui était que vous alliez essayer de le changer en quelque chose d’autre, mais vous
ne pouviez vraiment pas croire que vous le pouviez, aussi vous avez fait que la
pierre a été encore plus solide, que la pomme était encore plus une pomme.
Dans la véritable alchimie, il n’y a ni force ni pouvoir. Vous n’avez pas à penser
quoi que ce soit. Vous n’avez pas à pousser quoi que ce soit. Ni force ni pouvoir.
Donc, qu’est–ce que vous faites? Bon, pour alchimiser – et je vais utiliser un objet –
j’utiliserai une pierre comme objet, par exemple ici. Après notre pause, nous ferons
une expérience ensemble qui n’implique pas nécessairement un objet. Mais que
faites–vous ? Comment faites–vous pour alchimiser ?


Comment alchimiser ?

 

Bon, vous avez une pierre placée en face de vous. Après avoir respiré, autorisez–
vous à «être Un» avec la pierre. Acceptez que la pierre en face de vous soit, en
ce moment, une pierre. Lorsque vous commencez à accepter pleinement la forme
que cette énergie a maintenant, alors vous pouvez commencer à comprendre et à
imaginer que c’est juste de l’énergie. Elle a beaucoup, beaucoup, beaucoup d’autres
potentiels. Elle est présentement matérialisée comme une pierre, et elle a été sur
Terre pendant des éons, mais la pierre en face de vous a aussi le potentiel d’être
eau. Elle a le potentiel d’être air. Elle a le potentiel d’être feu. Elle a le potentiel de
ne pas exister dans cette réalité physique, mais d’exister en fait dans un autre état
dimensionnel, aussi bien comme une pierre que comme quelque chose d’autre.
Cette pierre a le potentiel d’être un lapin ou un arbre. C’est juste de l’énergie qui
exprime l’un de ses nombreux, nombreux potentiels. Et lorsque vous comprenez
qu’il n’y a pas besoin de force, qu’il s’agit en fait d’élargir votre conception de ce
qui pourrait être, tout à coup, cela commence à libérer cette pierre de son état solide
actuel, ainsi la pierre peut comprendre… vous voyez, la pierre a sa propre forme
de conscience non–individuelle, mais elle a conscience d’elle–même. Et lorsque
vous développez votre imagination et votre conscience pour comprendre qu’elle
est beaucoup plus que cet objet que vous voyez posé sur la table, alors vous le
faites sans pouvoir ni force et cela commence vraiment à libérer les énergies qui
forment les particules subatomiques, qui forment les atomes et les molécules et
tout le reste qui constitue l’énergie dans une pierre. Donc, fondamentalement, ce
que vous venez de faire, c’est de la libérer d’avoir à jouer un rôle – le rôle d’être
une pierre. Les dynamiques interne et externe de l’énergie autour de cette pierre
commencent littéralement à changer à ce moment–là.

 

Tout à coup, ce caillou, cette pierre qui est posée en face de vous, a été libérée de
son commandement ou de son service à être un caillou. Ce n’est pas parce que vous
lui avez infligé quelque chose. A ce stade, vous n’essayez pas de la changer en quoi
que ce soit. Vous êtes en train de la reconnaître pour ce qu’elle est – un caillou et ce
qu’elle est aussi – tout le reste, les potentiels. C’est juste de l’énergie qui est posée là.
A ce stade – et c’est très important – ne faites rien. Allez dans cet espace de néant
(de vide). Il va y avoir un désir, ou une tentative d’essayer de commencer à utiliser
la force mentale, le pouvoir du mental pour changer ce caillou en autre chose. En
fait lorsque vous atteignez le moment de sentir tous les potentiels de ce que le
caillou est réellement, ou pourrait être, ou a été vraiment, quand vous atteignez ce
point de sentir sa source d’énergie brute, à ce moment–là, ne faites rien.


Cela va être un challenge pour certains d’entre vous, parce que c’est le moment
où vous êtes excités. Vous allez commencer à vouloir le transformer en morceau
d’or et allez courir à la porte pour dire à tout le monde quel grand magicien vous
êtes! Mais, non, à ce moment là, ne faites rien, parce que dans ce vide, vous sortez
du mental. Dans ce vide, vous avez une connexion encore plus profonde avec cet
objet qui était une pierre. Vous entrez dans les caractéristiques les plus profondes de
l’énergie de ce qu’elle est, vous transcendez simplement la définition de son énergie
en termes humains ou en termes mentaux, et maintenant vous commencez vraiment
à ressentir, quelque part au fond de vous, quelle énergie c’est vraiment. Donc, à ce
stade, il n’y a rien à faire avec ça.

 

Soyez dans cet espace du rien. En d’autres mots, pas de force, pas d’activité mentale,
ne mettez pas d’autre désir sur cette pierre. Soyez dans ce vide jusqu’à ce que vous
puissiez honnêtement vous dire que vous êtes dans le vide avec elle.
Comment saurez–vous quand vous êtes véritablement dans le néant avec cette
pierre? Quand tout à coup, comme un éclair de lumière qui traverse, vous réalisez
que le néant est vraiment tout. Vous venez seulement de franchir une grande barrière.
Vous avez enjambé un fossé très important. Ce néant n’était pas du tout le néant.
Ce néant était l’opportunité d’aller au–delà du mental, d’accéder à votre conscience
véritable, et de pénétrer dans un état expansé plus que divin. Et quand vous arrivez
à ce point, votre corps va soit tressaillir, soit trembler, ou tout à coup, vous verrez
un jaillissement de lumière, ou tout à coup, vous aurez envie de prendre une très
profonde et rapide respiration, et vous réaliserez que vous venez de transcender
votre moi dans une conscience où vous pouvez comprendre que c’est le tout.
Maintenant, dans cet état d’être dans le tout, beaucoup de choses différentes
commencent à se produire. Vous commencez à faire des connections conscientes
avec vous–même de manière différente. Vous commencez à comprendre la vraie
nature de votre énergie, les choses que vous avez attirées dans votre vie pour créer
votre réalité physique et humaine. Vous commencez à comprendre l’interconnexion
de l’énergie entre toutes choses. Et vous commencez à comprendre que vous êtes
un être souverain et conscient.

 

Je sais qu’il y a beaucoup de discussions à propos de «nous sommes tous Un»,
mais la réalité c’est que vous êtes votre propre Un. Oui, nous sommes tous de la
Source, mais nous sommes tous des êtres souverains. Vous ne retournez pas dans
une quelconque Unité. Le but ici n’est pas de réunifier tout le monde, ou de réunir,
ou de se reconnecter, ou ré–homogénéiser, mais tout à coup dans cet état – cet état
non–mental – vous réalisez soudain votre Unité.
Maintenant, dans cet état d’être, vous comprenez l’interconnexion de l’énergie, vous
comprenez que vous êtes maintenant un Créateur, maintenant vous imaginez ce que
vous voulez que cette pierre soit. Elle est posée là, prête à vous servir. Croyez–vous
que cette pierre va continuer d’être une pierre? Ou bien imaginez–vous que cette
pierre, cette énergie, se transmute en quelque chose d’autre ? Elle pourrait être
transmutée en voiture. Elle pourrait être transmutée en or si vous devez avoir ce
morceau d’or. Elle pourrait être transmutée en n’importe quoi, littéralement, un
vase de fleurs. Elle pourrait être transmutée en une belle symphonie. Elle pourrait
être transmutée en un livre. Cela n’a pas d’importance.
Ce que vous faites c’est l’imaginer. Vous imaginez maintenant votre conscience,
cette énergie brute dansant ensemble. Vous imaginez sans limitation. Vous imaginez
en grande largeur, aussi belle que vous pouvez l’imaginer, au–delà des limites de la
Terre. Et puis, lorsque vous avez terminé, vous prenez une profonde respiration, et
vous la laissez aller.

 

Lorsque vous avez terminé, vous prenez une très bonne, longue et profonde
respiration, et vous laissez aller. Vous venez d’alchimiser. Et quand vous ouvrez les
yeux, s’ils étaient fermés, vous allez ouvrir les yeux et vous allez voir que la pierre
est posée là, et vous allez vous demander «l’ai–je bien fait?» parce que ne devrait–
elle pas être un morceau d’or? Ne devrait–elle pas être une grosse automobile? Ne
devrait–elle pas être un tas d’argent? Oui, elle l’est.
Ce qui est intéressant, c’est que la pierre pourrait, et devrait probablement toujours
être là. Mais quelque part ailleurs vient vers vous rapidement ce que vous avez
imaginé. Ce que vous avez imaginé, –oui, que ce soit une voiture, de l’or ou de
l’argent – est en train de faire son chemin jusqu’à votre réalité et va apparaître. Que
ce soit dans des jours, des semaines ou des mois, cela n’a pas d’importance. Mais
cela va venir.

 

La pierre est toujours là, parce qu’à un certain stade du processus, vous avez compris
qu’il ne s’agit pas de faire des tours de magie. Vous n’essayez pas d’impressionner
les gens en changeant juste ce caillou en or sous leurs yeux. Si vous pouviez
vraiment le faire, ils vous rendraient d’abord probablement hommage, puis ensuite
ils vous tueraient parce que vous leur feriez trop peur. Mais ce que vous venez de
faire se trouve dans les autres royaumes où vous avez littéralement attiré l’énergie,
l’y avez introduite, et maintenant, vous attendez son arrivée.
Oui, c’est aussi simple que ça. Et si quelqu’un dit «mais j’ai essayé ça, Adamus, et
ça n’a pas fonctionné», c’est que vous n’avez pas essayé de la manière que je viens
de décrire, et vous ne l’avez pas essayé dans cette Nouvelle Énergie. Et si vous
l’avez essayé, ce que beaucoup d’entre vous ont fait, vous avez utilisé la force et le
pouvoir. Cela a émané depuis votre cerveau et non pas à partir de votre coeur.

 

Vous voyez, du moment où vous commencez à essayer de forcer quelque chose, en
essayant de vous asseoir là, le visage fermé imperturbable, les yeux fermés avec
force, focalisant votre énergie sur elle, essayant de la changer, cela ne fonctionnera
pas. Cela va rester dans le même état d’être, et vous n’allez vraiment pas faire appel
aux énergies des autres royaumes. Voila, c’est aussi simple que ça.
Je vais aller plus en détail là–dessus alors que nous continuons avec d’autres
discussions, mais maintenant, nous allons faire un peu d’alchimie ensemble.

 

 

Une expérience de Chemia

 

Prenez une profonde respiration et ressentez la tonalité du mot «Chemia». Un mot
ancien, une des premières tonalités de la Création – Chemia. Il est en vous. C’est
votre don divin, la capacité de transmuter, de changer et d’alchimiser tout ce
qui peut vous servir, parce que rappelez–vous, le Maître permet que toutes les
énergies le servent.
Prenons une profonde respiration… ressentez à l’intérieur de vous, dans votre Chemia.
Maintenant ressentez à l’intérieur de votre corps, à l’intérieur de votre corps physique.
Ici, vous êtes constitué de sang et d’os, d’organes, de cheveux, avec toutes sortes
de produits chimiques différents dans votre corps. Il y a beaucoup d’énergie qui
circule dans votre corps en ce moment.
Prenez une profonde respiration… ressentez à l’intérieur de cela… à l’intérieur de
cette alchimie… Chemia.
(pause)
Vous le ressentez profondément, sans chercher à exercer un quelconque pouvoir,
sans chercher à forcer quoi que ce soit – c’est très, très vieux, très hier – il est
question d’acceptation.
Et maintenant, vous prenez une profonde respiration, vous rentrez dans ce moment
d’acceptation de votre corps physique, prenez une grande respiration et ressentez
mon énergie.
Je ne suis pas dans un corps physique, mais je suis bien avec vous, chacun de vous.
Je suis juste à côté de vous.
(pause)
Je suis dans l’air.
Je suis dans les schémas d’énergie.
Je suis dans la conscience de nous tous qui sommes réunis ici.
Vous avez la possibilité, juste en prenant une profonde respiration et en acceptant,
de m’alchimiser en vous. Prenez une grande respiration et mélangeons–nous tous
ensemble. Permettez–moi de fusionner avec vous directement dans votre corps,
directement dans votre corps physique.
Si vous n’êtes pas à l’aise avec ça, ne le faites pas. Mais si vous êtes à l’aise,
laissez votre Chemia, votre capacité à transmuter… et ce que vous faites ici c’est
transmuter, et vous fusionner avec moi.
Prenez une grande respiration et sautons l’un dans l’autre, là maintenant.
(pause)
Donc, ce n’est plus seulement vous ou seulement moi. Cela devient nous. Vous et moi.
Lorsque Oh, et vous avez toujours la possibilité de déconnecter, de désunir, de
revenir à vous–même. Mais laissez–vous jouir de l’expérience maintenant, si vous
le voulez, d’alchimiser deux énergies et deux consciences, vous et moi, ensemble,
comme la tonalité du mot «Chemia» semble chanter à partir de nous deux. Ma
Chemia à votre Chemia. Moi et vous maintenant ensemble.
(pause)
Auparavant, je semblais être séparé, et maintenant nous sommes ensemble dans ce
beau moment.
Moi qui absolument vous ressens et vous qui pouvez ressentir profondément en moi.
Continuez à respirer. Nous sommes ensemble à l’intérieur de vous maintenant.
Laissez–vous ressentir en moi, Adamus.
(pause)
Il y a tant de moi qui vous ressemble tellement, tant de vous qui est aussi une
partie de moi. Et c’est l’alchimie. C’est fusionner des énergies ensemble. C’est très
différent que d’essayer de changer des pierres en or, c’est l’alchimie. En laissant les
énergies danser ensemble vers le point où la séparation n’existe pas.
Cependant, cela requiert une personne très confiante pour faire cela. Si vous sentez
une résistance, prenez juste une profonde respiration. Vous n’avez pas besoin de le
faire. Vous pouvez fixer vos propres limites. Cela demande que la personne soit très
confiante pour s’ouvrir ainsi et laisser entrer quelqu’un d’autre.
Mais c’est une expérience d’alchimie, de fusion, de transmutation.
Maintenant je vais sortir. Je vais sortir. Je vous demanderais de me libérer, bien sûr.
Je vais de nouveau sortir mon énergie hors de la vôtre.
Prenons une profonde respiration alors que je ressors de votre corps, alors que je
reviens à moi et que vous revenez à vous.
Prenez une grande respiration.
Ressentez l’expérience. Oh – profonde respiration – vous allez bien. Vous le faites
très très bien.

 

Maintenant, il s’est passé quelque chose d’intéressant. Quand vous avez permis
l’alchimie de nos consciences – qui est différente, d’ailleurs, de l’alchimie de
simple énergie, vous avez permis l’alchimie de votre conscience et des énergies qui
s’y rattachent – nous avons créé quelque chose d’autre dans ce beau moment. Et
c’était quoi? C’était quoi?
Lorsque vous avez suscité votre Chemia, que vous l’avez laissée fusionner, se
mélanger ainsi avec la mienne un moment jusqu’à ce qu’on soit réunis, nous avons
transmuté ensemble, vous et moi avons créé quelque chose d’autre. C’était quoi? Je
vais vous laisser répondre à cette question.

 

Je vais vous donner quelques indices. C’était l’effet secondaire de notre alchimie,
et chaque processus alchimique a un effet secondaire. En d’autres termes, vous
pouvez imaginer que la pierre devient une voiture neuve, mais il y a un effet
secondaire, une autre chose qui arrive et dont vous pouvez ne pas être conscient.
Que se passait–il lorsque vous et moi étions fusionnés? La réponse va être tout à fait
différente suivant les personnes, mais c’était quoi?

 

Alors que nous arrivons à votre temps de questions et réponses, je peux simplement
vous demander ce que nous avons – vous et moi – créé ensemble?
Donc, après cela, je vais prendre une profonde respiration pour me préparer pour la
longue liste de questions humaines à venir.
Encore une chose, avant que nous commencions. Je vais parler encore beaucoup
de l’alchimie Nouvelle Énergie dans les jours et mois à venir. Je tiens à en parler
maintenant, parce que chacun de vous est bombardé d’énergie, chaque jour –
par les nouvelles, par la Terre elle–même, par beaucoup de ce que vous appelez
des énergies plutôt sinistres en ce moment, qui tentent de limiter plutôt que de
développer la conscience. Vous êtes bombardés par des énergies uniquement causées
par l’évolution naturelle de la conscience. Vous êtes bombardés par des gens qui se
nourrissent continuellement de vous. Il y a tellement de gens en ce moment qui se
nourrissent d’énergie, qui sont des vampires énergétiques se nourrissant les uns
des autres. Même des gens que vous connaissez et aimez, des gens qui sont dans
votre entourage et dans votre famille. Ils se nourrissent de votre énergie comme
jamais auparavant.

 

Il est donc important de commencer à comprendre le processus de l’alchimie, car
à la base, ce n’est que de l’énergie. Si vous êtes bombardés de toutes ces… il y a
d’énormes quantités d’énergie qui arrivent maintenant des autres royaumes, et des
autres dimensions et d’autres, ce que vous appelez des formes de vie extraterrestres,
dans votre univers physique. Ils se concentrent tous sur la Terre en ce moment. C’est
une surprise, certains jours, que votre corps puisse le supporter, et assurément, c’est
une surprise que votre mental le supporte.

 

Je veux donc que nous commencions à alchimiser l’énergie afin de comprendre que
ce n’est ni bon ni mauvais. Ce ne sont pas des politiciens qui essaient de dicter leurs
besoins. Ce ne sont pas des gens qui essaient juste de voler votre énergie. Nous
allons commencer la transmutation, et vous verrez que c’est juste une belle énergie.
Tout simplement magnifique. Nous allons donc poursuivre nos discussions, avec un
peu de chance, même dans cette émission.


[Questions et réponses suivent, téléchargement audio à Shaumbra Shoppe.]
Association mondiale des Enseignants de la Nouvelle Énergie
www.crimsoncircle.com

 



11/04/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres