SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SYMBIOSE - Re-connexion à Soi

SHOUD 9 - KHARISMA MAI 2015

Adamus Saint-Germain

Série KHARISMA – Shoud 9

Présenté au Crimson Circle le 02 Mai 2015

Canalisé par Geoffrey Hoppe assisté par  Linda Hoppe

www.crimsoncircle.com

 

 

 

«KHARISMA 9»

 

 

NOTE IMPORTANTE: Cette information n’est probablement pas pour vous, sauf si vous prenez l'entière responsabilité de votre vie et de vos créations

***

 

 

 

Je Suis ce que Je Suis, Adamus du domaine souverain.

Prenons une grande respiration, chers Shaumbra, et rappelez-vous que c’est le moment privilégié le plus spécial pour vous.

 

 

Vous ne pouvez pas vous tromper

 

Je comprends vos questions de combien c’est difficile, les pensées et les émotions, ce qui se passe dans votre corps, tout est sens dessus dessous. Mais c’est la plus spéciale des périodes. Vous aurez seulement à le faire une fois, cette transformation d'humain dans le Soi divin, dans la réalisation de Je Suis. Juste une fois.

Certes, vous pouvez retourner en arrière et revisiter plus tard, en passant par le temps et l'espace, mais ce ne sera pas comme ce que vous éprouvez en ce moment. Douloureux, émotionnel, contestant - oui. Transformationnel, beau, passionné - oui.

 

Ne soyez pas dans une telle hâte de sortir de cela, ce que vous considérez, désordre, difficulté, défi. Arrêtez-vous un instant, si vous le voulez, en ce moment, pour considérer ce par quoi vous passez. Peu importe comment votre état de santé ou les relations sont, peu importe comment vos finances sont, peu importe si vous êtes épuisé jusqu’à l'os, arrêtez un instant. Regardez ce que vous faites. Ouais, regardez-vous, ce que vous faites, ce que vous ressentez. Et la belle chose est - et je peux vous dire ceci à partir de ce stade et je sais que c’est difficile pour vous de le réaliser- la belle chose est que vous ne pouvez pas vous tromper en elle. Vous ne pouvez pas vous tromper.

 

Maintenant, ceci étant dit, je vais qualifier en disant que cela ne peut pas se faire juste en fonction de votre concept humain de celle-ci, de vos attentes humaines; mais du divin, de l'âme, de Je Suis, vous ne pouvez pas vous tromper.

 

Ce serait vous porter à croire qu'il est temps de laisser aller certaines des attentes humaines, oui, pour permettre une plus grande chose.

 

Avez-vous déjà eu un de ces moments où quelque chose se passe et où vous pensez, "je n’aurais pas pu mieux planifier si j'avais essayé. D'une certaine manière, cela a tellement bien fonctionné au-delà de ce que je pourrais avoir planifié. Comment cela se fait-il ? "

 

Ainsi, souvent, quand cela ne se produit, vous donnez du crédit à une certaine influence angélique, à l'assistance. Non, c’est vous qui l'avez fait.

 

Lorsque cela arrive, c’est parce que vous vous êtes permis d'aller au-delà en vous, de qui vous êtes vraiment, et puis des choses étonnantes se produisent. Les miracles se produisent.

 

Je ne veux pas trop mettre l'accent dessus - aujourd'hui, je veux  me mettre (il apporte le podium sur la scène, quelqu'un dit "Uh oh"). Uh oh!

 


LINDA:
 Oh oh !

ADAMUS: Uh oh ! Vous n’aurez pas à courir, ma chère (à Linda; rires). Mais vous devez prendre ce dispositif (l'iPad). Qu'est-il arrivé à une simple feuille de papier ? Oui.

LINDA: Oh Maître !

ADAMUS: Je vais me préparer.

LINDA: Whoa !

ADAMUS: Je ne l'ai pas ... (Adamus glousse) Oui. Je ne l'ai pas f- ... s'il vous plaît. Bonjour ? Ahh, Sandra! Vous vous soustrayez à votre travail. Va-t-on vous payer pour faire le café ici ? Non, merci, ma chère Denise (elle lui donne aussi quelque chose d'autre). Merci ... oh! Un peu de chocolat. Pourrions-nous revenir, aller juste prendre l'air dehors pendant cinq minutes pendant que je mange ici ? Ah. Permettez-moi - et vous pouvez le faire circuler - hah (il respire là dessus; rires).

LINDA: C’est le chocolat du roi. Je pense que c’est le chocolat du roi.

EDITH: Qu’est-ce qui est tombé sur le plancher ?

LINDA: (soupirs) Que faites-vous ?

ADAMUS: Ahem ... (ramassant un stylo et un chouchou à cheveux qui étaient tombés à l'intérieur du podium, tout en mâchant le chocolat) Mm hmm. Mmm. Mmm. Mm.

LINDA: Eww, il y a une araignée !

ADAMUS: Mm. Bon.

 

 

Effets de la Conscience

 

Comme je le disais si sérieusement, avez-vous remarqué ces derniers temps - ceci avant d'entrer dans le sérieux - avez-vous remarqué dernièrement que les choses vont un peu de travers tout autour de vous, hors de l'équilibre, détraquées, plus que jamais? Vos appareils électroniques ne fonctionnent pas si bien, vous entendez des craquements étranges tout autour de votre maison, ne sachant pas ce que c’est."Qu'est-ce qui saute?" Bien sûr, vous l'attribuez à quelque chose comme la régulation de la fondation, mais en fait, vous émettez une telle conscience forte qu'elle affecte l’énergie autour de vous et c’est l'origine de ces étranges événements. Il va vous sembler ne pas pouvoir même contrôler votre soi, votre Kharisma – c’est la série Kharisma, pas le Kasama - Kharisma.


Votre Kharisma est votre lumière. Il brille si fort en ce moment, en dépit de toute la confusion et de tout le reste, mais il brille avec tant d'éclat, qu’il affecte les énergies autour de vous - et les gens autour de vous, vous l’avez peut-être remarqué.

 

Maintenant, vous pourriez penser qu’avec Kharisma, ils seront attirés vers votre lumière. Pas tellement (rires; Adamus glousse). Mais vous savez comment c’est lorsque la lumière brille si fort, parfois vous voulez même couvrir vos yeux, porter des lunettes de soleil ou trouver une place un peu plus à l’ombre quelque part. C’est comme ça quand vous êtes autour d'eux. Vous êtes réellement, et bien, vous êtes en fait un peu comme moi quand vous êtes autour des humains - un peu comme moi quand je suis autour de vous - ennuyeux (rires).

 

LINDA: Oooh.

ADAMUS: Parce que la lumière est si brillante, si forte, qu’ils ne savent pas comment le prendre. Et quand vous êtes, votre lumière brille, votre Kharisma expose les choses qu'ils ont essayé de cacher en leur sein, et il y a juste quelque chose - même avec les impulsions magnétiques qui se produisent à la suite de votre lumière, ces impulsions magnétiques sont ennuyeuses pour les humains et les voitures et les ordinateurs, pour la plupart, et d'autres dispositifs. Il est ennuyeux, en quelque sorte, pour l'air autour de vous.

 

Ennuyeux, parce que la conscience de masse est dans un type de belle, mais terne hypnose - juste assez d'énergie, juste assez de tout - et pour la plupart, les humains sont plutôt contents de cela. Incroyable. Vous ne l'êtes pas, voilà pourquoi vous êtes ici, mais la plupart des humains sont contents de cela - il suffit de passer à travers la journée. Et soudain vient le long, cette lumière exubérante - je ne parle pas seulement de votre énergie physique, mais je parle de votre Présence – elle est gênante pour eux, car elle leur dit vraiment qu'il y a quelque chose de plus, quelque chose qu’ils ne sentent pas en eux, quelque chose pour laquelle ils sont tellement léthargiques et ternes. Et vous venez  le long - vous n'êtes pas terne. Non, c’est la dernière chose. Vous n'êtes pas terne (quelques rires). Léthargique de temps en temps dans le corps et dans l'esprit, bien sûr, parce que beaucoup de choses changent si rapidement, mais vous venez avec votre Kharisma? C'est ennuyeux.  Habituez-vous à cela, pendant un certain temps de toute façon.

 

Je sais que vous avez entendu les histoires des maîtres du passé, qu’ils marchaient dans une foule et que tout à coup la foule entière se sent heureuse. Cela n'a jamais eu lieu! (Rires) Cela n'a vraiment pas eu lieu. Je ne pourrais même pas l’imaginer; à moins qu'ils aient essayé délibérément d'hypnotiser le groupe, cela ne se produit pas.

 

Quand un maître est présent, il apporte la controverse et le conflit. Il expose à la fois la lumière et l'obscurité à la vraie lumière. Il expose ce qui a été caché. Il expose la véritable passion. Il expose quelque chose dont nous allons parler plus tard aujourd'hui - votre vraie nature convaincante, votre âme.


Alors, prenons une profonde respiration avec cela.

 

Aujourd'hui, au programme, je voudrais poser deux questions. Donc, nous allons emmener le microphone dans cette belle assistance, oui. Ennuyeux n’est-ce pas? (Quelqu'un dit "Uh oh,« Adamus rit) Non. Vous obtenez le microphone en premier (rires).

 

Deux questions, et je vais vous parler de deux tendances importantes qui affectent la planète en ce moment, et si vous vous êtes rendus compte de celles-ci, vous serez bien mieux en mesure de faire face à ce qui se passe tout autour de vous. Ensuite, je veux parler d'une tendance lourde qui se passe à l'intérieur de vous personnellement, et ensuite nous ferons un merabh, si on a le temps. Ainsi, oui, nous sauverons le dessert pour la dernière (rires).

 

Mais avant que je ne commence avec les questions, je veux faire mon discours ici, avec un peu de café (il prend une gorgée). Voyez comment un Maître peut être si ennuyeux (il rit).

 

 

Shaumbra

 

Ainsi, mes chers amis, et je le dis tellement sincèrement, j'ai travaillé avec de nombreux individus et groupes au cours des dernières centaines, milliers d'années, et je n'ai jamais eu - Cauldre va me reprocher de l'avoir en douce ici, mais juste pour le moment - je n'ai jamais eu autant de plaisir et autant d’accomplissement que de travailler avec vous tous.

 

LINDA: Oh mon dieu, où est Adamus ?! (L’ssistance dit "Yay," rires et applaudissements)

ADAMUS: Oh, mais cela ne signifie pas que nous en avons terminé avec notre programme ensemble (rires). Cela signifie simplement que nous prenons une pause.

 

Je travaille avec des humains brillants qui ont été sur le chemin spirituel, jamais ceux qui ont effectivement contribué à créer la première Kabbalah (Ka bal ah) ou Kabbalah ( Ka -ba-lah). Maintenant, cela, pour tous ceux qui ne connaissent pas, c’est censé être le livre mystique juif, mais il est venu le long d'un très, très long temps avant que les Juifs ne l’aient jamais eu.

 

La Kabbale - Kabbale signifie la vérité ou essentiellement le noyau, le centre. Oui, un autre "C" ou "K" mot à ajouter à la liste. Mais la Kabbale signifie la vérité et la poursuite de la vérité; enfin, la réalisation de la vérité. La Kabbale a été autour depuis des éons et éons. Elle est réellement venue d'Egypte dans certains des livres égyptiens originaux et plus tard a été adoptée par d'autres cultures.

 

J’ai ainsi travaillé avec ceux qui effectivement avaient été impliqués dans quelques-uns des écrits originaux de la Kabbale. Travailler avec eux a effectivement été un défi, pas aussi amusant qu’avec Shaumbra, en tant que vous.

 

Cela a été ma véritable joie, d'être avec vous, de marcher à côté de vous, de marcher à chaque étape du chemin avec vous. Difficile, je sais. Je sais, et il y a des jours, en particulier des nuits où vous vous sentez accablés. Vous vous sentez comme si vous n’alliez nulle part. Mais je peux vraiment vous dire que ce groupe qui s'appelle Shaumbra est vraiment incroyable. Ce que vous avez traversé, les défis, la vitesse à laquelle vous allez à travers tout, c’est très, très impressionnant.

 

Je plaisante au sujet d'aller au Club des Maîtres Ascensionnés et de raconter mes histoires de mes personnes, de Shaumbra, et c’est très vrai. C’est très, très vrai.

 

Il y a quelques mois, j’ai dit qu’en Février 2016 nous irions jeter un œil, que nous irions jeter un œil pour voir où nous en sommes. Est-ce qu’assez de Shaumbra auront réalisé suffisamment  leur illumination pour que nous allions tous de l'avant? Sinon, c’est un gaspillage de votre temps et du mien. Mais jusqu'à présent, j'estime que nous sommes sur un très, très, très bon cheminement ensemble. Difficile. Difficile. Comme je l'ai dit à maintes reprises, l'illumination est brutale pour l'humain. Non pour l'âme, et non pour le Je Suis, pas pour la vérité, mais elle est absolument brutale pour cet aspect appelé l'humain.

 

Que nous soyons ici dans les Shouds ou que nous soyons dans Keahak allant de l'avant, nous allons juste aller bien au-delà cette focalisation humaine dans les nombreux «Et».      Il n’y aura aucun  passage pour entrer dans l'Un, du tout. 

Ainsi, si cela est votre attente, vous allez être très déçus. Nous n’allons pas tout ramener dans le Un. Ce terrain aride suce (rires).Ce sont des termes techniques spirituels. Oui. Ils sont dans la Kabbale, si vous lisez d’assez près. Nous allons aller dans de nombreux, et c’est où ça devient amusant et voilà ce pourquoi je suis particulièrement enthousiaste à propos.

 

Comme nous le faisons, je veux que vous compreniez d'où vous venez et où vous êtes maintenant. Une grande partie de cette énergie de Shaumbra remonte à l'époque de Yeshua, et je sais que beaucoup d'entre vous sentent une proximité, une affinité, un amour profond pour Yeshua, pour Marie - Marie-Madeleine - pour tous ceux qui étaient là à l'époque. Vous vous reliez à eux d’une belle, mais parfois fâcheuse, manière. Je vais vous expliquer dans un instant, mais c’est là où vous avez commencé à venir ensemble. C’est là où l'essence de Shaumbra ... bien sûr en Atlantide, mais c’était il y a un long, long, long , très, très long temps.

 

Beaucoup d’elle s’est assemblée à l'époque de Yeshua, là où vous avez pris un engagement pour apporter la semence divine, la conscience du Christ, la conscience Christos. Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de vies, tous vous avez fait partie de cela, même vous, chère Linda d'Eesa. Vous n'étiez pas dans un corps physique, mais vous y étiez. Vous êtes venue aussi près que vous le pouviez des autres royaumes pour être là, pour accompagner ceux qui venaient à la Terre. Vous pourriez dire que vous étiez dans votre forme angélique, la plupart d'entre vous dans votre forme humaine.

 

Que vous ayez personnellement connu Yeshua ou l'un des autres sur la liste, ne fait pas de différence. Vous étiez quelque part ici sur la planète à l'époque. Vous aviez pris l'engagement que vous alliez apporter la semence divine, la conscience du Christ, la pure conscience, et alors vous reviendriez à un certain moment pour récolter ce que vous aviez semé. Vous souhaitiez récolter ce que vous aviez planté pour vous-même et peut-être pour d'autres. Alors ce temps a une telle signification pour vous, a une telle profondeur pour vous tous. Il y a deux mille ans venant ici dans une forme humaine, certains d'entre vous en forme angélique, et indiquant «Maintenant. Maintenant. "

 

Beaucoup d'entre vous se sont rencontrés à l'époque. Vous vous rencontrez  de nouveau à nos rassemblements ou dans votre espace Internet, et il y a ce souvenir tout à coup, ce souvenir soudain. Vous avez rencontré l’amour de Tobias, qui a eu une telle influence sur vous, également dans une forme angélique à l'époque de Yeshua. Mais c’est quand, vous pouvez dire, ceci a vraiment commencé à prendre.

 

Puis, la plupart d'entre vous ont traversé une longue période intéressante de durées de vie dans les églises, dans les religions, dans les mouvements spirituels. Certains d'entre vous sont allés dans les couvents; certains d'entre vous sont allés dans des monastères; certains d'entre vous dans différentes parties du monde, dans les temples; et là vous avez étudié, vous avez prié, médité, vous vous êtes concentrés. Beaucoup de discipline. En un sens, c’était bon pour vous. Vous avez appris comment vous concentrer sur quelque chose, comment discipliner votre moi, votre moi humain, qui, parfois, était très, très indiscipliné, très dispersé dans de nombreuses façons. Vous avez appris à ramener les parties de vous-même qui s’étaient tant, et tant, perdues. Vous aviez besoin de le faire dans ce type de tranquillité des couvents ou monastères ou temples.


Vous avez fait cela pendant de nombreuses vies, et il y a une certaine beauté à ce sujet quand vous vous souvenez de ces périodes. Si tranquilles, si ternes, si simples, (rires d’Adamus).

 

D'une certaine manière, très ternes; en quelque sorte, très, très bonnes pour vous à ce moment-là. C’était un temps pour faire un voyage intérieur en vous-même, mais il était entouré de beaucoup de discipline, de beaucoup de routine, de beaucoup de régime, de beaucoup de pensées de groupe. Il n'y avait pas beaucoup de place pour la pensée individuelle; beaucoup de réflexion de groupe.

 

Et à un certain moment vous êtes partis, désabusés – c’était peut-être il y a 300 ans, il y a 500 ans, cela n'a pas d'importance - mais déçus par le fait que les véritables mystères et les secrets réels sont restés des mystères et des secrets. Peu importe comment vous avez regardé, où vous êtes allé pour parler ou pour avoir des conseils, personne ne connaissait vraiment la réponse. Le vrai mystère est cette chose qui a entouré les mystères. Personne ne savait. Vous saviez qu'il y avait des réponses. Vous saviez que votre chemin spirituel, votre place comme semoir divin était réelle. Vous avez vu d'autres qui ont tout simplement mémorisé des livres et des lignes et des règles et aucun n’est allé plus loin, pas plus profondément en eux-mêmes. Ainsi, désillusionnés, vous êtes partis ou vous avez été chassés.

 

Ce fut une période très, très difficile pour vous - peut-être pour certains d'entre vous il y a trois, quatre, durées de vie; peut-être même seulement une ou deux. Un moment très difficile, parce que c’était comme de laisser tout ce qui avait été important; laisser la voie que vous aviez contribué à créer en premier lieu; quitter  la sécurité de ces groupes et organisations; laisser des amis; laisser ceux qui vous considériez comme vos professeurs. Ainsi vous êtes partis marcher seuls pendant un certain nombre de vies. Un type d'errance dans le désert, une façon de parler, mais tout seul.

 

Parfois, dans ces vies et même dans cette vie, en essayant parfois de rentrer dans le «spirituel», dans le mystique, et d'autres fois en essayant de le fuir. Parfois, en essayant de trouver un groupe où vous pourriez toucher une fois de plus, le sentiment profond du besoin de cette amitié, de cette association humaine. À d'autres moments, ne voulant rien avoir à faire avec les groupes. 

 

Vous sentant perdus, vous sentant abandonnés, puis entendant de l’amour de Tobias que même vos guides spirituels avaient disparu. Maintenant, vous étiez vraiment seuls.

 

Vous avez trouvé cette proximité avec ce groupe, mais un groupe sans règles, un groupe qui n'a aucune pratique que vous deviez maintenir, un groupe qui n'a pas d'exigences, parce que si ce groupe le faisait, si cette organisation appelée le Crimson Circle avait quelque chose qu’il vous était nécessaire de faire, vous seriez partis en courant. Vous marcheriez loin.

 

C’est une attraction naturelle de l'esprit semblable et analogue qui vous amène ici, mais qui ne vous tient pas ici, qui ne vous attache pas ici. Certains d'entre vous sont partis pendant un certain temps, disparu pour d'autres endroits, mais réalisé que c’est une maison. Ceci est un espace sûr où vous pouvez venir et partir à n'importe quel moment que vous choisissez. Il est toujours là pour vous.

 

Et quand j’ai dit que j’allais être avec vous à chaque étape du chemin, vous en êtes venus à réaliser Je Suis. Je ne vais pas le faire pour vous. Je ne vais pas régler les problèmes dans votre vie, parce que je ne vois pas de problèmes dans votre vie, autres que vous (quelques rires étouffés). Et nous y travaillons.

 

Je ne vois vraiment pas de problèmes dans votre vie comme vous le faites. Je vois des situations qui sont inconfortables pour la personne humaine, mais c’est la chose même que vous essayez d’expanser au-delà.

 

Vous n’allez pas vous débarrassez de l’humain pour être simplement divin;  vous n’allez pas entrer dans une unité, mais passer d'une petite attention humaine, la conscience humaine, dans beaucoup, beaucoup, beaucoup de vous-même, sans noyau singulier, sans une de ces parties du moi ayant à gérer l'une des autres parties du Soi. Il est difficile pour l'esprit humain de même comprendre cela, mais comme vous allez au-delà de la singularité dans la Multitude du Soi, vous vous rendrez compte que même l'âme n’essaie pas de garder tout ensemble. Il n'y en a pas besoin. Voilà, mes amis, c’est la liberté, et c’est là où vous allez.

 

Ces dernières vies, errant en vous-même, difficile en effet. Il y a des périodes dans lesquelles cette partie de vous se sent, «Ah, être juste encore dans un groupe nouveau » un temple, un monastère, quelque chose comme ça, mais vous ne pouvez pas revenir en arrière. Non. Tout d'abord, vous ne pourriez pas tenir très longtemps là-bas. Ils vous demanderaient de quitter, pour une variété de raisons (quelques rires étouffés). Deuxièmement, vous pourriez trouver que vous vous rappelez comment c’est vraiment terne et ennuyeux, c’est presque un déni de votre humanité. Cela ne concerne pas le fait de la nier; c’est à propos de l'apprécier et de l'embrasser et aussi d’aller au-delà d’elle.

 

Ainsi, quel plaisir cela a été pour moi. J’ai eu, vous pourriez dire, des réserves au temps où Tobias partait, "Voudrais-je travailler avec un groupe - pas seulement un groupe, mais un groupe mondial - qui ne semble pas avoir de lien réel? Et pas seulement un groupe, mais un groupe de ... "(Adamus soupire) Oui, vous savez (quelques rires).

 

Vous aviez une réputation dans les autres royaumes. Vraiment. Vous aviez une réputation dans le Club des Maîtres Ascensionnés. Même si à l'époque il n'y avait pas un nom profondément associé à vous, c’était genre, "Oh oui, eux» (plus de rires). Les Invisibles. Vous aviez la réputation de pousser l'enveloppe, d’être pestilentiel, d’être- ce que vous appelez vous-mêmes – des pionniers. Vous aviez la réputation d’être l’un des groupes les plus difficiles à enseigner de tous.

 

LINDA: Hm.

ADAMUS: Alors, quand je suis arrivé ici, j'ai dit, "Je n’ai rien à vous apprendre. Rien. Je me tiendrai ici. Je serai avec vous étape par étape. Je vais essayer de vous assurer cela, essayer de vous montrer que vous êtes dignes d'être aimés, mais je n’ai rien à vous apprendre. Vous distraire, oui. Vous aimer, oui. Mais enseigner ? Vous faites déjà cela pour vous-même. Vous n'avez pas besoin d'un autre professeur. »

 

 

Première question

 

Ainsi, avec cela Shaumbra, des questions pour la journée. La première - un peu difficile. Nous pouvons déplacer ceci pour l'instant (il déplace le podium).

 

Première question. Linda, vous êtes prête avec le microphone ?

 

LINDA: Oh oui.

ADAMUS: La première question est: vous pourriez avoir ascensionné, être devenu éclairé dans la dernière vie, ou il y a deux ou trois vies. Je dirais dans les trois à quatre cents dernières années. Vous pourriez. Rien ne vous retenait. Vous n’aviez pas à venir dans cette vie et passer par tout ce que vous avez fait. Vous pourriez avoir essentiellement apporté votre illumination lorsque vous aviez environ huit ans. Pourquoi ? Pourquoi ?

 

Et j'ai besoin de réponses vraiment bonnes aujourd'hui, parce que…

 

LINDA: Ohhh !

ADAMUS: ... deux choses. Ceci va aller dans un livre (rires d'Adamus).

LINDA: Oooh !

ADAMUS: Et aussi, cela va être utilisé au Club des Maîtres Ascensionnés. Il y en a certains au Club des Maîtres Ascensionnés qui aiment encore être enseignants. Donc, ça va être du bon matériel pour eux. Mais il y en a certains qui sont tout simplement curieux.

Vous pourriez avoir - snap ! - manifesté instantanément votre illumination, votre ascension il y a deux, trois vies, même dans cette vie. Pourquoi ne l’avez-vous pas fait ? Question difficile. S'il vous plaît commencez. Absolument. Oui.

CHERYL: Je vous remercie.

ADAMUS: Pourquoi?
CHERYL
: Est ce que le microphone est allumé ? Oui.? 

ADAMUS: Oui.

CHERYL: Avant que je réponde, je veux juste dire combien je vous remercie d'être avec nous.

ADAMUS: Je vous remercie.

CHERYL: Je l’ai vraiment, vraiment faite. Cela a fait une énorme différence dans ma vie et ...

ADAMUS: Ne me faites pas pleurer ici.

CHERYL: Eh bien, ça va; rien de mal à pleurer. Et le livre, “Act of Consciousness” est vraiment bon.

ADAMUS: Oui, il est bon. C'est bien.

CHERYL: Je l’ai vraiment, vraiment apprécié (quelques applaudissements).

ADAMUS: Et je ne prends pas de crédit, même si mon nom est éclaboussé sur toute la page avant (elle rit). C’est votre livre.

CHERYL: Eh bien ...

ADAMUS: Et voilà pourquoi il est si bon.

CHERYL: Il est vraiment bon et il est bon d'avoir toutes ces choses ensemble dans une liaison.

ADAMUS: Oui, oui.

CHERYL: Comme vous dites, il n'y a rien de nouveau. Nous savions déjà.

ADAMUS: Absolument.

CHERYL: Mais il est agréable d'être en mesure de le faire en une seule liaison où nous pouvons lire et aller dans l'expérience et réfléchir à ce sujet.

ADAMUS : Ouais. Maintenant commencez par prendre le livre – je le ferai jaillir de vos mâles d'ici un couple de mois – pour que vous preniez le livre et le laissiez juste dans des endroits peu probables ; le vestiaire d’un magasin.

CHERYL: Oh !

ADAMUS: Le changement, cabine d'essayage.

CHERYL: Oh !

ADAMUS: Un siège dans le bus.

CHERYL: C’est une bonne idée.

ADAMUS: C’est ce que je pense. Je l'ai dit (rires). Une table dans un café, et si le serveur vient courir après vous et dit: «Oh ! Vous avez oublié votre livre "- partout, mais les français feraient cela -" Oh, vous avez oublié votre livre, "et" Oh non, non, non. C'est pour vous. "

CHERYL: Très bien.

ADAMUS: Oui. Ouais. Ne le poussez jamais sur personne. Ne marchez jamais jusqu'à quelqu'un pour leur donner simplement le livre. Laissez-le quelque part en sachant que la bonne personne va le trouver. Oui. Bon.

CHERYL: Très bon.

ADAMUS: Plus de compliments ? (Rires)

CHERYL: Je pourrais probablement venir avec beaucoup, mais je suis prête à répondre à votre question.

ADAMUS: Bon. Bon. Oui. Désolé, cher Linda.

CHERYL: La raison pour laquelle je suis encore ici est que je suis juste sacrément prête pour quelques bonnes choses dans ma vie.

ADAMUS: Eh bien, vous ne pouviez pas être éclairée et avoir les bonnes choses dans votre vie ?

CHERYL: je suis prête à être éclairée, complètement, entièrement.

ADAMUS: D'accord. Je me rends compte de cela mais pourquoi ... pourquoi avez-vous ... Il y a deux vies vous voyagiez quelque part au large, près du Tibet et vous pourriez avoir - snap! - juste comme ça. Les énergies étaient tellement exactes à l'époque, vous étiez prête; Pourquoi ne l’avez-vous pas fait? Pourquoi avez-vous attendu ?

CHERYL: Ce dont je suis consciente à ce stade c’est que je suis prête et que je choisis, la pleine, complète illumination tandis que je suis dans le corps.

ADAMUS: Quand ?

CHERYL: Pendant que je suis dans lui.

ADAMUS: Quand ?

CHERYL: Maintenant c’est très bien pour moi.

ADAMUS: D'accord. Bon.

CHERYL: Ainsi  je peux créer- vous parliez dans le dernier Shoud au sujet de Kyeper - la création complète de ce que je veux. Pas ce qui tombe seulement sur moi, mais ce que je choisis consciemment d'avoir dans ma vie. Et je suis juste prête pour de nouvelles choses.

ADAMUS: Avez-vous remarqué comment vous ne répondez pas à ma question?

CHERYL : je croyais le faire!

ADAMUS: Tout le monde l’a fait (rires). Je ne savais pas si c’était juste moi ou ... c’est une question difficile. Pourquoi avez-vous attendu ? Dix mots ou moins.

CHERYL: (pause) Je suppose que je ne savais pas que je pouvais être réalisée.

ADAMUS: Oh! (Adamus glousse) Bon. Excellente réponse.

CHERYL: Est-ce que ça va ?

ADAMUS: Excellente réponse - "Je suppose que je ne savais pas que je pouvais être réalisée." Ou, "Hey, je voulais attendre pour le faire, d'être incarnée," parce que vous étiez morte à l'époque.

CHERYL: Ouais.

ADAMUS: Boom! Juste là ...

CHERYL: Je veux être incarnée et en profiter pendant que je suis ici dans le physique.

ADAMUS: ... sur une crête de montagne toute seule, mangée par des tigres et des lions.

CHERYL: Je suis passée par cela. J’en ai eu assez de ce genre de choses.

ADAMUS: Bon. Merci. Ainsi, vous avez donné une bonne raison - en attente de réalisation. Excellent.

CHERYL: l’illumination complète, la réalisation afin que je puisse l'apprécier.

ADAMUS: Je vous remercie. Merci.

CHERYL: Ouais. Merci.

ADAMUS: Vous avez l’air, éblouissante aujourd'hui.

CHERYL: Ah bon.

ADAMUS: Je voudrais une longue robe stupéfiante, débordante.

LINDA: Voulez-vous dire que les gens devraient s’habiller dans des rôles et permettre cela ?

ADAMUS: Ne le faisons-nous pas ? (Adamus glousse)

LINDA: Oooh! Un bon point.

ADAMUS: D'accord. En avant s'il vous plaît.

LINDA: D'accord.

ADAMUS: Pourquoi avez-vous attendu? Ceci est une bonne question stimulante, mais je veux vraiment savoir pourquoi vous avez attendu. Oui.

M. SINGH: Peut-être que dans cette vie il y avait le potentiel pour la nouvelle énergie qui n'a pas été présente avant, comme deux ou trois vies avant.

ADAMUS: D'accord.
M. SINGH:
 Voilà pourquoi nous avons choisi un moment spécial.

ADAMUS: Vous êtes sûr que vous allez attendre? Il y a- je vous dis cela- pendant environ 150 ans il va y avoir la super Nouvelle Energie améliorée. Allez-vous attendre pour cela ?

M. SINGH: (jetant) Non

ADAMUS: D'accord. Pourquoi avez-vous attendu pour l'illumination ?

M. SINGH: C’est la seule raison à laquelle je peux penser parce que tout le monde dit que nous avons actuellement la Nouvelle Energie qui n'a jamais été présente auparavant. Donc je pensais que deux ou trois vies avant, il n'y ait pas de place pour cela.

ADAMUS: Eh bien, disons qu'il n'y a pas de Nouvelle Energie. Disons simplement qu'il y a la même vieille énergie. Souhaitez-vous encore attendre ?

M. SINGH: Non

ADAMUS: D'accord. Merci. Merci d'être ici. Je ne vous avais pas vu depuis longtemps ... en personne.

Oui. Pourquoi avez-vous attendu ?

DEAN: Voulais vraiment pas répondre à cette question.

ADAMUS: Oui.

DEAN: Dans cette vie ?

ADAMUS: Oui.

DEAN: Euh ... Je ... (rires)

ADAMUS: Toute vie. Vous pourriez avoir ascensionné il y a un couple de vie. Pourquoi avez-vous attendu ?
DEAN:
 Qui a dit que j'ai attendu dans des vies précédentes ? Je veux dire, je pense parfois que j'ai été éclairé avant et suis revenu en cette vie pour le faire à nouveau d'une manière différente et obtenir une nouvelle expérience.

ADAMUS: Oh, c’est une question de degrés, je suppose. Vous avez eu des expériences merveilleuses, mais je parle de vraie, complète, réalisation incarnée et d'illumination.

 

(Pause)

 

Et je vais revenir à votre déclaration. C'est encore plus étrange (rires).

 

DEAN: Merci!

ADAMUS: Pourquoi voudriez-vous - disons que vous étiez totalement éclairé à l'époque - pourquoi voudriez-vous revenir ? Soyez prudent avec la façon dont vous allez répondre à cela. Pourquoi voudriez-vous revenir ?

DEAN: Faire l'expérience d'une manière différente.

ADAMUS: L’expérience d’être éclairé d'une manière différente ?

DEAN: Ouais, peut-être par un chemin différent, juste pour comprendre un peu mieux. Peut-être que comprendre n’est pas le meilleur mot. Expérience.

ADAMUS: Vous savez. Venez ici. Venez ici. Je ne l'ai pas fait depuis un certain temps.

LINDA: Oh non

ADAMUS: Et ... Je ne l'ai pas fait depuis un moment, mais nous ... ok.

 

(Adamus le gifle; Linda halète et le public crie "Ohhh ! »)

 

ADAMUS: Agh Quand allez-vous arrêter de penser à ce point ?
DEAN:
 Demain.
ADAMUS:
 Non, aujourd'hui (rires). Aujourd'hui! Aujourd'hui! (Adamus glousse) Linda est toujours inquiète quand je tape un grand gars, et je ne vais pas frapper une petite personne, une femme, mais un grand gars. Oh ! Une étreinte maintenant. Une étreinte de mec. Oh. Je vous aime, mais vous réfléchissez trop. Bien.

DEAN: Je sais. Je pense que je pense trop.

ADAMUS: Je sais. Ouais, ouais. Et puis vous me faites penser et puis je deviens tout confus et oublie de quoi nous parlons. De quoi parlait-on ?

DEAN: Je suis le maître de la distraction.

ADAMUS: Vous l’êtes. Ouais (quelques rires). Où en étions-nous ?

DEAN: à l'illumination.

ADAMUS: L'illum- ... oh ouais, ouais, ouais. Elle est surfaite (plus de rires). Bon. Je voudrais que vous ne pensiez ...

DEAN: Moi aussi.

ADAMUS: ... juste pour sentir un petit temps, pourquoi vous avez attendu. Non, ne répondez pas, parce que vous pensez tout de suite. Mais sentez juste pendant un certain temps.

Vous allez perdre votre tente là-dehors (au personnel, remarquant la tempête à l'extérieur). Pas vous.

Bien. Suivant.

 

LINDA: Voyons voir.

ADAMUS: Pourquoi avez-vous attendu ? Pourquoi avez-vous attendu ?

LINDA: Lui. Faith.

FAITH: Oh.

ADAMUS: Oui.

FAITH: Cela se sent pour moi comme s’il y avait quelque chose de si étonnant au sujet de ce moment, et cela a à voir avec le potentiel de chacun d'entre nous pour faire cela ensemble. Il y a quelque chose de si profond et de si passionnant à ce sujet, pour être ici aujourd'hui et le faire d’une manière plus «quelque chose» que ce que cela aurait été avant.

ADAMUS: Oui. Bon. Bonne réponse.
FAITH:
 Ouais.

ADAMUS: Et je ne dis pas que c’est juste ou erroné (quelques rires), mais se demander juste, se demander ce que cela est représente.

 

Cela ne vous fascine pas de temps en temps ? Là où vous auriez pu simplement vous réaliser, vous éclairer ou quoi que ce soit il y a un couple de vies. Je pense que vous pensez que vous avez encore à travailler dessus, que, vous savez, vous devez passer par toutes ces itérations et par l'apprentissage et tout le reste, et vous ne le faites pas. Pour moi, c’est tout simplement incroyable. C’est fascinant que l'on puisse attendre, mais il faut qu’il y ait une raison.

 

Une fois que la compréhension est réalisée, découverte, vous allez obtenir ce grand "aha." Aha. Parce qu'il y a une partie de vous en ce moment qui pense que vous n'êtes pas encore tout à fait prêts. Il y a une partie de vous qui pense qu'il y a plus à apprendre, beaucoup à faire. Que vous devez aligner les choses, juste pour que cela se produise. Le fait est que cela aurait pu facilement se passer il y a deux, trois vies. Même dans cette vie. Une fois qu’il y a la compréhension au sein de chacune et chacun d'entre vous, il aura un impact significatif sur votre réalisation à ce moment.

 

Comme nous faisons le tour avec le microphone, ce que nous ferons un peu plus dans un instant, vous vous rendrez compte qu'il y a des réponses de surface très, des réponses très Makyo. Nous ne les obtenons pas, parce que vous ne voulez pas nécessairement les obtenir. Parce qu'une fois que vous entendez cela, que cela vienne de quelqu'un d'autre ou à partir de l'intérieur de vous, une fois que vous savez que vous pourriez avoir eu l'illumination, il y a longtemps ... Comment va le visage ?

 

DEAN: Très bien.

ADAMUS: Très bien, d'accord.

Vous auriez pu l’avoir il y a longtemps; vous ne l'avez pas fait. Une fois que vous avez ce "aha" moment - ce qui aurait pu être - alors cela va vraiment vous mettre sur la sellette pour ce moment. Cela va vous mettre sur le dicton spot, "Qu'est-ce que vous attendez ?"

Faisons un peu plus, chère Linda, micro s'il vous plaît. Comment est la température ici? (L’assistance dit «Froid»)

 

ADAMUS: Froid.

LINDA: Pouvons-nous mettre classique ici ?

ADAMUS: Bien sûr. Froid. Tournons-le un peu vers le haut. (Rires) Non, pas vous! Pas froid. Classique. Oui.

EDITH: Il y a des problèmes à chaque fois que j’ouvre la bouche.

ADAMUS: Oui, et ils n’activeront même plus le microphone pour vous. C’est si triste. Si triste. Non, n’allumez pas. Il est contrôlé à partir de l'arrière, là. Allez de l'avant. Pourquoi attendez-vous, Edith ?
EDITH:
 Eh bien, comme la réponse que la belle dame de retour ici a donné. Je pensais que ce serait exci... Je voulais venir et rejoindre ma belle famille Shaumbra pour que nous puissions tous le faire ensemble. (Adamus commence à chanter en arrière-plan) et je voulais venir entendre le bel Adamus et ... (rires d’Edith)

ADAMUS: D'accord. Oh, arrêtons-nous là. Ouais. Quoi d'autre, Edith ? Nous ne sommes pas entrés dans le vif ici. Nous dansons autour d'une des questions les plus importantes que vous puissiez vous poser. Allez, vraiment ? Vous allez les attendre tous ? Nous allons faire une grosse partie de kumbaya ?

EDITH: Bien sûr.

ADAMUS: Non Vous allez m’entendre frapper cela dans un instant. Pourquoi, Edith?

EDITH: Doit y avoir eu une bonne raison (rires, comme Adamus s’assoit sur l'estrade en face d'elle). Je dois avoir pensé ...

ADAMUS: Composez quelque chose.
EDITH: D'accord. Je pense que je ne suis pas tout à fait assez claire et assez éclairée et assez joyeuse et heureuse et assez ...

ADAMUS: Je l'ai. Ok. Argahrgh ! (se levant)

LINDA: Ohhh !

ADAMUS: Vous voyez ce qui se produit ici ? Et je vous ai même déjà donné l'indice. Je suis désolé Edith. Cela ne vous concerne pas. C’est à propos de tout le monde. C’est à propos de voustous. Pourquoi avez-vous attendu ? Quand pourrez-vous aller au-delà de ces réponses de surface et l’obtenir, vous allez avoir ...

EDITH: S'il vous plaît dites-le nous.

ADAMUS: Non, je ne vais pas le faire, parce qu’il y a une raison pour laquelle vous tergiversez, une raison, et je veux que vous  trouviez la raison. Parce que si je vous le dis, cela va effrayer la merde hors de vous. Si je vous explique pourquoi vous avez attendu, tout d'abord, ce serait donc dans votre visage, parce que vous êtes toujours en attente. Lorsque vous êtes prêt et que vous n’avez plus à jouer le jeu d’attendre, vous comprendrez pourquoi vous avez attendu, puis à ce moment, vous serez prêts.

 

Il y a quelque chose pour tous et chacun de vous, si vous êtes prêts comme vous dites que vous l’êtes. Si vous êtes vraiment prêts, pourquoi avez-vous attendu ?

 

EDITH: Je pense que nous avions eu à réaliser ... Je pense que je devais réaliser que j’existe, que Je Suis ce que Je Suis
ADAMUS:
 Donnez-moi ça (le microphone). Je ne me soucie pas, Edith, qu'elle vienne de vous ou de quelqu'un d'autre. La réponse ne va pas être là jusqu'à ce que vous soyez vraiment prêts pour cela.

 

Maintenant, vous dites: «Oh, Je Suis, Je Suis. Je suis prêt pour l'illumination. "Non, assez mauvais. En fait, pas vraiment. Pas vraiment. Il y a une raison de pourquoi vous êtes en attente, et vous la cachez même de vous-même. Et vous allez la masquer, vous allez la recouvrir et dire: «Oh ! Ainsi, nous pouvons tous être ensemble en tant que Shaumbra et l’obtenir sur Facebook "(quelques rires). Edith, la reine de FB (plus de rires et de gloussements d’Adamus). Et "Nous allons le faire tous ensemble" ou quoi que ce soit ... pourquoi  ? Vous ne devez pas répondre pour l'instant. Et vous dites bien, non, je suis censé vous le dire. Ce serait tellement écrasant; vous avez à le réaliser quand vous êtes prêt.


Mais je veux que vous sortiez d'ici, aujourd'hui ou que vous alliez faire ce que vous faites si vous êtes à l'écoute en ligne; Je veux que vous vous sentiez dans cette question. Je veux que vous vous sentiez dedans ... sans essayer d'y répondre d’ici (la tête). Cela ne va pas venir de là-haut. Ça ne va pas être :"Oh, parce que je devais revenir au bon moment lorsque les méridiens et les grilles seraient alignés et que les fées et les Devas et les elfes allaient tous être ici pour soutenir." Oh tais-toi! Évidemment, vous n'êtes pas prêts à entendre votre propre réponse.

 

Vous pourriez avoir, et on pourrait dire cela, "Oh, vous pourriez dire cela au sujet de quiconque." Pas vraiment. La plupart des gens ne sont pas préparés pour cela alors que vous l’êtes. La plupart ne sont pas passés à travers le temps de Yeshua. La plupart ne sont pas allés dans des monastères et des temples pour l'étude intérieure profonde. La plupart ne disposent pas de la cognition de la Kabbale en leur sein comme vous le faites. Rappelez-vous, ce n’est pas seulement un livre sacré juif. La Kabbale est la vérité et elle remonte à bien avant cela.

 

La plupart ne le sont pas, de sorte que ma question ne concerne pas la plupart des gens, pas du tout. Pas même la plupart des new âge. C’est intéressant parce que vous, Shaumbra, êtes allés- vous, en tant que groupe - êtes allé au delà du new âge. Bien au-delà. Cela ne s’applique même plus.

 

Vous êtes allés au delà de la spiritualité. Vous êtes vraiment. Ce n'est plus un groupe spirituel, parce que la spiritualité est définie par de trop nombreux concepts et des structures et de l'histoire et de makyo. Ce n’est même plus occulte - l'occulte. Vous êtes allé au-delà. Vous avez pris ceci à un niveau différent. Vous vous êtes portés vous-même à un niveau différent. Voilà pourquoi vous ne trouvez pas ce niveau de confort avec beaucoup de nouveaux groupes d'âge spirituels, parce que nous ne sommes pas cela. Ce n’est certainement pas une religion.

 

Mais nous arrivons à ce point intéressant, ce cliquetis, ce temps, ce point de friction dans votre réalisation, et vous vous demandez pourquoi les choses sont si difficiles ces derniers temps. Parce que vous décidez de changer. Mais je dois poser cette question. Vous auriez pu le faire. J’étais à côté de vous. Vous auriez pu l’avoir fait il y a un moment. Pourquoi pas? Qu'est-ce que vous attendiez ?

 

Voilà une réponse que vous avez à découvrir par vous-même. Et elle n’est pas, aussi nous pouvons le faire tous ensemble. Voilà un avantage secondaire. Pourquoi avez-vous attendu ?

 

Lorsque vous êtes prêts à rencontrer cette partie de vous-même qui connaît, alors vous êtes prêts pour l'illumination. Lorsque vous ne pouvez pas répondre clairement et succinctement, quand vous faites beaucoup d'excuses de Makyo, lorsque vous pensez trop à ce sujet, alors il y a quelque chose en vous qui ne veut pas tout à fait encore. Qui ne le veut pas tout à fait. Ce n'est pas une mauvaise chose. Vous pouvez attendre cinq ans, vingt ans, dix vies; peu importe. Mais il y a une certaine dynamique, et s'il vous plaît ne la jugez pas comme étant mauvaise. Il y a juste quelque chose que vous obtenez toujours pour jouer le rôle de l'humain. Quelque chose que vous allez sentir disparaitre, s’évanouir dans l'illumination.

 

Peut-être que c’est la peur. Peut-être que c’est la peur de la mort. Peut-être que c’est aussi simple. Je ne le pense pas. Peut-être que c’est autre chose.

 

Oui, microphone pour le beau gentleman.

 

PETER: Je vous remercie.

ADAMUS: Oui.

PETER: Ce que je ressens c’est que je ne voulais pas être responsable. Je ne ... je le dis aussi simplement que je peux le dire. Je ne voulais pas être responsable.

ADAMUS: Et pourrais-je aller un peu plus loin ?

PETER: Oui.

ADAMUS: Et rappelez-vous que c’est pour Peter. Cela ne doit pas s'appliquer à chacun; ceci est pour Peter. Pas seulement non disposé à prendre cette responsabilité, et regardons les choses d'un point de vue positif - vous vous amusiez.
PETER:
 Exact.

ADAMUS: Vous vous amusiez. Maintenant, il y a une autre chose que je vais exclamer. Tout le monde est accro. Nous, comme une question de fait, faisons nos dépendances recueillant ici, en Août, juste ici. Tout le monde est accro, car la dépendance est amusante. Fichu amusement. Il vous donne une raison de vous réveiller le matin, pour revenir dans la dépendance, qu’elle soit physique, mentale, émotionnelle, cela n'a pas d'importance.

PETER: Il y a une partie de cela où je peux sentir combien je suis habitué à, à l'aise avec et apprécier réellement d’avoir l’effet.

ADAMUS: Oui. Oui.

PETER: Et je ne veux pas renoncer à ce jeu.

ADAMUS: Absolument pas.

PETER: Vous savez, et ...

ADAMUS: Que diriez-vous, cependant, si nous rendions juste le jeu un peu plus facile.

PETER: D'accord.

ADAMUS: Vous aimez cela.

PETER: Eh bien, pas tout le temps.

ADAMUS: Un peu ...

PETER: Pas tout le temps.

ADAMUS: Eh, mais disons simplement ...

PETER: Pas tout le temps, vous savez. L’amusement est impossible parce que, puis quand vous le faites, wow ! (Il rit)

ADAMUS: Nous allons rendre le jeu un peu plus facile, un peu plus d'argent pour jouer au jeu.

PETER: D'accord.

ADAMUS: Nous sommes à la table de craps, vous avez un peu plus d'argent pour jouer maintenant, et nous allons rendre en retour le jeu un peu plus enrichissant.

PETER: D'accord.

ADAMUS: Et nous vous mettrons à la place que vous voulez à la table de jeu. Nous allons rendre le jeu un peu meilleur. Comme ça ?

PETER: Je suis avec vous.

ADAMUS: Cela ne va pas se produire. (Rires) Et voilà, ce que vous sentez tous, comme en ce moment, et cela fait partie de mon travail. Vous n’allez pas rendre le jeu meilleur. Vous n'allez pas. Et tellement - et pas seulement vous - mais tellement de spirituels, de religieux, de ces mouvements, essayent juste de rendre le jeu un peu meilleur. Ce n'est pas mon travail et ce n'est pas votre vrai désir. Ce n’est pas votre passion de rendre le jeu un peu meilleur.

 

Voilà où les gens se coincent dans l'illumination. Juste à essayer de rendre la vie humaine un peu meilleure - avoir des addictions un peu plus fortes, les rendre plus agréables; avoir des dépendances, peu importe ce que c’est, pour rendre ces addictions juste un peu plus plaisantes. Nous ne sommes pas ici pour cela. Nous ne sommes pas ici pour cela. Nous allons passer au-delà.

 

Donc, un de plus, chère Linda. Deux de plus. David a sa main levée. David n’obtient presque jamais de parler. Oui.


MARY SUE:
 Je pense que j'ai plus confiance en d'autres personnes que moi.

ADAMUS: Bon. Donc, nous allons changer cela un petit peu; vous ne croyez pas en vous-même. Cela n'a rien à voir avec d'autres personnes. Ouais. Cela pourrait être, pour elle, une très, très bonne raison - «Je ne me fais pas confiance."

 

C’est un facteur énorme dans l'illumination. Je vais y entrer dans un instant, mais il y a un énorme facteur au sujet de laisser aller, et il est enraciné dans chacune et chacun d’entre vous lorsque vraiment vous laissez aller. Et je veux dire laissez aller, laissez aller les dragons, les démons et Satan et tous les autres vont être là pour vous, pour vous dévorer. Il y a une crainte qui a été instillée en chacun de vous. Et elle est : «Que faire si je laisse aller et que tout cela soit une blague ?" Je vais vous donner ma réponse simple au-delà de cela.

 

La vie est ce que vous imaginez essentiellement, le choix d'être avec Kyeper. Le Kyeper. Il y a cet air, de l'air physique, l'air éthéré, il crée un tissu comme un matériau, comme une belle matière scintillante. Vous jetez votre Kyeper sur ce tissu et il crée votre vie. La plupart des personnes ne savent pas cela et elles ne le font pas consciemment; elles éclaboussent juste un peu sur ce tissu (quelques rires). Mais il y a ce beau tissu et avec Kyeper vous pouvez créer ce que vous voulez.

 

Là où vous allez, où chacun d'entre nous va, est au-delà, dans tout ce que vous voulez. Il y a cette peur qu'il va y avoir une certaine obscurité. Vous riez juste de l'obscurité. Ouais, elle va être là. Elle va être la vôtre. Vous avez juste à en rire, et alors nous devenons ce que nous choisissons de devenir, et de continuer à le faire évoluer, à le développer, à faire plus de cette peinture sur ce tissu d’air et d'éther. C’est aussi simple que cela.

 

En d'autres termes, rien de tout cela n’a d’importance. C’est seulement ce que vous choisissez. Ainsi, mais une partie de ceci est de vous faire confiance à vous-même.

 

Cela remonte à une vieille chose dont je suis vraiment fatigué maintenant, "Oh, j'ai fait de mauvaises choses dans une vie passée, et j’ai tué des gens. J'étais dans la guerre. "Ouais, nous l’avons tous fait. Cela fait partie de l'aventure humaine. Allez au-delà. Reprenez le dessus. Cela ne va pas se produire à nouveau pour aucun de vous. Aucun de vous - il suffit de vérifier une deuxième fois (quelques rires) - aucun d'entre vous ne va être un meurtrier ou, vous savez, vous n'allez pas être des terroristes ou quelque chose comme ça. Donc, ça ne va pas se produire. Reprenez le dessus.

 

Bien. Une question rapide, nous devons passer à autre chose.

 

LINDA: Vous avez déjà invité David.

ADAMUS: David. Oui, David. Pourquoi avez-vous attendu, David ?

DAVID: Je pense que je l'ai fait et nous tous ici, Shaumbra, pour notre amour de l'humanité. Nous savions que cela allait être une période de transition intense et que nous pourrions être de service. Dans le même temps, il y a aussi ce doute lancinant en nous qui, vous le savez, nous fige jusqu'à ...

ADAMUS: Bien.

DAVID: ... et on aurait dû prendre la route facile et nous doutons maintenant si ...

ADAMUS: Comme l'oiseau précoce obtient le ver, vous savez, ou quelque chose comme ça. C’est comme : "j’aurais dû le faire à l'époque." Ouais.

DAVID: Alors, il y a…

ADAMUS: Oui, et je voudrais répondre, David. Merci. C’est une très bonne chose, «être là pour servir l'humanité» (quelques rires).

 

C’est écrit dans la Kabbale. Oui. Linda, microphone à nouveau ? Gardez-vous dans le mouvement.


DAVID:
 Et si j’ai dit «servir», c’était juste nerveux à cause d’être en face de vous tous. Mais ce que je voulais dire, c’est notre amour, notre profonde passion et l'amour pour l'humanité et pour Gaia.

ADAMUS: Oui. Okay, et c'est un motif valable. Eh, c’est une excuse valable.

DAVID: Très bien (rires).

ADAMUS: Mais laissez-moi vous donner un peu d'histoire sur ce point.

 

Remontons à environ cinq, six cents ans, cela a été communément admis dans les cercles spirituels, les Ecoles de Mystères, partout, que votre ascension, votre illumination était dépendante de tout le monde. C’était en vogue à l'époque, "je ne vais pas y aller jusqu'à ce que nous soyons tous prêts." Cela avait l'air super, et c’était très, très populaire et c’est le moyen que les organisations spirituelles ont exploité le plus. Et c’était comme ça en fait ... jusqu'à hier. (Rires) Non, mais je dis qu'il y a une histoire à cela. Il y a une, ce que vous diriez, une croyance spirituelle et philosophique dans cela, et la plupart y ont tous cru à cela. Les rares qui ne l'ont pas fait ont été fondamentalement jetés. «Nous faisons tous cela pour toute l'humanité."

 

Eh bien, une chose intéressante est arrivée. Je suis venu le long (Adamus glousse). Vraiment, j’ai été le premier à dénoncer ceci, en des termes très, très pratiques. Je me souviens des longs débats que nous aimions engager pendant des centaines d'années. En fait, j’ai été un peu impopulaire pendant une très courte période de temps, croyez-le ou non (quelques rires). Et Shaumbra ... ouais, ouais, ouais, quelqu'un est déjà sur son e-mail ou sur Facebook ou autre à dire : "Comment peut-il être si arrogant ?" Vous savez quoi ? C’est un acte, et peut-être devriez-vous cesser d’entrer dans un spectacle sans payer.

 

LINDA: Oooh!

ADAMUS: Je ne parle pas à tous. Il y a juste une personne là - "Oh, il est tellement arrogant."

LINDA: Vous lui dites! Vous lui dites !

ADAMUS: Pourquoi ne pas vous arrêter d'agir comme un rustre, d'accord ? Vous savez qui vous êtes (rires d’Adamus). C’est tout un acte, voyez-vous, et si vous agissiez en étant un peu pompeux, cela vaut mieux que d'agir comme "Ohhh, je suis une victime." Essayez-le ! Agissez un peu. «Ouais ! La vie a été bonne pour moi ! Je suis donc un peu mieux. Je ne m'en inquiète pas ! (Rires) C’est juste un acte ! Et alors, vous savez ce qui se passe ? Vous agissez de cette façon. C’est comme, "Ok, alors je me suis fait plus d'argent que vous. Ok ? Et c’est très bien pour moi. Pas pour vous » (plus de rires). Vous commencez en agissant de cette façon et vous savez quoi ? L'énergie est livrée de cette façon. Voilà une sorte de chose bizarre. Elle s’appelle - comme, où est mon livre ? J’ai besoin d'un soutien-  Act of Consciousness. Oui. Quelqu'un le possède ... vous allez là (quelqu'un lui tend un livre). Ouais.


C’est Act of Consciousness. Tout est là. Il fait 150 pages. Intéressant de noter qu’une dizaine sont vides. Pourquoi faire cela ? C’est tout un acte. Vous agissez comme si vous étiez prêts pour l'ascension ou l'illumination, devinez quoi? Elle est ici. C’est tout un acte.

 

Certains diront que l'action n'est pas vraie. Oh merde ! Regardez-vous ! (Parlant à la caméra; Adamus glousse) Voilà un acte et il n’est pas réel et il est vraiment fatiguant maintenant. Je ne parle pas à vous tous en ligne, il y a juste celui-là. Celui-la. Ce "Eghhhh ! Adamus. Eghhh ! " (rires) "Je vais écrire quelque chose de mauvais sur Facebook ! "

 

C’est tout un acte, et vous pouvez agir comme vous le souhaitez. Vous pouvez agir excentrique et - oh, vous le faites déjà. Vous pouvez agir comme vous le souhaitez ! Vous pouvez agir comme si vous étiez ainsi ensemble, et même si cette partie humaine de vous dit : "Oh, tu fais semblant ». «Je ne m’en soucie pas ! Alors vous êtes, la partie humaine stupide. Vous faites semblant. Je vais agir comme: je suis vraiment intégré, je suis abondant. Je vais agir comme: ma santé est bonne, j’ai ce corps vibrant de jeunesse. "C’est tout un acte, et au moment où vous commencez à croire cela, bien que vous ayez fait semblant, au moment où vous commencez à acheter en votre acte comme seules limitations humaines, vous avez un long, long, long chemin à parcourir.

 

Donc, agissez ainsi pour quoi que ce soit. Et agissez beaucoup, tout en même temps. Tout est dans le même temps. Ce n’est pas singulier. Vous pouvez être de nombreux acteurs sur votre étape en même temps. Quoi que vous ayez envie.

 

Où en étions-nous dans notre moment de distraction ici ? David. L'histoire veut, il était en vogue, il y a, en remontant aussi loin que trois ou quatre cents ans, que nous allions le faire tous pour l'humanité. J’ai oublié qui a commencé, mais je les aurais claqués vers le bas si j'avais été là et su, car tout le monde a acheté en elle. C’est une belle histoire. Savez-vous combien de temps ça va prendre pour que tout le monde sur la planète puisse devenir éclairé ?

 

Tout d'abord, il y a de nouveaux mouvements se déplaçant dedans tout le temps à une course très rapide. Un millier de vies qu'ils pourraient avoir à passer. Ok, nous allons couper vers le bas à 700. Allez-vous attendre pour eux ? Et puis leurs bébés, et puis leurs bébés. Ohh !


Ainsi, j’ai proposé à un rassemblement de quelques-uns des maîtres incarnés de l'époque. J’ai proposé, j'ai dit, "Combien ce sujet est un voyage souverain." Tout le monde a fait, "Oooh, ohhhh.Ohhh, ohhh ".

 

"Que diriez-vous,  arrêtons- nous en nous concentrant sur cette masse" tout le monde a obtenu d’y aller en premier. Je serai le dernier à traverser la porte. Le capitaine est le dernier à quitter le navire. "Merde, le capitaine devrait descendre du bateau et aller trouver un bateau pour venir sauver tout le monde (Adamus glousse). Je ne comprends pas cette mentalité.

 

Donc, j'ai proposé à l'époque, j'ai dit, " que se passerait-t-il si nous recevions au large de ce programme, vous savez, " – ce qu’ils ont dit - « personne n’est laissé derrière »

 

LINDA: Personne n’est laissé derrière.

ADAMUS: Personne n’est laissé derrière. Laissez-les tous derrière (rires) ; c’est un meilleur programme.

 

Parce que, j'ai proposé, j'ai dit : "que se passerait-il si un ou deux ou cinq viennent à travers dans l'illumination ?» Oh ! Le silence est tombé sur la salle, un peu comme ce qui se passe ici. "Ohh, alors quoi, Adamus ?"

 

J'ai dit: "Vous savez, disons qu’il y en ait cinq et qu’ils restent incarnés et qu’ils marchent sur la terre - sans courir le monde en disant « Je suis éclairé, » mais marchant juste sur la terre - Et qu’ils deviennent une norme. "Parce que savez-vous combien de personnes croient qu'elles auront une réalisation spirituelle dans cette vie ? Peu. Elles n’ont aucun espoir. Elles ont de vieilles histoires de maîtres anciens. Elles n’ont aucun espoir. Donc, elles ne croient pas qu'elles peuvent le faire. Elles attendent d'aller de l'autre côté pour  avoir des réponses et le salut, et la plupart d'entre elles croient, en le ciel et l'enfer et en quelque chose entre les deux. Alors elles attendent. Elles ne croient pas qu'elles puissent le faire. Mais si je mets ici cinq sur la scène ou en promenade dans le parc, au centre commercial, dans un aéroport, cinq qui n’ont pas à dire un mot par leur bouche, mais que leur Kharisma brille, cela ferait la différence.

 

Et puis il y a eu un "Hmmmm" dans la salle avec les autres Maîtres. Ils n'étaient pas tout à fait prêts à l'acheter, parce qu'ils s’étaient investis ou étaient accros à leur ancienne façon de penser. Mais j'ai dit "Seulement si..."

 

Que se passerait-il si nous ne faisions plus de canalisations ? Que se passerait-il si l'humain qui était ici a réalisé le Maître ? Ce ne serait pas bien mieux que d'attendre et attendre et attendre et attendre toute l'humanité ? Ne vaudrait-il pas mieux pour eux d'avoir des exemples concrets ? Hmmm. Hmm.

 

Ce n’est toujours pas une idée terriblement populaire. La plupart des groupes feront toujours la chose de kumbaya, "Nous devrons tous y aller. Nous devrons tous être un. " Non.


Je peux vous dire ceci - pour vous, oui, pour vous qui observez toujours, qui écrivez toujours, "EGHH , Adamus. Eghhh " (Adamus glousse) - Je vais vous dire à vous tous, un petit secret, et c’est un de mes sujets préférés - pas- unité. Si vous êtes à la recherche de l'unité, ce n’est pas le lieu.

 

Il n’y a pas de retour à l'unité, comme de retour à Dieu et «Ohh, nous allons simplement tous retomber dans Dieu." Non. En fait, il n'y a vraiment pas de Dieu, mais cela c’est un autre sujet. Il y a, mais pas le dieu humain. Je suis tellement malade de ce dieu humain.

 

C’est une divagation d'un dieu, d'accord? Permettez-moi de divaguer de temps en temps. Mais il n'y a pas à revenir à cette unité. Il n'y a aucune unité universelle, «Nous faisons tous partie les uns des autres. » Nous avons tous des similitudes, mais vous n'êtes pas les autres. Vous êtes souverain. Vous êtes souverain.

 

Un être souverain a une bien meilleure perspective et compassion, bien meilleure pour tous les autres; une compassion bien meilleure tous les autres, pour leur voyage, pour leur manière, pour leur originalité, pour leur diversité, par rapport à celui qui essaie de revenir à l’un. La personne qui tente de revenir à l’un va essayer de s'assurer que tous les autres fassent leur chemin. C'est l'enfer. Je veux dire que c’est l'enfer, littéralement, parce qu'ils s’imaginent revenir à un certain nuage de l'unité, mais ils veulent que ce soit à leur manière, dans leur ressemblance. Alors vous pouvez imaginer le conflit que cela provoque quand ils essaient d'introduire tous les autres dans l'unité à leur manière. Ça ne fonctionne pas.

 

Vous êtes souverain. Vous n’allez pas revenir, même dans votre propre unité, parce que vous allez découvrir, et surtout, nous allons mettre l'accent sur ​​ce point dans Keahak, que vous n'êtes pas un. Vous êtes Beaucoup. Absolument. Vous n’allez pas retomber dans une certaine âme en sucrerie de coton moelleux qui fait tout pour vous. Elle n'y est pas. Tout comme Dieu n'y est pas, l'âme n'y est pas, parce que ce sont des concepts humains. Ce sont des constructions humaines; le besoin d'un sauveur. Nous n'allons pas là. Nous allons entrer dans   la plupart d'entre vous – dans beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup d'entre vous - et c'est une telle liberté, une telle bénédiction.

 

Okay, je m’écarte, mais je le fais volontairement.

 

LINDA: Est-ce un échauffement pour vos présentations du mois de juin?

ADAMUS: Je suis seulement à dix pour cent du chemin à travers notre discussion ici aujourd'hui (Adamus glousse).

LINDA: Cela sonne comme un échauffement pour Juin.

ADAMUS: Ça l’est ... Je vais vous expliquer dans un instant. Question suivante.

EDITH: C’est comme un examen pour Tobias.

ADAMUS: Un examen pour Tobias ?!

EIDTH: Oui.

ADAMUS: Peut-être (Adamus glousse).

 

 

Deuxième question

 

Bien. Question suivante. Quelle est la dernière chose qu'un humain fait avant son entrée en réalisation de son illumination ?


LINDA:
 Merde. (Rires)

ADAMUS: D'accord. Peut-être que je commence à vous comprendre! (Plus de rires) Eh bien, cela peut être vrai.

SART: Cela pourrait être!

ADAMUS: Ohhh merde! Comme dirait Sart.

Quelle est la dernière chose qu'un humain fait avant qu'il n’entre dans la réalisation de son illumination? J'exprime cela très soigneusement. Quelle est la dernière chose qu'un humain fait avant qu'il n’entre dans la réalisation de son illumination?

 

Bon, nous allons le faire rapidement, parce que nous avons beaucoup à couvrir ici. Oui.

 

SHAUMBRA 1 (femme): Mm.

ADAMUS: Huh.

SHAUMBRA 1: Bien.

ADAMUS: La dernière chose.
SHAUMBRA 1: 
J’aimerais, je veux dire un gros mot.

ADAMUS: Oh, ça va. Je suis interdit de cela, mais vous, vous pouvez. Quel aurait été le juron ? Je suis juste curieux.

SHAUMBRA 1: Oh merde.

ADAMUS: Oh. Ce n’est pas un juron. C’est un langage commun. (Quelques rires)

SHAUMBRA 1: Eh bien, il semble juste ...

ADAMUS: Merde est probablement davantage utilisé dans la langue anglaise que tout autre mot au singulier autre que des choses comme «le» et «a» et  «de ». Mais oui, il est tout, il est "Ouais, la merde de merde! Oh oui. "Je veux dire voilà comment les gens parlent de nos jours.

SHAUMBRA 1: Il semble juste qu’il y ait quelque chose, au moins à partir de ce que j'entends, qu'il y ait une prise de conscience qu’il y a plus et plus qu'une chose, et ce serait peut-être, pour moi, de la tristesse sur un ...

ADAMUS: David ...

SHAUMBRA 1: Une partie.
ADAMUS:
 David, prenez ma photo. Prenez ma photo. (Adamus fait une grimace horrifiée pour la caméra; rires)

SHAUMBRA 1: Oh merde !

ADAMUS: Quoi ?!

SHAUMBRA 1: Je pense que le gros mot était la meilleure réponse.

ADAMUS: Il suffit de le maintenir réellement simple. Quelle est la dernière chose qu'une personne fait avant la réalisation de son illumination? Whssht! ( Snap! )

SHAUMBRA 1: Elle prend juste une étape et la fait.

ADAMUS: Ok, c’est une bonne réponse. D'accord, merci. Avez-vous noté la différence entre votre sorte de bourbier mental et « elle prend juste une étape et la fait, » parce que cela amène à ma réponse.

 

Suivant. Nous en ferons seulement deux ici. Quelle est la dernière chose qu'une personne fait avant la réalisation de son illumination ? Oui, Vince.

 

VINCE: "Pourquoi ai-je attendu si longtemps?"

ADAMUS: Oui. Voilà une pensée, mais qu’elle serait la dernière chose que vous fassiez?
VINCE:
 Vous venez de donner tout cela.

ADAMUS: Bon. Bon. Voilà la réponse à ma question. Voilà ce que j’aurais répondu. Vous arrêtez d'essayer. La dernière chose que quelqu'un fait.

 

Maintenant, peut-être certains d'entre vous avez pensé qu’il y a une certaine grande, grande, chose mystique que vous faites. Ouais. Vous arrêtez d'essayer. Vous venez de le laisser aller. Je l'appelle permettre. Arrêtez d'essayer. Arrêtez de forcer. Arrêtez de pousser. Arrêtez d'essayer de le comprendre. Cela va se produire, alors pourquoi visser avec elle ? Pourquoi interférer avec elle ? Elle va se produire.

 

Chacun d'entre vous devrait respirer un soupir de soulagement en ce moment, "Oh mon dieu!" Pas vraiment. Si vous faites une étude des maîtres ascensionnés, et que vous regardez leur cheminement, il y a beaucoup de choses communes qu'ils ont faites. Ils ont tous étudié énormément. Ils ont tous été très disciplinés. Ils ont tous été très tourmentés, se sentant vraiment mauvais pour tous ... coupables, coupables, coupables. 

 

Ce genre de partie étrange du processus, juste, «Ohhh! J'ai fait toutes ces mauvaises choses. S'il vous plaît, s'il vous plaît pardonnez-moi. "Oh !  Mais ensuite, ils cessent d'essayer. Ils abandonnent. Et je ramène cela un peu à l'histoire de Yeshua et de vous venant ici pour planter cette graine de la divinité; puis vous étudiez, vous séquestrant vous-mêmes dans ces organisations sacrées et tombez malades, et fatigués d’elles, vous marchez loin  juste désillusionné.

 

C’est presque comme ça maintenant. Vous êtes presque malades et fatigués de votre propre cheminement, de ce que vous avez fait, de votre spiritualité. Oh, même le monde ne sonne plus si bon. Il est comme, ughh, ughh! La spiritualité est juste une autre excuse pour ne pas être dans la vie humaine, dans votre soi, et si vous êtes fatigué d'elle, tout à coup, que ce soit fait consciemment ou inconsciemment, arrêtez-vous juste d’essayer. "Je suis si fatigué de cela. Cela ne m'a mené nulle part. Toutes ces années, qu’elles aient été au Crimson Circle ou tout autre groupe, toutes ces années, me regardent. Je suis un gâchis. Je suis épuisé. Je suis fauché. Je n'ai rien. Les gens ne m'aiment pas. Ça sent mauvais. J'abandonne. J'abandonne. Je vais juste me fondre dans la vie. » C'est en fait vraiment bien, quand vous arrivez à ce point.

 

Tout d'abord, vous n’allez pas vous fondre dans la vie. Vous n'allez pas simplement retourner pour être commun à tous. Mais ce qui est bon à ce sujet, c’est que vous avez finalement renoncé. Vous avez finalement arrêté d’essayer d'être spirituel, cessé d'essayer pour l'ascension.

 

L'illumination est ici. Je vous ai demandé avant, pourquoi avez-vous attendu, vous assumez le fait que vous auriez pu l’avoir faite il y a quelques vies ou simplement plus tôt dans cette vie.

Elle est déjà là. Toute la préparation a été faite. Tout le traitement a été fait, tout a été fait pour que vous-même soyez prêts. Elle est ici. Alors arrêtez d'essayer.

 

Mais, dans cette réponse à la question quand vous dites "Arrêtez d'essayer," cela indiquerait alors que si vous arrêtez d'essayer, qu’elle va être ici, parce qu'elle aurait déjà  pu être. Et cela ramène de nouveau à ma première question, qu'attendez-vous ?

 

Mais ne pensez pas à ce sujet, parce que penser à cela vous rendra fou. Vous allez commencer par passer par toutes ces fluctuations mentales. Vous n’allez pas être en mesure de comprendre, mais vous pouvez vous laisser sentir et vous rendre compte et obtenir ce «aha." Ce n’est pas une mauvaise raison. Non, elle ne l'est pas. Pas une raison ou quelque chose de négatif. Il y a une raison très profonde. Il y a une véritable raison très pure.

 

Lorsque vous vous entendez bavarder, bavarder, bavarder, bavarder, mettez-le loin, parce que la réponse c’est juste quelques mots simples. Vous la réaliserez et quand vous le ferez, vous vous rendrez compte que vous êtes prêts. Et cela va être effrayant. Vous vous rendrez compte qu'il est temps pour une certaine responsabilité, si vous voulez l'appeler ainsi. Ce n’est pas vraiment  «responsabilité» tellement, simplement « c’est le moment. » Et quand vous obtenez cette très simple, pure, profonde réponse en vous-même - pourquoi avez-vous attendu, qu'attendez-vous pour - vous saurez alors que vous êtes prêts. Ensuite, vous aurez à répondre à une  question de plus pour vous-même – êtes-vous prêt maintenant ?

 

Je peux déjà vous dire la réponse. Une fois que vous vous rendez compte de pourquoi vous avez attendu, une fois que vous l’obtenez, vous ne pouvez plus attendre. Vous ne pouvez la retarder plus.

 

Prenons une profonde respiration avec cela.

 

Oh! Je vous aime les gars. J'aime que nous n’ayons pas à être tous saints et sacrés ici. J’aime que vous vous permettiez de sentir dans certains des plus profonds, plus profonds, sentiments.

 

 

Tendances mondiales

 

Ensuite. J'ai promis que nous allions parler de deux tendances. Ce sont des tendances mondiales. Je vais passer par elles très, très rapidement. La première que vous connaissez, et elle n’est pas de Tobias; elle est de moi. Une des plus grandes tendances dans le monde en ce moment est le pouvoir. Tout le monde est dans le pouvoir qu'ils en soient conscients ou non, l'accumulation du pouvoir. Il peut être fait par l'argent, la politique, le gouvernement, le sexe, l'industrie, le commerce, la religion. Tout est une question de pouvoir.

 

Il y a une commande massive sur cette planète pour le pouvoir. Non seulement cela, mais le désir du pouvoir sur cette planète est réellement la cause pour que des êtres d'autres royaumes - pas des petits hommes dans des vaisseaux spatiaux, mais d'autres êtres - aient un intérêt particulier pour cette planète, parce qu'il y a cette obsession du pouvoir qui passe. On le voit partout, mais il est là plus que jamais. Il se montre.

 

Lisez entre les lignes ou écoutez entre les lignes dans les nouvelles sur les événements. Arrêtez-vous un moment et dites: «Eh bien, comment est-ce une question de pouvoir?" Vous allez vous rendre compte que presque tout ce qui se passe là-dehors se rapporte au jeu du pouvoir. Je pense que vous avez une émission de télévision populaire, une série appelée Game of Thrones; un peu la même chose, mais un jeu de pouvoir. C’est le déplacement et le déplacement du pouvoir.


Le pouvoir est une illusion. Il n'y a pas de pouvoir dans les sphères claires. Il n'y a aucun besoin de pouvoir. Je ne parle pas de la puissance de l'énergie, la chose que, vous savez, l'essence à mettre dans votre voiture pour la faire rouler. C’est du carburant. Je parle du pouvoir psychologique, la force mentale, et ça va continuer à croître et à se développer et à grandir.

 

Les humains sont accros pour l’alimenter plus que toute autre chose. C’est en fait presque impossible - je dirais que c’est impossible - de devenir accro à une substance physique. L’alcool, le tabac, les drogues- physiquement impossible d'être accro. Il y a ceux qui discuteront avec moi à ce sujet, mais vous pouvez devenir accro au pouvoir dans une variété de façons différentes et parfois insidieuses. Vous pouvez devenir accro au pouvoir et ensuite utiliser cette dépendance dans des choses comme les médicaments et les drogues, la consommation d'alcool ou de drogues pour essayer de tuer la douleur du pouvoir. Curieusement, c’est agréable et c’est douloureux, mais vous allez le voir de plus en plus en plus sur cette planète.

 

S'il vous plaît rendez-vous compte par vous-même, comme vous allez de l'avant, qu'il n'y a pas besoin de pouvoir. Il n'y en a pas. Il y a ceux à qui j’ai parlé dans nos sessions nocturnes et ils soutiendront; ils compromettront. Ils vont dire: «Bon, je vais réduire mon besoin de pouvoir mais je dois encore en avoir comme protection contre d'autres êtres humains, parce qu'ils jouent au pouvoir. Par conséquent, je dois en avoir un peu "Non, c’est tout ou rien, en quelque sorte; tout ou rien. Le pouvoir est une illusion.

 

Le pouvoir fait une déclaration pour que vous croyez qu'il y a des choses que vous avez besoin d’obtenir à l'extérieur de vous-même, et vous n’en avez pas besoin. Pas une seule chose. Toute l'énergie - l' attractant pour l'énergie - est déjà là, en particulier une fois que vous commencez à l'utiliser.

 

Kyeper, votre Créativité, votre Esprit – est déjà là. Mais si vous êtes encore accro au pouvoir - et cela va être l'objet de ma partie de l'exposé en Août - si vous êtes encore accro au pouvoir, vous essayerez toujours de gagner plus de pouvoir et de fixer ce pouvoir. En d'autres termes, vous aurez à apporter un peu de pouvoir dedans et le maintenir dans votre banque de pouvoir.

 

Une fois que vous vous rendez compte que le pouvoir est une illusion, vous n’en avez pas besoin dans votre vie. Vous devenez invisible pour ceux qui jouent avec le pouvoir. Ils ne sont pas intéressés par vous de quelque façon que ce soit. Ils ne vont pas essayer de venir et de vous prendre quelque chose, car il n'y a pas de nourriture dans le garde-manger. Il n'y a rien là. Ils ne sont pas intéressés; vous n'êtes pas un joueur. Ils vont vous demander de sortir de la table, parce que vous n'êtes pas un joueur. Vous n’avez rien dans vos poches. Voilà quand vous êtes libres. Vraiment libres.

 

Le pouvoir est le plus grand et peut-être pourrait-on dire la seule véritable force de dépendance sur cette planète. C’est une illusion. Une fois que vous allez au-delà de la nécessité du besoin de pouvoir dans votre personnalité, dans votre vie, vous serez libres. Vous vous rendrez compte que vous n'avez besoin d’aucun pouvoir. L’énergie va être toujours là. C’est une chose naturelle. Lorsque vous êtes dans la conscience, il y a de l'énergie. Lorsque vous êtes passionné, il y a de l'énergie. Vous n'avez pas besoin de pouvoir. Il est très, très faux.

 

Gardez cela à l'esprit, et maintenant de l'autre côté de l'équation, l'autre grande tendance qui se produit sur la planète en ce moment est, croyez-le ou non, la diversité. La diversité. Bizarre, parce que vous pensez que si le pouvoir était ici (sur un côté), il n'y en aurait pas. Mais il y a un mouvement de la diversité, et certains diraient l'acceptation, mais c’est un peu des deux. C’est la diversité.


Regardez la planète en ce moment. Comme jamais auparavant, il y a un mouvement pour accepter la pensée diversifiée, le style de vie diversifié. Regardez ce qui se passe dans la plupart des pays de ce monde - permettant le mariage de même sexe. Oooh! C’est un grand pas pour la planète! (Adamus glousse) Tout d'abord, ils devraient se rendre compte ce n’est pas la première fois que cela se produit sur la planète. Tout d'abord, la Lémurie, la plupart, la plupart d'entre vous avaient à la fois des organes et parties du corps masculin et féminin. Ce qui donne un peu... nah, je veux même aller là (rires). Alors maintenant, vous n’étiez pas seulement comme marié à quelqu'un du même sexe; vous étiez tous les deux, et vous étiez ensemble dans le même corps. Je veux dire, que penserait Dieu à ce sujet?(Adamus glousse)

 

SART: Oh merde.

ADAMUS: Merde. Regardez ce que j'ai fait (plus de rires étouffés).

 

Vous êtes tous masculin et féminin ensemble et l'équilibre réel leur apporte à chacun. Mais de toute façon, revenons à la diversification, de nouveau au mariage de même sexe. Il était monnaie courante dans l’Atlantide. En fait, le mariage n'était pas aussi courant, mais il était courant d’aimer qui vous aviez choisi d'aimer sans que quelqu'un interfère et dise, "Oh ouais, mais ils doivent être de sexe opposé."

 

Donc, vous allez voir de plus en plus de diversité. L'acceptation de ce que vous appelez les transsexuels. Vous savez, c’est intéressant de voir ce qui se passe avec ça. C’est parti pour être étrange et libertin, à la, "Oh wow, il y a quelque chose à cela." Non pas que vous ayez tous besoin d'avoir des opérations, mais ... (quelques rires) Vous êtes masculin et féminin. C’est dur, dur, dur de vivre dans un corps dans lequel vous essayez d'être un - juste masculin, juste féminin. Vous êtes tous les deux! Laissez-leur le temps de sortir, de s’ouvrir et laissez les deux types de fusibles ensemble, coexister ensemble.

 

Et oui, il y en a certains qui entrent dans cette vie parce que leurs parents n’ont pas  pratiqué DreamWalker naissance - le blâme sur les parents - et les parents voulaient vraiment un garçon et ils ont eu une fille. Combien est-ce difficile pour cet entrant ? Mais l'entrant, voulant le premier corps, qu’il pouvait obtenir, dit, "Oh, pas de problème. Je peux faire face à cette famille. Je peux faire face à avoir un corps masculin. Je vais juste m’en sortir une  fois que j'y serai. "Ehh, puis il est vraiment difficile de travailler sur la chose de la famille et la chose du corps. Mais, vous le savez, il peut y avoir un désir impérieux, même à mi-chemin à travers la vie, de dire : «Oui, je l'ai fait les 40 premières années dans un corps masculin. Peut-être que maintenant, je vais le faire dans celui d’une femme. "Quel est le problème avec ça ?

 

Donc de toute façon, sur cette planète en ce moment, une tendance de la diversité. Pas seulement sexuelle, mais à peu près pour tout. Acceptation d'autres cultures et d'autres pensées, d'autres façons de vivre ensemble, et cela va devenir de plus en plus. Alors rappelez-vous le pouvoir ici (d'un côté), ici (l’autre côté) la diversité, la diversité. Elle va être l'un des plus grands problèmes sur la planète.

 

Ces deux ne sont pas nécessairement compatibles (quelques rires). Ils ne fonctionnent pas tellement bien, mais vous les avez. Vous avez ces deux facteurs énormes, alors à quoi nous attendre ?

 

D’ailleurs, revenons un instant en arrière. Presque chaque partie de la culture humaine en ce moment se diversifie. Cela fait partie de mon programme non-unité (Adamus glousse), tout en devenant son propre souverain et tout, sauf la religion. Eh, ça ne se diversifie pas si bien. En d'autres termes, les religions ont de la difficulté à accepter les autres religions. Vous êtes soit un musulman ou un chrétien ou un Juif ou que ce soit, et si vous ne l'êtes pas, Dieu ne vous aime pas. C’est parce que la puissance de la religion est si forte qu'elle accable sa diversité. Cela va se retourner contre les religions. Le «Raté» signifie que dans celles-ci, oh, dans une dizaine d'années à venir, de plus en plus et de plus en plus de personnes vont quitter les églises. Elles vont les appeler vieilles, mais les gens vont sentir qu'elles sont vraiment fondées sur le pouvoir. Et puis vous allez avoir beaucoup de personnes sur la planète qui seront un peu perdues, car elles ne disposeront pas de cette église sur laquelle ils avaient compté une fois pour leur donner toutes les réponses - en fait, elles ne leur donnent pas de réponses, mais font semblant de leur donner les réponses.

 

Ainsi, cela crée tout un chaos. Cela crée beaucoup de confusion. Le pouvoir, la diversité et le pouvoir détenu dans les églises et les personnes désireuses de diversifier - ceux-ci ne vont pas bien. Il va y avoir des affrontements sur une base continuelle. Et le pouvoir va penser qu'il a gagné. Il va essayer de gagner vraiment difficilement, mais il y a un tel mouvement sur cette planète en ce moment pour la diversité. Il y a des gens comme vous qui acceptent les autres, parce que vous savez ce que vous avez traversé. Mais vous aussi vous diversifiez. Vous n’allez pas dans votre unité. Vous allez dans vos Beaucoup.

 

Donc, deux grandes tendances, nous reviendrons sur cela plus tard, mais maintenant il est temps de prendre une profonde respiration. Le temps de ... oh, mon ami, celui qui écrivait tout cela, s’est endormi. Je me demande comment cela est arrivé (quelques gloussements).

 

C’est le moment de prendre une bonne respiration profonde et il est temps pour un petit Merabh. Ouais. Vous l'avez mérité. Vous pouvez aller dormir vous-même si vous voulez.

 

Ainsi déclinons un peu les lumières et dans un instant mettons en place un peu de musique douce. Mais avant cela, je veux juste une fois de plus vous remercier, remercier chacune et chacun d'entre vous. Vous vous reconnaissez pour qui vous êtes. Pas ce que vous êtes en tant que groupe; ce que vous êtes en tant que vous-mêmes. Je sais que c’est difficile et je sais combien de fois vous pouvez essayer de tourner et de courir dans l'autre sens. Cela ne fonctionne pas, mais combien de fois vous pouvez essayer d'enfouir votre tête dans le sable. Cela ne fonctionne pas si bien non plus. Combien de fois vous auriez pu simplement entrer dans un makyo total, mais vous êtes ici. Vous êtes ici.

 

Je veux que vous sentiez attentivement, que vous vous sentiez bien dans cette question de savoir pourquoi vous auriez pu être incarné il y a quelques vies ou même dans cette vie. Pourquoi avez-vous attendu? Il y a un beau cadeau à cela. Ne pensez pas à ce sujet; sentez-la. Sentez-vous en elle. Cela vous donnera la réponse que vous avez cherchée pendant longtemps.

 

Mais maintenant, nous allons passer en vitesse dans le merabh.

 

 

Merabh pour l’illumination

 

(La musique commence, musique de  Into Knowingness)

 

Ma deuxième question – qu’elle est la dernière chose qu’un humain fait avant la réalisation de son illumination? - Est une sorte de petit jeu de mots, parce que je dis « qu’elle est la dernière chose qu'un humain fait , » comme s’il y avait quelque chose qui devait être fait, mais pas vraiment. C’est arrêter d'essayer. D’arrêter d'essayer.

 

Et cela peut sembler un peu paradoxal, comme "Oh non, mais n’avons-nous pas besoin de faire quelque chose?" Non.

 

"N’ai-je pas besoin d'aller étudier, Adamus?» Non

 

"N’ai-je pas besoin de faire quinze minutes de respiration profonde quotidienne?" Non, pas vraiment.

 

" N’ai-je pas juste besoin d’observer vraiment absolument mon alimentation?" Nah.

 

" N’ai-je pas besoin de penser des pensées spirituelles?" Non.

 

"Alors qu'est-ce que je suis censé faire ??!" Rien. Rien.


Vous pouvez faire ce que vous voulez. Partez faire une balade à vélo. Vous savez, vous pourriez vouloir faire certaines des choses autour de la maison que vous n’aviez pas faites, changer l'ampoule qui est grillée depuis six mois maintenant. Je sais que cela vous fait vous sentir combien vous êtes tellement humain, mais vous savez, vous pourriez vouloir faire cela.

 

Fixer la poignée cassée sur la porte. Je sais que ce n’est pas réellement spirituel, mais puisque vous ne disposez pas d'autre chose à faire, vous pourriez aussi bien le faire.

 

Faites tout ce que vous voulez, parce que le moment est venu, en ce moment, une sorte de temps réel d'évolution, de transformation, tout ce que vous voulez l'appeler, où on vous demande d'arrêter tout ce qui est  humain, parce qu'il y a quelque chose de fascinant qui va au-delà de la substance humaine.

 

Quelque chose de si convaincant que cela va loin, très loin au-delà de ce que l'humain peut essayer de gérer, de ce que l'humain pense qu'il a à gérer.

' Impérieux ' c'est-à-dire si passionnant et si réel; si aimant et si grand.

 

Il ne faut pas l'appeler «l'âme». Nous allons commencer à nous déplacer au-delà de ce mot. C’est tout simplement vous.

 

Il n’est pas dans un endroit loin, loin. Il ne possède pas de petites ailes en plumes de fée. C’est juste vous.

 

Ce «quelque chose» qui est tellement convaincant, qui est tellement irrésistible, si passionné, il doit juste être- il ne peut pas ne pas être - et ceci est votre réalisation, votre illumination.

 

Elle va se produire. Quand un maître arrive à ce point, la dernière chose qu'il fait est de cesser d'essayer, parce qu'il se rend compte que tout était ridicule. C’était seulement tous les rouages ​​d'un esprit borné ou de la personnalité, et il se rend à lui-même, à Je Suis. Ils arrêtent de cracher du  makyo pour eux et pour les autres.

 

Ils arrêtent de se demander quand et où et comment ...

 

Et ils arrêter d'essayer de faire de l'illumination humaine.

 

Ce n’est pas l'humain qui est responsable de cela de toute façon. Tant que l'humain pense qu'il est le seul à le faire, le reste de Je Suis se repose juste en arrière et attend patiemment.

 

Lorsque l'humain arrête - arrête d'essayer, arrête de forcer, arrête de structurer – alors l'irrésistible illumination, elle vient. Eh bien, c’est la vraie façon de dire cela, en raison de la nature irrésistible, la nature de l'illumination naturelle, vous vous rendez compte qu’elle a toujours été là.

 

Je ne dis pas cela comme un jeu. Ce n’est pas un jeu de mots. Lorsque vous prenez une profonde respiration et arrêtez d'essayer, arrêtez de faire de l'illumination dans un match de catch, vous sentez la nature convaincante, très convaincante de votre propre réalisation. Alors elle se produit.

 

J’aime le mot «impérieux». Il signifie qu'il y a une telle dynamique en elle, une telle passion en elle.

 

Ce n’est pas un «si» ou «peut-être» ou «quand» ou «pourquoi».

 

Elle est convaincante, passionnée. Si convaincante que vous ne pouvez pas vous tromper. Vous ne pouvez pas vous tromper.

 

Prenez ce moment juste pour arrêter d'essayer, juste, même dans les brèves quelques minutes ici, pour arrêter d'essayer. Arrêtez d'essayer de comprendre.

 

Dans ce moment sentez-vous dans la nature irrésistible de votre illumination.

 

Passionnée ...

 

Présente ...

 

Cette illumination ne se compromet pas. Elle ne va pas se compromettre ou négocier avec l'humain, pas du tout. Aucun besoin.

 

Elle ne joue pas les jeux de pouvoir ou les jeux de l'esprit.

 

Tellement convaincante qu'elle sait ce qui va se passer.

 

Prenez une respiration profonde avec cela.

 

Je vous connais, les humains, vous êtes fatigués, souvent confus, vous demandant la suite. Il suffit de prendre une profonde respiration. Cette illumination, elle est au-delà de vous. Je veux dire, au-delà de vos limites.

 

Cette réalisation n’est rien qui doive être structuré ou prévu. Elle a juste besoin d'être reçue.

 

(Pause)

 

Très irrésistible, ce qui signifie qu'elle sait déjà qu'elle est réalisée. Elle sait déjà qu'elle est accomplie.

 

Elle n’est pas un objectif (NDI : ou but). Elle n’est pas un objectif pour Je Suis. Si irrésistible qu'elle est déjà là.

 

Elle veut juste partager avec l'être humain.

 

Elle est déjà réalisée, accomplie.

 

'Convaincante' ce qui signifie que c’est déjà arrivé. Elle veut juste partager avec vous.

Mais vous devez cesser d'essayer.

 

Vous devez cesser de penser que vous allez y arriver ou que vous devez la faire se produire

 

Cela n’est pas un labyrinthe. Ce n’est pas un énorme casse-tête ( NDI : ou puzzle) qu’il vous est demandé de comprendre. Ce serait cruel. Simplement, il est temps d'arrêter d'essayer, s'il vous plaît.

 

Maintenant, cela semble tellement simple. L'humain pense "Eh bien, je dois faire quelque chose." Okay. Changez cette ampoule, fixez la poignée cassée, balayez votre garage, allez faire une promenade, achetez un chien, aimez un chien. Cela n'a pas vraiment d'importance, mais arrêtez juste d'essayer d'être éclairé.

 

L'humain ne va jamais comprendre. Ce n’est pas de votre responsabilité de toute façon pas. Vous avez juste à la recevoir.

 

(Longue pause)

 

Cette chose, l'illumination, est si irrésistible, elle  est déjà là. Il y a tant de passion en elle, tant d'expression en elle, qu'elle est déjà là.

 

Par conséquent, vous ne pouvez prendre aucun mauvais virage. Vous ne pouvez pas faire de mal. Vous pouvez l'éviter. Vous pouvez attendre comme vous l’avez fait pendant un couple  de vies. Mais le caractère impérieux de Je Suis est ainsi fait qu’elle est déjà ici.

 

Il se passera un couple de mois avant que nous soyons à nouveau ensemble comme cela dans notre Shoud. Je vais le manquer. J’en parlerai dans d'autres groupes, mais je vais le manquer.

 

Je vais vous laisser avec une grande question, entre ici et là. Qu'attendez-vous ?


Et quand elle vient, alors vous serez vraiment prêt.

 

Ne vous donnez pas les réponses Makyo que beaucoup d'entre vous ont données aujourd'hui. C'est de la mise en scène. C’est faire en sorte de la cacher. Lorsque la réponse vient, elle viendra très simplement, très clairement.


Qu'est-ce que vous attendez ?


Et quand elle vient, alors vous êtes vraiment prêts.

 

En attendant, mes chers amis, je vais voyager dans le monde avec Cauldre et Linda. Aller dans des endroits loin et au-delà, et pas seulement sur cette planète, mais dans tous les domaines. Et pendant mon absence du domaine physique avec vous, s'il vous plaît sachez que nous sommes effectivement ensemble à chaque étape du chemin.

 

Et dans l'affirmative, tout est bien dans toute la création.

 

Merci pour votre indulgence. Merci. (Applaudissements)

 

 

 

Interprétation de Feolla -  blog : http://quatorze.blog4ever.com  Contact feolla.ca@gmail.com  -  Nouveau site à découvrir :www.lesonetlacouleur.com               

  

__________________© Copyright Geoffrey Hoppe 2014_______________________

 

Adamus® canalisé par Geoffrey Hoppe , assisté par Linda Hoppe

Vous pouvez distribuer librement ce texte, dans son entièreté, sur une base non commerciale et gratuite, y compris ces notes. Toutes autres utilisations doivent être approuvées par écrit par Geoffrey Hoppe, Golden, Colorado.

Voir la page des contacts sur le site Web : www.crimsoncircle.comGolden, Colorado USA

80403

Toutes les photos sont de Dave Schemel

Pour voir toutes les photos http://www.crimsoncirclephotos.com/

 



14/05/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres